La commission européenne durci le ton dans le dossier des qualifications requises pour exercer le métier de guide en canyon. En effet, la Commission européenne a pris des mesures contre la France pour remédier aux violations de la législation communautaire sur les qualifications professionnelles. Elle invite formellement la France à modifier sa législation sur la reconnaissance des qualifications des guides de canyon. Ces demandes prendront la forme d’«avis motivés», seconde étape de la procédure d’infraction prévue à l’article 226 du traité CE. En l’absence de réponse satisfaisante dans un délai de deux mois, la Commission pourra saisir la Cour de justice... Le dossier est donc loin d'être clos.