Un important éboulement survenu le 20 avril 2008 avait emporté une partie de la fameuse route en balcon qui permet l'accès à la partie haute des Ecouges. Les blocs de rochers avaient fini leur course au début de la partie basse. Depuis cet événement, les deux parties du canyon avaient été interdites en raison du risque important de nouveaux effondrements, notamment en raison des travaux. Aujourd'hui, après un long travail réalisé par le Parc Naturel du Vercors, en concertation étroite avec le CG38 et les mairies de St Gervais et Rovon, le parcours du canyon est à nouveau possible, à condition de respecter scrupuleusement ces conditions.