Ce petit ouvrage à moins de 10€ pour 112 pages prend le parti de ne décrire que des parcours relativement accessibles : des randos aqua et des canyons "faciles", ce qui n'enlève rien à leur intérêt.

L'intro de l'auteur donne le ton de ce topoguide :
Cela fait plus de trente ans maintenant que je fais du canyon et je suis fatigué !
Fatigué d'entendre, au retour de Gorgas Negras, du Llech ou d'Holzarte des matamores fanfaronner :
"On l'a fait en 5 heures !" (la belle affaire !)
"Jeff s'est dégonflé au saut de 12 mètres !" (et alors ?)
"Le dernier rappel craignait : à l'arrivée, ça brassait dur !" (super !)
Je ne nie pas le plaisir qu'on éprouve à dominer sa peur, à pousser ses limites, à se donner à fond. Mais on peut également, en canyon, se laisser porter vers d'autres jouissances. Entamant le dialogue, on s'aperçoit en effet que nos super héros n'ont pas même regardé le dolmen de Losa Mora à 30m du sentier de montée, pas vu le couple de percnoptères qui niche dans la falaise de droite, pas prit le petit siphon du deuxième chaos (eux qui recherchent des sensations !) et pire que tout : ils n'ont pas fait la sieste !
En ce monde où "jamais le spectacle de la nature sur la terre, étant devenu si rare, n'a été si poignant" (P. Quignard), il est peut-être temps de laisser tomber quelques valeurs obsolètes de surpassement et de domination (des autres, de soi, du milieu) pour profiter de "l'air qui s'apaise et se vêt de beauté et de neuve lumière" (F. Luis de Léon), pour partager émotions et balades (nos X-men ont laissés, bien sûr, femmes et enfants à la maison).
Aussi ce livre prendra le parti pris du Facile (ce n'est pas un gros mot), du Plaisant (notion oubliée), de la Contemplation (eh oui, Hugo !). Inventée dans les Pyrénées, la descente des canyons se prête particulièrement bien à ces exercices. "En toute partie de la nature il y a des merveilles" (Aristote) certes, mais ici le contact avec l'eau, la roche, la lumière est simple, intense et immédiat.
La haute montagne est un monde au-dessus du monde disait Gaston Rébuffat; que dire alors de notre propre domaine : gorges, cascades, biefs et chaos ? un monde à l'écart du monde ?
On prendra donc ce guide comme une invitation à découvrir ou redécouvrir les montagnes pyrénéennes par d'autres sentiers, d'autres versants, d'autres failles. Pénétrer l'intimité des barrancos, des oscuros et des étroits, se promener tranquillement les pieds dans l'eau, la tête au soleil, nager, buller et se satisfaire de ces plaisirs simples.

Pour chaque descente décrite, après une introduction souvent lyrique, vous trouverez un récapitulatif des caractéristiques techniques ainsi que la description des accès, de l'approche, de la descente et du retour. Une carte simplifiée permet de comprendre aisément où se situe le parcours. Enfin une description schématisée des différents obstacles à franchir est réalisée. L'ouvrage est tout en couleur et agrémenté de nombreuses photos.

Cet ouvrage a été publié en 2011. Il est bien sûr disponible sur la librairie en ligne.

Plus de détails sur ce topoguide.