vendredi 2 mai,alors que ns aurions pu partir dans la matinée et faire une petite descente dans l'a-m,ns partons trés tard (des devis àfinir reuh!!!)Je suis colére,je boude,cela ne ns empéche pas de boire l'apéro une fois arrivée à la maison.Samedi le sac est prét et chargé,ns voilà partis pour faire le pécotonas,sympa le coin, ns ns équipons puis ns continuons à monter jusqu'au 1er virage ou une sente (cairn) sur la droite permet de rejoindre le brco,ns faisons les sangliers,le chemin n'est plus visible,la nature reprend ses droits,un gros chéne ns permetra de lancer une corde pour rejoindre le départ du brco.Les rappels sont asez verticaux,s'est la premiére fois que ns en faisons d'aussi grands,qui passe le premier ? et ns voilà en piste pour un beau morceau,mais sec hélas (malgré toute la flotte qu'il est tombée derniérement),tous les ammarages sont assez vieux,rouillés pour la plupart mais la descente se fait dans un super décor,on entend mm au loin la garganta d'irues,dommage qu'il n'y est pas d'eau.Pour le retour s'est une autre histoire.Aprés le dernier rappel et étre arrivé au niveau des 2 affluants,l'un à droite et l'autre à gauche,3 option s'offrent à ns,soit ns descendons Irues,ou bien ns contunions à marcher un peu et ns prenons la sente decrite sur le topo ou alors ns remontons dessuite à droite par une sente bien marquée,alors comme ns ne sommes pas "les aventuriers des sentes perdues" ns voila partie pour la 2éme solution,aprés un gros bout de roche caractéristique,la sente retour se profile sur la droite.Nos deux chévres sont dejàs parties loin devant,un pierrié de folie,tu crois monter mais non tu recules,la montée a été terrible(2hoo) pour nemo et marc (il me semble que nemo compte encore les neuronnes,de qui?)enfin le plateau des vaches et la voiture pour un repos bien mérité.Dimanche ns rangeons et partons pour trouver un brco avec de l'eau,ns essayons Santé ns ns posons à Badain et partons vers la retenue en haut de la montagne et là...pas de passage,galére pour le trouver,demi-tour,arretons de perdre du temps et partons vite voir si à Foz de la canal ns pouvons ns mouiller un peu,plus que sympa tout le groupe a participé aux manips et certain arrive à se débrouiller,dans 5 ou 6 ans ils seront au point hi hi hi !! ,ns finissons juste avec la pluie.Il ns faut vite rentrer à toulouse ,hein pat (des devis à finir surement ? ).Allez bientot juin la prochaine sortie approche à grand pas.            a+marc