Pour le premier jour des Journées Techniques Régionales Rhônes Alpes, le rendez vous est donné à 7h00. Cela peut paraitre tôt, mais la journée s'annonce chargée. Gorgette/Craponoz, puis un détour par la falaise et enfin rendez vous au camping ou nous attend un barbecue précédé d'un apéro et suivi d'une projection sur "drap" géant de photos de canyon. 

Juste le temps de laisser à Noëlle, Marc, Jérome, Christophe et Thierry lle temps de se réveiller et nous voila tous prêts pour attaquer la navette. Une petite pose dans la montée nous permet d'admirer les deux plus grandes cascades. D'abord Craponoz, qui s'élance d'une seule traite pour 130m de chute et enfin Gorgette et ses 120m. La journée s'annonce grandiose.

Le temps de se mettre en tenue et de charger les mules (120m pour certain et 80m pour d'autres) et nous attaquons la descente. Il est 8h30..
Après quelques ressauts les choses sérieuses commencent par la première 120m (50+10+60)

Au départ de la dix


Dans la 60m

Suivent encore quelques petites cascades très jolie une petite pose déjeuner et enfin puis les choses se corsent : la C130 dont 110m plein gaz...

Vu que nous avons laissé le dernier échapatoire derrière nous, plus le choix, il faut y aller. C'est que ça ne se bouscule pas au portillon. Sauf Thierry qui n'y tiens plus. On est tous bien content de le laisser y aller en premier.


Le temps de le laisser s'installer et je c'est à moi d'y aller. bon j'y vais... c'est que j'ai un peu peur du vide, mais quand faut y aller, faut y aller... et puis c'est quand même moi qui les ai emmenés ici.. bon je  me lance ...

Ouf, ça fait haut...

Juste le temps de mettre la corde en place et c'est parti...Je m'élance, centimètre par centimètre... et ben je suis pas arrivé. Doucement, une main après l'autre, je descends. J'évite de regarder en bas et encore moins en haut... Ca parait durer une éternité et enfin je touche le sol... Sauvé!

Bien content d'en avoir fini, je sort mon appareil photo et mitraille mes poursuivants.

Thierry dans la 130m se fait plaisir en yoyotant... Il serait temps que je me lâche histoire d'en profiter encore plus. C'est decidé, cette année sera spéciale grande verticale. Et l'année prochaine c'est juré, moi aussi quand je reviendrai, je yoyoterai.

Stéfan