Rendez-vous devant le club vers midi,(il y en a des qui bossent le samedi matin, parait-il),

Tout le monde est à l'heure : Delphine, Claire, Nathalie, Bertrand, Alex, Mickael et votre serviteur, premier canyon pour Mickael et mon premier de la saison, soit 7 personnes, trois voitures au départ d'Annemasse,

Trois à l'arrivée à Coiserette, au sud de Saint Claude, premier canyon au programme, vers 14h,

Marche d'approche et équipement, tout le monde est prêt vers 14h30,

Toute première descente en rappel de 20m, pour Mickael avec un peu d'eau et une paroi bien glissante, le gros morceau du canyon.

Suit une progression dans un étroit assez sombre, sans grosses difficultés mais de nombreuses vasques dans une eau assez froide (même par beau temps nous sommes toujours en avril) mais très claire.

Au milieu du canyon les berges s’écartent et laissent passer quelques rayons de soleil bien venus puis de nouveau un étroit avec toujours quelques vasques, des sauts possibles, mais pas de grosses difficultés, parfait pour initier Mickael.

Une pause casse croûte et une longue remontée en sous bois, bien aménagée par Dom du temps où il était valide. Le canyon avait été nettoyé par ses copains le matin même à coup de tronçonneuse, merci à eux tous.

Pas de rencontre désagréable en traversant le pré pour rejoindre la route et les voitures.

En route vers le bivouac proche, au bord de l’eau avec tout ce qu’il faut sur place pour le bbq, un peu frais à la nuit tombée, abondances de grillades, manquait juste un bon dessert, mea culpa.


Le lendemain, réveil à 7h., (plus ou moins), lever du camp et direction Saint Claude, le parking au dessus du stade, la chaleur commence à se faire sentir, et départ sur le chemin qui mène au pied de la queue de cheval, arrivée vers 10h., le débit de la cascade semble bien faible.

Quelques démonstrations de blocage sur corde et on s’engage dans le canyon partie aval, très aquatique contrairement à l'impression laissée par la cascade entrevue au dessus avec une eau toujours aussi claire, rien à voir avec Oëx, mais j'anticipe, avec de nombreuses possibilités de sauts et toboggans jusqu’à la cascade finale, la queue d’âne, 25m. au dessus de la vasque terminale atteinte vers 12 :45h.

Marche retour en pleine pente pour rejoindre le chemin emprunté le matin jusqu’au parking, tentative pour finir les grillades de la veille au soir mais il y en avais vraiment trop.

Retour pour Annemasse puis les mairies respectives pour aller voter,.

Très agréable fin de semaine, avec un temps magnifique, de très beaux paysages, des encaissements grandioses, rien à jeter.

Nous reviendrons dans le Jura certainement un de ces jours.