Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Torrent des Archettes
Saint-Dizier-en-Diois, Establet (Hautes-Alpes, Drôme)

Imprimé le sam. 21 sept. 2019.
  • FrancePays
    Région : Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Département : Hautes-Alpes, Drôme
    Commune : Saint-Dizier-en-Diois, Establet
    BassinRhône
  • intérêt 2/4 (23 votes).
  • Alti dép. 930m
  • Dénivelé 255m
    Longueur 2900m
  • Casc. max 18m
    Cotation v3a3II
    Corde 18m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 15min.
    Descente: 3h
    Retour: Retour: 10min
  • Navette: 12.5km

Accès

Aval : De Serres (Hautes-Alpes), prendre la direction de Rosans sur 11km. Passer L'Epine et emprunter à droite la D26 en direction de La Charce (Drôme). Faire 12km et tourner à droite juste après un pont 2km avant La Charce. Emprunter la piste sur 950m et garer le véhicule aval en bout de piste, sous les pins.
Amont : De là, se rendre à La Charce et prendre à droite, plein nord la D61 en direction de Establet. Peu avant Establet, prendre en direction de Saint-Dizier-en-Diois par la D106 et se garer au col du Fays au niveau d'une ruine.

Approche

De la ruine, descendre au mieux dans la combe en suivant des traces et rejoindre plein Sud le départ du ruisseau.

Descente

Ce torrent est constitué de 3 beaux passages de 200m chacun, malheureusement entrecoupés de marches importantes.
On commence par une C3 que l'on peut shunter en rd, suivit d'un bel étranglement constitué d'un T2 et un T3 équipé d'une broche inox en rg (saut possible dans l'encaissement, mais délicat. A faire, après les vérifications habituelles ) .
Une petite marche mène à une C4 que l'on peut descendre sur An ou sauter par la rd après vérification du fond .
Une marche d'une trentaine de minutes entrecoupé de petits sauts et désescalades, mène a un bel étranglement ou l'on enchaîne T3, T5, T3, T2, R2, R2, T2, C6 (2 spits rg et rd), une C6 suivie d'un R4 qui s'enchaîne sur une C9 équipée en rd (petite main-courante a installé et descente sur une plaquette avec maillon rapide) .
C5 mètres équipée en rd ou saut possible après vérification, suivit d'une C4 équipée elle aussi en rd ou saut possible après vérification. T4 ou saut possible après vérification . Possibilité de sauter de plus haut et remontant en RD (saut de 8 et 7 m après avoir vérifié que la vasque est assez profonde). Petite marche sur une belle dalle et désescalade d'un T10 .
Reprise d'une longue marche de liaison de 45 min.
On retrouve le caractère canyon par un R3 puis une C7 avec une broche en RG.
Tout de suite après, une broche en RD permet d'équiper une C6 ou saut possible après vérification .
Le plus beau arrive alors: un superbe plan incliné que l'on peut descendre sans équiper ou en suivant l'eau... Une cascade de 18 m équipé d'un spit en rive droite, formée de plusieurs petits ressauts mène sous une arche naturelle (d’où le nom du canyon) ou l'on retrouvera une chaîne en rive droite sous "l'arche" (bloc coincé); On ré-équipe donc pour 12 mètres dans une faille...
Les trois dernières cascades de 7, 9 et 7 mètres ne sont pas équipées et peuvent éventuellement se descendre ou se shunter. C7 amarrage naturel en rd (arbre) . Toboggan possible pour le Pi9 et le Pi7 se désescalade en rd ou rg, mais attention (drossage dangereux au pied de cette cascade) désescalade en rg plutôt conseillé, suivant le débit.

Retour

Sortir en RD et couper deux fois le cours d'eau pour arriver au véhicule aval.
Merci de respecter les cultures.

Engagement

Nombreuses échappatoires dans la première partie.
Dans la deuxième partie, on peut tout suivre par les berges en RG.

Historique

Première descente par Gil Arthaud & Co. le 10/07/1990.

Remarques

Le col de Fays sur St-Dizier-en-Diois et l'entrée du canyon se situent dans la Drôme (26). Tout le reste dans le 05, c'est pourquoi il est mentionné dans le topo du Vercors alors qu'il se situe dans les Hautes-Alpes...
Dommage qu'il n'y ai que 3 resserrements sur 3km de canyon...
La navette semble pouvoir s'éviter en remontant par la RG au plus loin possible, ce qui doit nous amener au niveau du deuxième resserrement. A tester...


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).