Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Vallon de Burenta
Isola (Alpes-Maritimes)

Imprimé le sam. 04 déc. 2021.
  • FrancePays
    Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Département : Alpes-Maritimes
    Commune : Isola
    MassifMercantour
    BassinTinée
  • intérêt 2.3/4 (27 votes).
  • Alti dép. 1640m
  • Dénivelé 580m
    Longueur 1500m
  • Casc. max 20m
    Cotation v3a2III
    Corde 25m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 1h45
    Descente: 4/6h
    Retour: Retour: 20min
  • Navette: 0.0km

ATTENTION ! Ce canyon est soumis à une réglementation spécifique !

Accès

Rejoindre le village d'ISOLA dans la vallée de la Tinée (D 6202). 3,8 km en amont dépasser "la Blache", continuer 600 m jusqu'à une passerelle piétonne sur la Tinée (fromagerie à droite).
Possibilité de se garer aux abords du pont en passant sous la piste cyclable.

Approche

Passer la passerelle, tirer à gauche comme l'indique la balise 37. Très vite (40 m), prendre le chemin de droite qui monte dans la forêt.
Suivre, pendant près de 2 h, ce sentier balisé en jaune jusqu'à la balise 38 située dans un petit ravin (ait: 1615 m). Monter quelques mètres continuer sur la terrasse en bordure de pente, et passer au dessus d'une ruine.
Toujours à plat puis on retrouve une sente qui descend doucement à droite.
A l'intersection suivante, suivre le sentier bien marqué, à gauche, qui monte doucement au départ du canyon dans une portion ouverte et ensoleillée (Alt. 1640 m).

Descente

Descente composée de 5 encaissements dont le 1er a été sculpté par l'eau sur 80m de dénivelée.
Du chemin, suivre le cours du torrent et franchir une D4 pour accéder au départ du 1er encaissement constitué d'un très bel enchaînement sculpté: C12, T4, C12, C14, T2, MC+C18 (6+12): le dos de tortue, MC+C10.
C22 (10, eau profonde+12), C6.
Encaissement 2: coude à droite, T3, T2, T2, fin Enc.2.
C20 (couloir d'éboulis RD avec pin couché au pied de la cascade).
Encaissement 3: plusieurs ressauts dans des blocs, fin Enc.3.
C10/A, C15 (6+4), passage sous bloc, plusieurs Pi bordés d'un bois d'acacias RG.
Encaissement 4: C8 (5+3), couloir, fin Enc.4.
Echappatoire RD (1410 m) par un ancien canal vers granges et sentier, qui n'est pas celui emprunté pour l'accès mais qui rejoint néanmoins l'aval.
Escalier de géant: C6/A, C10, C6, T2, ressaut, S3/T3, marche 30 ml, T2.
Etroit 5: C16 (amarrage RG en plafond), C25 (6+5+4), T3, C10/arbre en travers, fin étroit 5.
Echappatoire RD (1330 m) vers granges et sentier, qui n'est pas celui emprunté pour l'accès mais qui rejoint néanmoins l'aval. Attention à bien rester à niveau (côte 1330 m).
C5 sur arbre, C30. Gros chaos de 15' avec une C10/A, T3, C12/A, C7/A, chaos, C12/A, C15/A, C10, plusieurs ressauts de 3m, R5, C35/arbre en travers, marche 100 ml, échappatoire RD par des pentes raides vers grange.
C8, C10 au droit d'un éboulement RG, ressauts, C20(6+3+5), R5, R8, belle C8 en goulotte avec vasque, C8, quelques blocs.

Retour

5 mn après le dernier obstacle, la descente continue dans des blocs. Vers 1060 m repérer un cheminement rive droite qui descends en oblique et rejoint un sentier.
Il existe une autre sente en rive gauche un peu plus bas.
Poursuivre jusqu'à la passerelle sur le Var (15 à 20 min).

Engagement

De nombreux mono-points, quelques anneaux sur arbre parfois difficiles à trouver. De nombreux petits ressauts sont à désescalader, facilement certes, mais la glissade est interdite...
Après le 4eme encaissement, il y a deux échappatoires RD (petites affichettes indicatives) vers des granges et un sentier, qui n'est pas celui emprunté pour l'accès mais, qui rejoint néanmoins l'aval et la Tinée.
Le 1er échappatoire, à la côte 1410 m, suit un ancien canal jusqu'aux granges.
Le 2ème, à la côte 1330 m, est moins évident ; bien rester à niveau parmi les nombreuses fausses traces jusqu'aux granges qui sont à la même altitude.

Période/caractère aquatique

Etiage: 40 l/s, à parcourir de juin à octobre. Le bassin versant (nord) assez vaste, culmine à plus de 2600 m avec la barre du Mounier.
Combinaison complète indispensable. Malgré quelques rares vasques peu profondes, l'eau est plutôt froide, quelques cascades sont légèrement arrosées.
Concernant tout les canyons de haute Tinée, il semble plus judicieux de se tourner en avril/mai vers des canyons à petit débit (Bévéra, Vésubie).

Géologie

Pélite dans le premier encaissement, puis gneiss.
Présence des deux éboulements importants (mais peu gênants) en aout 2016.

Historique

Première descente le 23 juillet 2005 par les siteurs de "descente-canyon.com":
Boustourou avec Coin-Coin, Caracal, IP & Mitch.

Remarques

Marche d'approche à l'ombre d'un sous-bois, par le sentier PR (marques jaunes).
Pour les amateurs de grimpettes bien raides, il est aussi possible de monter par l'ancien sentier qui arrive à la balise 38 via les granges.
Ce beau sentier propre mais non balisé et quasiment tout en forêt, remonte sur l'épaule entre le vallon du Tourn et le vallon de Burenta.
Attention le départ de ce sentier après la balise 37 n'est pas indiqué et n'est pas évident à trouver. Carte et altimètre seront bien utiles.
A la sortie, juste au-dessus du parking, allez consommer les produits locaux de la fromagerie-fermière : fromages et lait de chèvres et de vaches. Excellents.


Arrêté préfectoral (Alpes-Maritimes) - 27 oct 2016
La pratique du canyonisme est autorisée du 1er avril au 31 octobre inclus à l'exception des canyons figurant dans les articles 2 et 3, où s'applique une réglementation spécifique (périodes plus réduites, interdiction...).
Les canyons secs ou habituellement à sec sont autorisés toute l'année.
Tous les canyons situés en zone centrale du Parc du Mercantour sont interdits.
Tout groupe de pratiquants ne peut excéder 8 personnes, encadrement non compris.
Plus d'infos : https://www.descente-canyon.com/canyoning/canyon-reglementation/21329/legislation.html


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).