Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Le Canyon d' Angon
Talloires-Montmin (Haute-Savoie)

Imprimé le ven. 06 déc. 2019.
  • FrancePays
    Région : Auvergne-Rhône-Alpes
    Département : Haute-Savoie
    Commune : Talloires-Montmin
    MassifBornes - Aravis
    BassinLac d'Annecy
    Cours d'eauNants de Grenant et d'Oy
  • intérêt 3/4 (106 votes).
  • Alti dép. 710m
  • Dénivelé 250m
    Longueur 710m
  • Casc. max 60m
    Cotation v4a3II
    Corde 45m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 45min
    Descente: 3-4h
    Retour: Retour: 10min
  • Navette: 0.0km

Accès

Peu après Talloires, en direction de Faverges, quitter la D909a pour une petite route à gauche qui traverse le village d'Angon. Se garer sur un parking à gauche, un peu au delà du pont.

Approche

Revenir à pied dans la rue (vers le nord, donc) et retraverser le pont. L'approche se fait en RD du canyon. Une centaine de mètre après le pont, on trouve un excellent sentier qui monte. Après quelques lacets, on trouve à droite le sentier touristique du belvédère (barrière). Ce chemin permet l'accès direct au relais (à -25m) de la cascade de 60m (entrée possible directement via le relais, en se longeant puis en enjambant la barrière).
Pour démarrer le canyon à son début, poursuivre le chemin principal sans prendre l'accès en balcon vers le belvédère et prendre à droite direction le Pont des Fées. Le sentier franchi un affluent et mène à un second ruisseau qui est le départ (pont de pierre). On accède au ruisseau juste en amont de ce pont de pierre.

Descente

L'entrée en matière se fait par 2 ressauts (attention rochers dans les vasques), et deux petits rappels. On arrive alors à une C12, qui tombe dans une vasque froide et toujours à l'ombre qui se vide directement dans la C60. Il faudra préférer faire attendre une équipe nombreuse en haut de la C12. A noter qu'il existe un passage en rive droite est possible hors d'eau et qui évite l'enchaînement C12-C60, depuis un amarrage naturel. Il est cependant à éviter car il y a un énorme frottement et risque de chute de pierre !
La C60 se fractionne à -25m au niveau du Belvédère, accessible à pied par le sentier touristique en balcon.
La suite est très ludique avec une alternance de rappels, de sauts, toboggans, dont la fameuse "boîte aux lettre", une sorte de toboggan qui se fait sous un bloc qui peut devenir siphonant (non obligatoire) ! A noter qu'il y a, à cet endroit, une échappatoire en RG, très largement utilisée comme accès au canyon par les professionnels qui encadrent leur groupe uniquement sur la fin du canyon.
Les marches ne dépassent pas 5min entre chaque obstacle.
Méfiance, selon les années, les vasques peuvent être intégralement remplies.

Retour

La sortie du canyon pose de gros problème ces dernières années. IL CONVIENT DONC DE SE FAIRE LE PLUS DISCRET POSSIBLE ET D'ÊTRE COURTOIS ET POLI AVEC LES AUTRES USAGERS.
Désormais (au 1er juin 2018), il est demandé de sortir en rive GAUCHE, 200m après le dernier saut. La sortie est matérialisée par un cairn et un petit panneau. Le sentier remonte puis rejoint le chemin communal RG.

Engagement

Il est possible de s'échapper rive gauche pratiquement tout le long de ce canyon. Il n'y a que la C60 qui sera nécessairement suivie de la C25 avant de pouvoir s'échapper à nouveau !

Historique

Première intégrale connue : J. Espejo, spéléologue, en 1989.

Remarques

Peut se faire avec un bon débit mais il faut alors maîtriser l'eau vive et les cascades arrosées (attention au bas de la C60). Pour des personnes non préparées, les dangers peuvent être très nombreux ! (siphon, vasque tourbillonnante, machine à laver).
Une navette est possible, mais ne fait pas gagner de temps. Il est donc recommandé de faire l'approche à pied, avec la combinaison dans le sac, comme décrit plus haut.


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).