Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Isorno (final)
Montecrestese (Verbano-Cusio-Ossola)

Imprimé le sam. 07 déc. 2019.
  • ItaliePays
    Région : Piemonte
    Département : Verbano-Cusio-Ossola
    Commune : Montecrestese
    BassinToce
  • intérêt 3.6/4 (52 votes).
  • Alti dép. 580m
  • Dénivelé 120m
    Longueur 800m
  • Casc. max 30m
    Cotation v3a3III
    Corde 35m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 30min
    Descente: 1h45
    Retour: Retour: 3min
  • Navette: 9.1km

ATTENTION ! Barrage, prise d'eau, ouvrage hydroélectrique signalé en amont ou sur la descente.

Accès

Au N-E de Domodossola, sortie Montecrestese sur la voie rapide menant au Simplon (après celle de Masera en se dirigeant vers le Nord).
Aval: Prendre la direction de Masera, passer sur l'Isorno et tourner immédiatement après le pont pour remonter en rive G la route qui devient rapidement une piste carrossable; terminus à la centrale.
Amont : revenir sur ses pas et remonter la route à droite juste après le pont (Frazione Roldo), puis encore à droite en passant par les hameaux : Giosio, Naviledo. Ne pas s'engager sur des petites routes menant à des "frazione" secondaires. Se garer à l'entrée d'Altoggio sur des emplacements délimités (panneau canyon).

Approche

Poursuivre à pied jusqu'à l'église 10m en contrebas du joli escalier, prendre la ruelle à droite, monter un peu puis partir dans les champs par une piste herbeuse qui passe au début sous une maison blanche. On arrive très vite au petit col avec un oratoire (747m). Descendre le chemin bien marqué. Vers la naissance d'un micro ravin et à 20 m avant 2 gros châtaigniers plantés sur la gauche du sentier, prendre une sente à gauche. Balisée de points de peinture jaune, elle mène en qq mètres à une crête que l'on quitte à angle droit à gauche. Cette sente sous couvert forestier mène vers la gauche à une petite ruine (marque AIC). Continuer vers la gauche, la sente bien marquée devient raide et est équipée de cordes et barreaux afin de prendre pied confortablement dans le ravin.
Nota: si vous ratez la sente à gauche vous arrivez au ponte del Diavolo (Alt. 608m); il suffit de remonter 3-4 min.
- Option sans navette depuis le parking amont: si vous êtes calé en grimpe, il y a un retour par la paroi, sur la croupe RG avant le barrage qui ramène au pont du sentier (c.f. commentaires onglet débits)...
- Option sans navette depuis le parking aval: le sentier qui apparait par erreur sur certaines cartes et qui remonte directement en RG de l'Isorno n'existe pas! En revanche, il est possible de monter au départ depuis le parking aval en 1h à 1h30 de marche assez physique et paumatoire. Passer devant la centrale et poursuivre sur la piste qui traverse à gué. Juste après avoir traversé, prendre un sentier à droite qui longe la rivière (balisage rond jaune) et le suivre 15 min environ. On traverse alors la rivière pour progresser brièvement RG puis on revient RD. A partir de là, être attentif, le sentier s'écarte peu après de la rivière pour monter dans une pente boisée sur la gauche (2 ronds de peitnure jaune visibles sur des arbres, à côté d'une maison en pierre en ruine). Passer devant cette maison, la contourner par la droite et entammer un large virage sur la gauche puis monter dans la pente boisée à peu près à l'aplomb de la maison (cairns et balisage rouge / rose peu visibles, de loin en loin). On alterne alors des passages en traversée ascendante et des sections raides "droit dans le pentu" jusqu'à un couloir avec un gros arbre mort au fond. On monte facilement dans les rochers brisés à gauche de l'arbre. Après s'être rétabli, prendre à gauche le sentier plus ou moins en ligne de niveau. Plus loin, on croise un vallon peu marqué, ne pas continuer sur la vague sente horizontale mais monter le sentier en RD de ce vallon, puis continuer à traverser. On débouche sur la conduite forcée. La remonter pendant une centaine de mètres, jusqu'à ce qu'elle devienne très raide. Prendre alors à gauche en traversant au mieux en ligne de niveau et bien ouvrir les yeux. On croise alors le GR. Le descendre jusqu'au pont du Diavolo et remonter en face jusqu'au cairn qui marque le départ de la sente à droite menant au départ du canyon.

Descente

Quelques blocs, on arrive assez vite sous le pont. Une première C16 formée par un énorme bloc, un joli bief profond. Encore qq minutes de marche en bloc, un petit ressaut qui passe à gauche, puis l'encaissement arrive... 5 cascades dans un encaissement somptueux qui offre l'un des plus beau rappel du secteur (sous une gerbe...)
On sort par le barrage: si celui-ci n'est pas plein, il y a des barres à mine dans l'angle RG pour sortir. Compétence en escalade pour le premier qui sort.
Un dernier rappel permet de shunter les échelles.

Retour

On sort rive G sur de gros blocs cimentés, on traverse l'affluent, qq mètres à gauche pour passer le mur par un passage facile.

Engagement

Le parcours est relativement court mais l'ambiance est assez sévère de part la nature de l'encaissement. Aucune échappatoire après le 1er rappel dans le final.
Lâcher hydro possible! Nécessité absolue d'une météo stable.

Période/caractère aquatique

Juin à septembre. Issu d'un très grand bassin versant, le débit est régulé 3km en amont.
Très sport au delà de 100 l/s. Parait jouable à 200-300l/s, mais pour de très bons techniciens de l'eau vive et du guidé sur ancre flottante, avec sûrement des émotions inoubliables dans ces conditions!
Infos AIC août 2010: Barrage en amont à ouverture automatique en cas de trop-plein. Si le niveau de la retenue (visible au départ de la partie amont) est bas, risque faible. Si le niveau monte (en cas de fortes précipitations) une sirène se déclenche.
TÉLÉPHONER AVANT LA DESCENTE :
Società Idroelletricche Riunite Spa - Centrale: 032435112

Remarques

Si on a du temps, on peut partir du haut de la vallée pour une descente longue et fatigante (+ eau froide) de 3500m (rajouter 5h à cette topo): c'est une belle rando aquatique avec quelques jolis sauts/tobs, très belle roche, petits rappels (<20m), très belle flotte sous le soleil...
La fin reste un must ! L'accès au final donné ici peut alors constituer une bonne échappatoire pour sortir de ce canyon encaissé : le sentier peu visible du bas démarre RD à 10m du cours d'eau, au niveau d'un joli bloc clair stratifié et très large (voir lien partie biblio) ; de ce bloc, on aperçoit le pont qui enjambe la gorge 150m en aval...


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).