Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Ruisseau des Lavanches
Montailleur, Grésy-sur-Isère (Savoie)

Imprimé le dim. 21 juil. 2019.
  • FrancePays
    Région : Auvergne-Rhône-Alpes
    Département : Savoie
    Commune : Montailleur, Grésy-sur-Isère
    MassifBauges
    BassinIsère
  • intérêt 2,7/4 (24 votes).
  • Alti dép. 860m
  • Dénivelé 360m
    Longueur 500m
  • Casc. max 100m
    Cotation v4a1IV
    Corde 60m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 1h15
    Descente: 4h
    Retour: Retour: 15min
  • Navette: 0.0km

Accès

A partir de la N90, prendre la direction de Grésy sur Isère. Suivre la D201 en direction de Montailleur. A la sortie du village de Grésy sur Isère, vous traverserez un pont. Il est intéressant d'y observer le débit en amont de ce pont qui doit y être très faible. A partir de là, prendre la première route à gauche en direction de Montailloset. Laisser un chemin à gauche, puis prendre la route de gauche qui suit. Poursuivre sur le chemin carrossable jusqu'à arriver à proximité d'une aire dégagée avec un abri en bois (ancien stand de ball-trap).

Approche

Des voitures laissées avant l’abri (enclos à chèvres), traverser (en direction de l'Est) le bosquet à droite pour arriver dans une prairie (enclos à vaches). La traverser dans sa totalité en restant à même hauteur pour atteindre le coin opposé. Là, prendre une sente qui vous mène vers une seconde prairie plus pentu. La remonter en diagonal et rechercher une sente qui commence avant le coin opposé du pré (mur de pierre). Suivre la sente bien marquée qui monte en sous bois et qui débouche sur un bon chemin dit "Couloir des Gorges". Suivre ce chemin qui remonte pleine pente à travers les bois. Le chemin devient sentier, vous arriverez sur une vire. Vous poursuivrez en grimpant dans les barres rocheuses sans grande difficultés sur une sente escarpée bien marquée. Arrivé à la grande vire, vous traverserez (en direction de l'Ouest) deux couloirs d'éboulis distincts, puis découvrirez des barrières métalliques le long du sentier. Profitez du spectacle ! Au bout de la vire, la sente redescend en forêt jusqu'au pied d'un couloir entre deux parois que l'on remonte qui vous emmène au dessus du dernier ressaut rocheux (vieille barrière métallique). Sur le sentier à plat qui suit vous trouverez un ancien câble métallique soudé à un arbre. Ne pas suivre le sente marquée qui descend (sentier de l'échappatoire d'entre les deux C8) mais poursuivre l'approche sans perdre de dénivelée jusqu'au ruisseau.

Descente

La descente débute par un R4.
C12 avec relais sur bloc coincé ou sur AN en RG.
C8 avec relais RG
C8 (tronc d'arbre) avec la dernière échappatoire en RG
C10, C43 (affluent RD), C20 avec relais en RD un peu bas
C16 avec relais en RD, souvent caché par les feuilles mortes et/ou la végétation
C10, C18 en goulotte avec tronc debout dans la vasque,
C100 avec relais intermédiaires (C10) en RG puis en milieu de cascade.

Retour

Suivre la rivière dans les blocs, puis trouver une sente en RG pour rejoindre les voitures.

Engagement

La dernière échappatoire se situe après la première C8. Ensuite, il n'y a plus d'échappatoire jusqu'à la sortie.
L'équipement est parfois limite, parfois abîmé par les crues.
L'équipement hors d'eau est inexistant.
L'évaluation du débit est donc importante.
Du bas, s'il y a de l'eau qui coule en amont du pont (seuil à la sortie de Grésy sur Isère) aller vérifier si la cascade finale s'étale sur la roche . Si l'eau fait une gerbe au niveau du premier tiers de cascade, il faut considérer qu'il y a trop d'eau.

Période/caractère aquatique

Période conseillée : printemps et automne pour avoir un peu d'eau.
Période déconseillée : période de crue ou avec risque de crue


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).