Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Gorges du Flumen
Septmoncel les Molunes (Jura)

Imprimé le mer. 24 juil. 2019.
  • FrancePays
    Région : Bourgogne-Franche-Comté
    Département : Jura
    Commune : Septmoncel les Molunes
    MassifJura
    BassinBienne
    Cours d'eauFlumen
  • intérêt 2.5/4 (43 votes).
  • Alti dép. 800m
  • Dénivelé 300m
    Longueur 1200m
  • Casc. max 21m
    Cotation v3a2II
    Corde 30m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 1min
    Descente: 3h30
    Retour: Retour: 20min
  • Navette: 9.0km

Accès

Aval : De St-Claude, se rendre au Martinet par D436 direction Genève, puis par D290 direction Villard. Au Martinet, prendre à gauche la route des gorges et se garer au terminus vers l'usine EDF (idem accès bief des Parres).
Amont : Regagner le D436 direction Genève, puis se garer 1 km après le célèbre "Chapeau de Gendarme" au virage des Moulins (petit pont et fontaine).

Approche

Gagnez le ruisseau au mieux depuis le parking du virage

Descente

Une quinzaine de rappels sur 300m de dénivellation.
Une première partie (jusqu'au pont de béton) en sous bois peu encaissée, avec une cascade maxi de 15 m.
La suite (jusqu'à l'échappatoire) s'encaisse d'avantage sous le belvédère (hauteur maxi C9).
Ensuite, une C12 et une longue marche dans les blocs seulement entrecoupée par une nouvelle C12, puis l'enchainement final.

Retour

Suivre le cours du Flumen par un sentier puis un chemin évident en RG.

Engagement

1ère partie :
Les 3 premières cascades sont évitables et/ou contournables plus ou moins facilement. Les suivantes sont plus encaissées (mais échappatoire) et présentent un réel danger au niveau de la petite marmite suspendue accessible en toboggan (un mort déjà), car cette dernière rejette rapidement dans la cascade suivante par fort débit !
La deuxième partie (après le pont) s'encaisse est devient problématique après la C9 (rappel oblique en goulotte dans une zone sans échappatoire). Vers la fin, la gorge s'ouvre heureusement car le débit et devenu énorme, les amarrages sont alors situés hors eau.

Période/caractère aquatique

A pratiquer impérativement en basses eaux (idem Coiserette).
Partie nagées courtes, qq sauts, mais eau très froide (résurgence près du départ).
Par fort débit, deux points noirs :
- la marmite suspendue (voir plus haut)
- la goulotte après C9 (saut possible), qui pousse très très fort sur qq mètres et drosse dans la grotte à droite à l'arrivée !

Géologie

Superbe cluse Haut-Jurassienne typique (creusement perpendiculaire aux couches géologiques)

Historique

1ère descente inconnue.
Equipement en 1990 par JC Berrard, puis par Haut-Jura Canyon (D. Guyétand) depuis 1991.

Remarques

Si pas de seconde voiture pour la navette :
1) Possibilité de ne faire que le "Best-of", en sortant à l'échappatoire balisée située sous le "saut du chien" en rive droite. Le chemin évident se situe à la confluence avec le ruisseau de Chapy au niveau des ponts en béton (après la C3 située entre C8 et C12 sur le topo). Dans ce cas, navette réduite ou marche d'approche de 15min, en stationnant au belvédère.
2) Si vous êtes motivés, sportifs et que l'intégrale vous tente, un accès à pied depuis le bas est désormais possible. Se garer normalement à l'aval à l'usine électrique. A pied, passer la barrière et remonter en direction des cascades (chemin de sortie du canyon). Plus loin, prendre à gauche l'itinéraire de rando qui monte au "saut du chien" par la rive droite (passerelle). Une fois à la route (très longue montée), passer au belvédère, laisser le chemin qui descend aux cascades du "moulin d'aval" et prendre à droite le sentier situé juste près le pont. Il vous mène de nouveau à la route, le départ du canyon sera à 200 m vers le pont et la fontaine. Trajet de montée estimé à 1 h 20 environ.


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).