Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Clue d' Aiglun
Aiglun, Sallagriffon (Alpes-Maritimes)

Imprimé le jeu. 22 oct. 2020.
  • FrancePays
    Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Département : Alpes-Maritimes
    Commune : Aiglun, Sallagriffon
    BassinEstéron
    Cours d'eauEstéron
  • intérêt 3,2/4 (128 votes).
  • Alti dép. 560m
  • Dénivelé 60m
    Longueur 1200m
  • Casc. max 10m
    Cotation v3a4III
    Corde 20m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 1h45 ou 40
    Descente: 2h00
    Retour: Retour: 20min
  • Navette: 19.4km

ATTENTION ! Ce canyon est soumis à une réglementation spécifique !

Accès

Depuis Nice, prendre la N202 jusqu'au pont Charles Albert, puis la D17 direction Gilette et Roquesteron. Dépasser Roquesteron et poursuivre en direction de Sigale, puis prendre à gauche direction Aiglun par la D10. Traverser Aiglun (superbe porche sous l'auberge de Calendal) et se garer 200 m plus loin sur le parking (héliport).
Amont: Revenir sur la D17, passer Sigale, la clue du Riolan et, après le pont des Miolans virer à gauche. Se garer à l'entrée de Sallagriffon.

Approche

Marche d'approche avec navette : Du parking, se diriger vers le village et prendre la route de droite au premier carrefour (balise 75). La suivre jusqu'à la balise 75a pour emprunter un sentier en descente. Prendre le sentier à gauche des pistes forestières pour atteindre un panneau d'information sur le canyon. Une montée rapide permet de déboucher sur une crête surplombant la clue. La longer vers l'est jusqu'à un point faible (altitude 802m, balise 75b). Quitter alors le chemin du mont Saint Martin et prendre à droite celui qui descend en direction de l'Estéron et au départ de la clue.

Sans navette: du parking aval descendre 50m par la route et attaquer le sentier de droite qui monte au delà de la balise 80a. A la première bifurcation prendre le sentier de droite (celui de gauche est le chemin de retour). Il monte d'abord en forêt puis par un pierrier, quelques épingles puis un cheminement oblique à gauche fait sortir sur la crête. De là suivre plus facilement le bon sentier qui mène à "l'aire du Mont", Alt. 1067. De là continuer plein nord, une forte descente vous attends: + de 500m de déniv négative... A la balise 75b prendre à gauche. Cette approche doit être faite le matin d'assez bonne heure, les 300 premiers m de déniv. sont raides et en plein soleil!

Nota: cette option sans navette est finalement + rapide, rappelons que la navette implique environ 44km de plus. Elle s'adresse néanmoins à de bons marcheurs, la déniv. montée est d'environ 457m et la déniv. descente de 507m...
Nota bis: ne pas se tromper: il existe un sentier qui part du village, oblique à droite puis monte en épingles incessantes jusqu'à la brèche du Mont (balise 76a). C'est plus long.

Descente

Ce canyon se compose de deux parties très resserrées, de longueur à peu près identique et au parcours difficile. Une rivière large, mais encaissée, relie ces deux étranglements.
Chaque partie resserrée se compose d'une série de longs biefs très étroits, entrecoupés de quelques cascades (maxi. 10 m). Suivant le débit le passage par des mains courantes peut être rendu obligatoire. Celles ci peuvent être en fixe ou a installer.

Retour

A la sortie du deuxième resserrement, poursuivre dans la rivière sur 300 m environ, sortir rive gauche au panneau CG06 et suivre le sentier qui ramène au parking.
On peut aussi poursuivre dans la rivière et passer sous le pont spectaculaire de la D10 (47 m plus haut). Par un sentier raide en rive gauche, remonter sur la route et la suivre en montée jusqu'au parking d'Aiglun.

Engagement

Le canyon est assez court, mais sans échappatoire dans les deux resserrements. Seule la zone large du milieu offre un refuge sûr. A noter une échappatoire possible (mais scabreux) entre les deux encaissement en rive droite en direction de la grotte d'Abdoum, et plus loin vers la balise 97 et le GR 4.

Période/caractère aquatique

C'est un canyon au débit presque toujours important. On y trouve beaucoup de nage, et de nombreux dangers liés à l'eau tels que siphons, placages, tourbillons et rappels sous cascades, sans négliger les nombreux troncs, embâcles et branches parfois invisibles dans la veine d'eau, et qui pourrait être autant de pièges fatals.
A l'étiage, le parcours est presque débonnaire, un gros débit signifie 300l environ, ça devient difficile et technique. Lorsque le débit est plus important encore, la descente devient extrêmement dangereuse, voire suicidaire (plusieurs décès par noyade depuis 1986 ainsi que des sauvetages périlleux pour des personnes bloquées ou très ralenties).
L'idéal est de le faire à l'étiage, soit à 100/150l.

Géologie

Comme toutes les autres clues de l'Estéron et celle de Riolan, Aiglun est creusée dans une écaille calcaire orientée est-ouest, et épaisse de 300 m. On imagine que le tracé de l'Estéron est resté le même avant et après le soulèvement de cette grosse galette de roche dure, et que la rivière s'y est enfoncée par érosion.

Historique

Echec de E-A Martel en 1906.
Premier parcours en deux fois par J. Moreau en 1928.
Première descente intégrale effectuée en 1951 par Llagonne et Malhomme.


Arrêté préfectoral (Alpes-Maritimes) - 27 oct 2016
La pratique du canyonisme est autorisée du 1er avril au 31 octobre inclus à l'exception des canyons figurant dans les articles 2 et 3, où s'applique une réglementation spécifique (périodes plus réduites, interdiction...).
Les canyons secs ou habituellement à sec sont autorisés toute l'année.
Tous les canyons situés en zone centrale du Parc du Mercantour sont interdits.
Tout groupe de pratiquants ne peut excéder 8 personnes, encadrement non compris.
Plus d'infos : https://www.descente-canyon.com/canyoning/canyon-reglementation/2223/legislation.html


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).