Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Vallon de Bagnolar
Utelle, Lantosque (Alpes-Maritimes)

Imprimé le jeu. 09 déc. 2021.
  • FrancePays
    Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Département : Alpes-Maritimes
    Commune : Utelle, Lantosque
    BassinVésubie
  • intérêt 3,1/4 (145 votes).
  • Alti dép. 970m
  • Dénivelé 290m
    Longueur 1600m
  • Casc. max 25m
    Cotation v3a2III
    Corde 30m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 1h30
    Descente: 4h
    Retour: Retour: 30min
  • Navette: 0.0km

ATTENTION ! Ce canyon est soumis à une réglementation spécifique !

Accès

Depuis Nice (40 km), suivre la N202 jusqu'à plan-du Var. Tourner à droite (D2565) par la vallée de la Vésubie jusqu'au Suquet.
Prendre sur la gauche la route de Pélasque (D373), dépasser le quartier du Farguet. Continuer sur 800m pour tourner à gauche et se garer peu après.

Approche

Suivre la route (balise 142) qui devient ensuite une piste. La quitter à la balise 143 pour prendre sur la gauche un chemin qui longe un canal (châtaignier centenaire). A noter que dès que vous voyez un balisage jaune, le suivre car il passe devant le départ du canyon. Prendre le 3ème chemin qui descends à gauche (chemin large) qui mène à la passerelle sur le riou du Figaret, 15 minutes de marche (le 2eme chemin est juste avant et il revient en arrière). Traverser et remonter des lacets assez raides jusqu'à des abris sous roches.
Accéder à un col herbeux d'où un énorme promontoire de rochers est visible sur la gauche. Descendre de l'autre côté pour rejoindre le départ du canyon.
Les granges des Barmes sont visibles un peu plus haut.

Descente

La descente se compose de 2 parties très resserrées séparées par une zone centrale profonde mais plus large. Ce parcours comprend une vingtaine d'obstacles dont la moitié nécessite l'usage de la corde, des jolies cascades ponctuées de quelques sauts et nage dans les biefs.
L'équipement (broches inox) réalisé par le CG06 est pléthorique.

Retour

Une C11 dépose à la confluence avec le riou du Figaret que l'on remonte sur 100m jusqu'à la passerelle prise à l'aller, et retour par le même sentier.
une nouvelle sortie (panneaux cg06) est aménagée, en rive gauche on ne remonte plus a la passerelle mais directement sur le sentier de retour en 5 petites minutes. surement un peu plus court que l'ancienne sortie (10/15 min ?) (attention le topo cg06 n'est pas a jour non plus !)

Engagement

Non négligeable, un échappatoire est balisé rive gauche, en amont du dernier resserrement.

Période/caractère aquatique

Le débit correct dès l'entrée de la saison peut, les années sèches, diminuer considérablement, voir s'interrompre.
En début de saison le débit varie vers 20/40 litres, mais l'eau est glaciale.
Donc mai à juin semble être la période favorable. Pour ce parcours les infos des pratiquants sont bien utiles...
La première partie est toujours en eau.
En été, lorsque la seconde partie s'assèchent, les vasques de celle-ci sont putrides.
Le mieux est de vérifier, pendant l'approche, sur un petit promontoire, si la sortie coule.

Historique

1985 par Giugliaris, Montiglio, Beatini et Margaillan

Remarques

Le Riou du Figaret, est interdit à la pratique du canyonisme.


Arrêté préfectoral (Alpes-Maritimes) - 27 oct 2016
La pratique du canyonisme est autorisée du 1er avril au 31 octobre inclus à l'exception des canyons figurant dans les articles 2 et 3, où s'applique une réglementation spécifique (périodes plus réduites, interdiction...).
Les canyons secs ou habituellement à sec sont autorisés toute l'année.
Tous les canyons situés en zone centrale du Parc du Mercantour sont interdits.
Tout groupe de pratiquants ne peut excéder 8 personnes, encadrement non compris.
Plus d'infos : https://www.descente-canyon.com/canyoning/canyon-reglementation/2229/legislation.html


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).