Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Vallon de Roya
Saint-Étienne-de-Tinée (Alpes-Maritimes)

Imprimé le mar. 27 juil. 2021.
  • FrancePays
    Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Département : Alpes-Maritimes
    Commune : Saint-Étienne-de-Tinée
    BassinTinée
    Cours d'eauRoya
  • intérêt 2.3/4 (16 votes).
  • Alti dép. 1265m
  • Dénivelé 235m
    Longueur 1500m
  • Casc. max 50m
    Cotation v4a4IV
    Corde 45m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 5min
    Descente: 3h
    Retour: Retour: 5min
  • Navette: 6.1km

ATTENTION ! Ce canyon est soumis à une réglementation spécifique !

Accès

De Nice se rendre à Isola, continuer à remonter la Tinée.
Accès aval: une fois passé le hameau du Cialancier traverser la Tinée sur un petit pont en béton puis prendre à gauche une piste qui mène à une usine électrique. Se garer à la balise 132a .
Accès amont: Revenir sur la D 2205, monter au Bourguet (2km) et prendre la direction de Roya sur 3,5 km et se garer au niveau d'une piste EDF qui descend au vallon (700/800m avant le parking du Riou Blanc).
Option sans navette : Il est possible de rejoindre la route en dessus de l'usine électrique en suivant un sentier balisé qui passe au travers du hameau proche.

Approche

Descendre la piste sur 300m pour arriver au vallon.

Descente

Marche en blocs assez longue. La 1° cascade-toboggan est très mal équipée, la seconde pas du tout; elles se contournent rive G. La 1° très belle vasque a une profondeur variable selon les années (comblée en 2011, profonde en 2014). Suivent de petits obstacles à l'équipement absent (arbre ou souche) ou en mauvais état. La C50 est en S . Le relais n'est pas visible d'en haut: descendre 5m rive G (exposé). Puis un rappel de 40/45 qui coupe la veine d'eau. Présence d'un relais pourri à mi-hauteur rive G sur la vire. Suit un T5 qui se passe rive D en désescalade (II+), (70 cm d'eau dans la vasque) puis un T4 ou il y assez d'eau pour un saut ou tob.
Ce vallon charrie beaucoup de limon (bien sonder les sauts et tob à chaque descente).

Retour

Sortir rive D dés qu'une sente apparaît. On traverse rapidement pour une meilleure sente rive G. En tout 200m.

Engagement

Pas d'échappatoire évidente. Un ancien captage vers le milieu doit bien mener quelque part... non testé.
Prévoir du matériel de rééquipement. Ce vallon reçoit des crues énormes. Beaucoup de mono-points.

Période/caractère aquatique

Le débit étant toujours important, ce vallon ne peut être parcourue qu'à l'étiage, en été.

Géologie

Compliquée, plusieurs familles de roches cohabitent dans Riou Blanc. Ici le gneiss prédomine cependant.

Historique

Réouvert et équipé par ALTISUD en 2008, complément d'équipement par l'équipe Pilou.

Remarques

La sortie du Riou Blanc et l'accès à Roya sont le même chemin.
Le captage juste au dessus du départ (gros tuyau) prélève heureusement une partie du débit. Cette eau est restituée au niveau de la centrale à l'arrivée.


Arrêté préfectoral (Alpes-Maritimes) - 27 oct 2016
La pratique du canyonisme est autorisée du 1er avril au 31 octobre inclus à l'exception des canyons figurant dans les articles 2 et 3, où s'applique une réglementation spécifique (périodes plus réduites, interdiction...).
Les canyons secs ou habituellement à sec sont autorisés toute l'année.
Tous les canyons situés en zone centrale du Parc du Mercantour sont interdits.
Tout groupe de pratiquants ne peut excéder 8 personnes, encadrement non compris.
Plus d'infos : https://www.descente-canyon.com/canyoning/canyon-reglementation/22447/legislation.html


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).