Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Ravin de La lavanche
Péone (Alpes-Maritimes)

Imprimé le sam. 27 nov. 2021.
  • FrancePays
    Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Département : Alpes-Maritimes
    Commune : Péone
    BassinVar
    Cours d'eauLavanche
  • intérêt 1.6/4 (1 votes).
  • Alti dép. 2030m
  • Dénivelé 700m
    Longueur 2000m
  • Casc. max 55m
    Cotation ?
    Corde 60m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 2h30
    Descente: 5h
    Retour: ?
  • Navette: ?

ATTENTION ! Ce canyon est soumis à une réglementation spécifique !

Accès

Navette possible (10km) - Mais le temps passé en voiture est plus long que l'approche à pied.

Du village de Péone, si vous optez pour la navette, monter en rive gauche du Tuebi, passé la balise 99, prendre la piste à droite en direction des Mians, se garer sans gêner le long du ravin en dessous la première épingle.
Avec le second véhicule, redescendre au village de Péone et juste avant le panneau d'entrée, remonter une route très étroite en direction de la combe, Septenne. Au terminus, continuer sur la piste jusqu'à un plateau herbeux. Se garer juste avant de changer de versant.

Approche

Approche avec navette 1H15 :
Au niveau de l'oratoire (point 1728) couper à travers champs pour récupérer le sentier, le poursuivre jusqu'à la borne 89. monter ensuite en direction Estrop/Mont Mounier jusqu'à la cabane du berger.
A cette cabane rester à niveau en allant vers le vallon puis remonter légèrement à vue vers le petit encaissement au milieu des près.


Approche sans navette 2h30:
Prendre le sentier qui coupe le vallon à coté du parking aval et qui monte en rive gauche. Le suivre jusqu'à des granges puis prendre à droite pour contourner la barre rocheuse et retrouver la balise 89 de l'approche navette.

Descente

Première partie, petit encaissement souvent sec puis des alpages avec quelques névés pouvant persister jusqu'au mois de juillet.

seconde partie assez aérienne en bon rocher, plusieurs source l'alimente donc toujours en eau. magnifique c55 pendulaire

troisième partie plus discontinue avec des blocs puis un encaissement large dans des strates.

Engagement

Fort risque de montée des eaux en cas d'orage. équipement en bon état. Il est possible de sortir assez facilement en rive gauche du vallon pour rejoindre le chemin de montée, plus difficilement en rive droite au niveau des marnes.

Période/caractère aquatique

Beaucoup d'eau au printemps, très peu en été, à faire entre fin mai et début juillet.

Si le vallon coule au pont alt1272m, ça va être sport, si il ruisselle au parking aval, ça va manquer d'eau et être décevant.

Historique

Ouvert et équipé par Guy et Guillaume Coquin en 1994

Remarques

Un gros éboulement a comblé le début de la troisième partie ensevelissant 3 cascades intéressantes. Ne pas faire sans eau.

Présence de chiens de troupeau lors de l'approche, bien appliquer les mises en garde d'usage sur les patous.


Arrêté préfectoral (Alpes-Maritimes) - 27 oct 2016
La pratique du canyonisme est autorisée du 1er avril au 31 octobre inclus à l'exception des canyons figurant dans les articles 2 et 3, où s'applique une réglementation spécifique (périodes plus réduites, interdiction...).
Les canyons secs ou habituellement à sec sont autorisés toute l'année.
Tous les canyons situés en zone centrale du Parc du Mercantour sont interdits.
Tout groupe de pratiquants ne peut excéder 8 personnes, encadrement non compris.
Plus d'infos : https://www.descente-canyon.com/canyoning/canyon-reglementation/22464/legislation.html


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).