Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Canyon du Ga
La Grave (Hautes-Alpes)

Imprimé le mar. 22 oct. 2019.
  • FrancePays
    Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Département : Hautes-Alpes
    Commune : La Grave
    MassifGdes Rousses - Arves - Emparis
    BassinRomanche
  • intérêt 2.9/4 (36 votes).
  • Alti dép. 1730m
  • Dénivelé 346m
    Longueur 1500m
  • Casc. max 120m
    Cotation v5a4IV
    Corde 70m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 5min
    Descente: 3-5h
    Retour: Retour: 5min
  • Navette: 8.2km

Accès

Départ aval : arrêtez vous au niveau des fréaux sur le pont parking qui se trouve en face de la cascade du saut de la pucelle et correspondant à l'ancienne route.
Départ Amont : Monter au Chazelet, puis redescendez au niveau du pont se trouvant au départ du téleski.

Descente

Ce canyon se divise en 2 parties : La première partie est quasiment une descente d'initiation bien que les mouvements d'eau peuvent être violent. La partie est trés esthétique avec un encaissement ouvrant sur les neiges blanches de la Meije. (Photo superbe malgré le contre-jour).
La seconde partie est beaucoup plus technique avec de grands rappels. Cotation TD+
Le tout commence par 300 m de marche
C 15 m (3 pts (broche, goujon+maillon rapide, goujon)). Par gros débit arbre RD
2 cascades qui se désescaladent à l'étiage. En cas de gros débit il y a chaque fois 1 point.
Aprés la 1ère partie il est possible de remonter au Chazelet.
2ème partie :
Cascade 20 m, il est possible de faire un petit saut dans la vasque intermédiaire. La vasque de réception ne se saute pas.
Cascade 30 m. (2 goujon et 1 broche) : Superbe cascade avec un bloc coincé siphonant par gros débit. La descente est arrosée. En cas de gros débit prévoir des dérivés non installés afin d'accéder aux vires instables qui se trouvent en contrebas. En temps normal, possibilité de saut dans la vasque de réception.
La vasque suivante se saute
Chaos avec siphons. Une cascade de 5 m sur un anneau de corde merdique et soumis aux crues.
2 cascades avec des sauts possibles. 1 point pour descendre à vérifier. (Rappel 10 m)
C15 m, Saut possible de 8 m dans le bouillon avec un bon amorti (A vérifier avant)
C25m : Cascade-Tobogan. Attention par gros débit il y a des drossages siphonant terribles RG et RD (Rocher plat avançant de 10 m à raz d'eau)
Grande cascade de 120 m : Accés au relais délicat. Prévoyez du matos pour y accéder en cas de gros débit. Présence d'un spit RG peu visible dont nous avons rajouté un maillon rapide. Les autres points ont sauté. Main courant de 10 m jusqu'au relais.
Relais grande cascade : (3 pts : 1 broche, 2 goujons RG). Possibilité de tout descendre d'un coup avec 2x120 m (peu de frotement) mais plein jus. Si non rappel 60m, descendre en rive gauche passer le bombé et se diriger hors d'eau dans une goulotte qu'on peut desescalader, en sortie de cette goulotte coté droit un relais deux broches plus chaîne. reste de la descente rive gauche 60 m. L'ensemble de l'équipement est vieillissant nov. 2006.

Retour

Du bas de la cascade rejoignez par le chemin le parking bien visible

Engagement

Attention aux mouvements d'eau dans la première partie.
Trés engagé dans la 2ème partie s'il y a de l'eau.

Période/caractère aquatique

Septembre à décembre.

Historique

La première descente, et donc premier équipement, réalisée par Pierre-Olivier Béal habitant le Chazelet et gérant du Restaurant le Chalet des Plagnes dans le même village.

Remarques

Attention, ce canyon peut-être très dangereux. Il est très rarement descendable, les conditions d'étiage étant rare (septembre-novembre au mieux). De plus le fond des vasques bougent beaucoup, l'eau et noire ne permettant d'en évaluer la profondeur et les rochers glissants. Toutes nos remarques sont donc relatives, en particulier au niveau des sauts que nous vous déconseillons.
Ensuite, l'équipement est très abimé par les crues. Il est prévu pour des descentes à l'étiage.
Nous vous donnons quelques indications pour évaluer le débit. Ce ne sont que des conseils, votre niveau doit-être suffisant pour pouvoir évaluer objectivement la réalité de la faisabilité du canyon.
Le mieux : Lorsque vous observez le saut de la Pucelle plusieurs indices peuvent vous indiquer le débit. En haut de la cascade vous devez voir 2 petits jet d'eau bien distincts autour d'un rocher. De même, vous devez voir par transparence le rocher sans aucune difficulté. Ensuite, aucun paquet d'eau doit taper la RG. Enfin, la base doit être occupée par un fin voile d'eau, divisé en plusieurs filets.
Conditions maximum : tant que vous voyez la roche par transparence et qu'aucun paquet d'eau ne tape contre la rive gauche il est possible de descendre. (Conditions rarement trouvables aussi)


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).