Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Cascades de Lou Gras
Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes)

Imprimé le jeu. 02 avril 2020.
  • FrancePays
    Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Département : Alpes-Maritimes
    Commune : Roquebrune-Cap-Martin
  • intérêt 1.5/4 (13 votes).
  • Alti dép. 650m
  • Dénivelé 308m
    Longueur 400m
  • Casc. max 38m
    Cotation v3a1II
    Corde 30m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 20min
    Descente: 2h15
    Retour: ?
  • Navette: 8.0km

ATTENTION ! Barrage, prise d'eau, ouvrage hydroélectrique signalé en amont ou sur la descente.

ATTENTION ! Ce canyon est soumis à une réglementation spécifique !

Accès

Accès aval : Au départ de Nice, se rendre à La Turbie, puis descendre en direction de Menton par la D 2564 sur 4 km. Au cours de la descente, la route (grande corniche) tortueuse franchit deux vallons très marqués (virages à droite). Après le deuxième vallon, continuer sur environ 300 mètres (ligne droite), passer un grand virage à gauche, franchir un petit pont (long muret blanc) et se garer sur la gauche (point IGN côté: 342m).
Accès amont : Avec le second véhicule, remonter jusqu’à La Turbie par la D 2564, emprunter à droite la D 53 en direction de Peille, puis après 1 km prendre tout droit dans un lacet la D 153 en direction du golf du mont Agel. Monter sur environ 2 km, puis prendre à nouveau à droite une petite route goudronnée qui conduit au col du mont Gros et à l'aire d'envol des parapentes. La petite route serpente tout d'abord à plat puis commence à descendre. Passer devant l’entrée de la propriété Roc Agel, et poursuivre sur environ 500 mètres. Se garer, sur la droite, en face de l'enclos et du hangar abritant des éléphants (de la princesse) (place pour trois voitures).

Approche

Continuer la route à pied sur 200 mètres jusqu’à la clôture en grillage de la propriété. Quitter la route et longer cette clôture sur la gauche en direction du sud par une sente (parfois encombrée par de petits buissons, au départ la sente est quasiment invisible) qui descend. Après 15 mn de marche (toujours le long de la clôture), le sentier remonte légèrement (bornes jaunes numérotées de 84 à 79), et franchit un éperon rocheux bien marqué. A l’intérieur de la propriété, de grands peupliers trahissent la présence de l’eau. Continuer encore sur quelques mètres, et le départ de la course se trouve environ 30 mètres après la borne jaune numéro 79, en contrebas du sentier sous un bosquet de chênes verts (cordes sur nat visibles).

Descente

Une dizaine de rappels : C 17, C 30, C 25, C 35 avec fractio, T 50, C 6, C 8, C 12, C 9.

Retour

Sortir en rive gauche à 20 m de la route.

Engagement

Des sentes animalières se trouvent tout au long du parcours. Elles doivent être considérées comme douteuses et incertaines. On peut donc considérer qu’il n’existe aucune échappatoire fiable dès lors que l’on a franchi la première cascade.

Période/caractère aquatique

Il n’y en a pas, le vallon est à sec la plupart du temps. Cependant, après une période de pluies ou lors de violents orages, l’eau coule jusqu’à la route et descend même jusqu’à la mer (vallon de Saint Roman). Les cascades (visibles depuis Monaco) « explosent » alors de toutes leurs eaux, et le ravin anodin se transforme alors en véritable canyon. Dans ce cas, la tenue néoprène est conseillée. Attention toutefois aux chutes de pierres.
A noter aussi la présence en amont d’un étang artificiel situé dans la propriété du Prince de Monaco (Roc Agel). Cet étang est parfois vidé, et l’eau s’évacue donc dans ce ravin par une vanne, avec un débit d'environ 20 l/sec (de quoi se tremper largement les pieds). L’expérience a été vécue lors de l’équipement des cascades en janvier 1999. Je vous suggère donc de prévoir un pantalon et des chaussures de rechange. Enfin, la qualité de l’eau, quand il y en a, n’est pas irréprochable.

Remarques

D'un éboulement ancien il reste quelques blocs (gros et petits). Prudence donc.
La plus grande cascade est fractionnée à -10 rive G. Ce relais (très conseillé) est assez exigu.


Arrêté préfectoral (Alpes-Maritimes) - 27 oct 2016
La pratique du canyonisme est autorisée du 1er avril au 31 octobre inclus à l'exception des canyons figurant dans les articles 2 et 3, où s'applique une réglementation spécifique (périodes plus réduites, interdiction...).
Les canyons secs ou habituellement à sec sont autorisés toute l'année.
Tous les canyons situés en zone centrale du Parc du Mercantour sont interdits.
Tout groupe de pratiquants ne peut excéder 8 personnes, encadrement non compris.
Plus d'infos : https://www.descente-canyon.com/canyoning/canyon-reglementation/2293/legislation.html


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).