Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Rio Noaschetta (supérieur)
Noasca, Locana (Torino)

Imprimé le lun. 16 déc. 2019.
  • ItaliePays
    Région : Piemonte
    Département : Torino
    Commune : Noasca, Locana
    MassifGran Paradiso
    BassinValle Orco
  • intérêt 2.9/4 (10 votes).
  • Alti dép. 1490m
  • Dénivelé 190m
    Longueur 860m
  • Casc. max 35m
    Cotation v3a3III
    Corde 40m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 40min
    Descente: 2h30
    Retour: ?
  • Navette: 3.0km

ATTENTION ! Barrage, prise d'eau, ouvrage hydroélectrique signalé en amont ou sur la descente.

Accès

En arrivant de Turin, emprunter la voie rapide à droite pour Cuorgnè - Valle Orco, puis la SS460 en direction de Ceresole. A Cuorgnè rester à droite pour éviter le centre-ville. Continuer jusqu'à Noasca. Ne pas se garer sur la place principale (disque horaire obligatoire et parking limité à 1h) mais franchir le pont sur l'Orco et se garer 50m après sur un large espace.
Avec navette: continuer, passer les 4 épingles et qq centaines de m plus loin tourner à droite pour le hameau Balmarossa. Suivre cette route jusqu'à une barrière.

Approche

Avec navette: passer la barrière, continuer la piste jusqu'au virage à gauche suivant. Là il y a des panneaux indiquant un sentier montant. Ne pas monter, mais descendre environ 20m par un sentier balisé blanc/rouge qui traverse très vite un petit ruisseau. Ce sentier monte dans la forêt puis traverse. A la première bifurq. prendre à gauche, à la seconde à droite en légère descente (quoiqu'il est possible de prendre à gauche mais c'est plus long), et qq dizaines de m après, prendre celui de gauche qui monte. Il passe une petite falaise par un itinéraire facile et agréable avec câble. On atteint ainsi un bon replat (très belle vue). Par une petite descente en oblique rejoindre des prés (Pian Sengio alt. 1521) et le ruisseau. Par la rive D descendre encore qq dizaines de m vers l'encaissement bien visible.
Sans navette: Emprunter l'approche de l'aval jusqu'au petit pont en bois après Case Sengie, alt. 1300m environ). Le sentier continue derrière les maisons au milieu d'une belle forêt de sapins et mène au niveau de Pian Sengio (maison isolée rive D, alt. environ 1500m). On arrive facilement au premier rappel en 2 mn quand le sentier devient nettement plat et où, sur le versant opposé, on voit une grosse conduite rouillée. 1h20.

Descente

Relais rive D au départ de l'encaissement, bien visible. La partie supérieure du Rio Noaschetta est un peu plus facile que la partie inférieure, plus ouverte, il n'y a qu'un petit encaissement au départ.. 7 rappels, toboggans, sauts... Nécessite un peu d'attention (siphon formé par des blocs vers le milieu, frottements dans la C35 suivante).
Enchainé avec la partie inférieure, c'est une descente belle et technique, une des plus belles des Alpes occidentales.

Retour

En cas de problème, il est possible de sortir au pont et reprendre le chemin d'accès de la partie inférieure.
Continuer le canyon pour descendre la partie inférieure du Rio Noaschetta.

Période/caractère aquatique

Débit généreux, eau fraiche surtout au départ, c'est un parcours a aborder après la fonte des neiges, soit en été et au début de l'automne.

Remarques

Le parcours s'effectue dans le Parc National du Grand Paradis.
A l'altitude 1540m passe un gros canal artificiel qui conduit l'eau du lac de Ceresole jusqu'à la centrale de Rosone. Risques de lâchers imprévus. Il est indispensable de contacter la centrale de Rosone (IREN Energia) 0039 485549213 avant la descente.
Véritable bon plan: hôtel la cascata, chez Sandro; bouffe excellente, super accueil et prix hyper compétitifs...


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).