Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Torrent Licony
La Salle, Morgex (Aosta)

Imprimé le dim. 15 déc. 2019.
  • ItaliePays
    Région : Valle d'Aosta
    Département : Aosta
    Commune : La Salle, Morgex
    MassifMont Blanc
    BassinDora Baltea
  • intérêt 2.4/4 (5 votes).
  • Alti dép. 1670m
  • Dénivelé 430m
    Longueur 1000m
  • Casc. max 70m
    Cotation v4a4V
    Corde 40m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 1h00 / 1h3
    Descente: 3h00 / 2h0
    Retour: Retour: 5min
  • Navette: 10.0km

Accès

Il y a 2 solutions pour faire ce canyon affluent du Colombaz :
_ 1ère solution : avec navette de 10 km en RG
_ 2ème solution : sans navette avec marche d'approche en RD.
Dans les 2 cas, il faudra nécessairement enchaîner le Licony avec la partie aval du Colombaz. L'intérêt de la 2nde solution, outre la suppression de la navette, est de ne faire que les parties intéressantes du Licony et du Colombaz, ce qui représente une course d'environ 4 h 30, d'un très grand intérêt, sans temps mort ou toutes les parties fastidieuses ont été expurgées et à la portée de tout canyoneur expérimenté lorsque le débit est acceptable. L'enchaînement Licony Colombaz ainsi décrit devrait devenir une course majeure du Val d'Aoste alors que son parcours est actuellement confidentiel. L'inconvénient de la 2nde solution est une marche d'approche de 1 h 30 avec presque 500 m de dénivelé, soit le "prix à payer" pour une course exceptionnelle.
Aval (commun au 2 solutions):
A l'entrée de Morgex en venant d'Aoste, au 1er rond point, tourner à droite direction "La Ruine" et ensuite tout de suite à gauche après le passage de la voie ferrée (direction Villair) pour longer le torrent Colombaz. Aller toujours tout droit et se garer au mieux lorsque la route devient interdite à la circulation.
Amont (Solution 1) :
Rejoindre le hameau de Morges et se garer après l'avoir traversé à l'altitude 1680m dans la 1ère épingle à cheveux à droite rencontrée (voir la fiche du Colombaz)

Approche

Solution 1 (navette) : 1 h 00 :
Le début de l'accès est le même que celui du Colombaz. Après celui-ci, il faut continuer toujours tout droit, passer le Chambave, affluent notable du Colombaz, pour accéder au Licony à l'altitude 1670 après être passé devant des batiments agricoles desservis par une piste (lieu-dit "Villottes"). Cartographie en ligne: http://geonavsct.partout.it/pub/geosentieri/index.html?lingua=fr
La marche d'approche bien que partant de 1680 pour arriver à 1670 n'est toutefois pas à plat car on franchit plusieurs vallons.
Solution 2 (sans navette) : 1 h 30 :
Tout de suite après le panneau d'interdiction à la circulation, il y a un carrefour. A droite, vous avez le chemin de retour le long du torrent. Prendre à gauche et entamer la montée en lacets. Comme souvent un sentier recoupe les lacets de la piste. A l'altitude de 1450 m, une maison dans une épingle à cheveux lieu-dit "Fenêtre" (le bien nommé) marque grosso modo la fin de la montée (ouf !). De la barrière le long de la piste coté nord, vous avez une vue d'ensemble du Colombaz et de ses affluents RD : le Licony (encaissé) au 1er plan et Chambave (plus large) au second plan. Après Fenêtre, prendre la 1ère à droite, puis aller tout droit jusqu'à une nouvelle maison : Rouley. La piste s'arrête là. Un sentier entretenu continue et entame une montée derrière la maison. Ne pas le prendre. Trouver dans l'axe de la piste et en restant sur la même courbe de niveau un sentier mal entretenu (garde-corps métallique artisanal à franchir un peu plus loin). Le sentier, d'abord horizontal, descend pour rejoindre le Licony en 5 minutes depuis Rouley.
Remarques :
_ Rouley est accessible en voiture par la piste. Il est fortement déconseillé de faire fi de l'interdiction. L'amende est salée et les garde-forestiers, omniprésents, veillent au grain.
_ il est possible d'accéder à l'entrée supérieure du Licony (1670 m) sans navette : après Fenêtre, prendre la 2ème à droite et aller toujours tout droit en suivant la piste. Par rapport à l'option "Rouley", cela rajoute 1/2 h et 200 m de dénivelé.

Descente

La descente commence par des rappels ouverts et inclinés, puis le canyon devient plus encaissé. A une partie horizontale et un peu encombrée par la végétation, succède une succession de rappels parfois arrosés (2nde partie plus intéressante). L'équipement est minimaliste : nombreux mono-points et quelques désescalades nécessaires. Le temps de descente est d'environ 3 h.
Lorsqu'on accède par Rouley (solution 2), on entre dans le canyon à la fin de la partie horizontale au début de la seconde partie (cote 1450 m). Le temps de descente est réduit à 2 h (sans pause).
A la confluence avec le Colombaz (cote 1240 m), le débit fait plus que triplé. Mais, pas de panique : si vous n'avez pas rencontré de problème dans le Licony, vous n'en aurez pas dans le Colombaz, plus large, sauf s'il manque des amarrages. En effet, les amarrages de ce dernier souffrent énormément. Prendre de quoi faire quelques points de secours est vraiment indispensable.
La descente du Colombaz prend environ 2 h.

Retour

A la fin du Colombaz (prise d'eau), prendre le chemin RD qui vous mène à la voiture en 5 minutes.

Engagement

Dans le Colombaz, très encaissé, il n'y a aucune échappatoire possible.
Dans le Licony, l'accès par Rouley constitue une très bonne échappatoire. Mais, le sentier, en mauvais état à cet endroit, est difficile à voir. Il faut remarquer une flèche blanche peinte sur le dessus d'un rocher dans le lit du torrent.

Période/caractère aquatique

Attention au niveau d'eau qui peut poser problème si trop important.
Course à faire avec une bonne météo d''août à octobre.

Géologie

Calcschistes


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).