Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Cascade de la Froide Pisse
Saint-Christophe-en-Oisans (Isère)

Imprimé le mer. 13 nov. 2019.
  • FrancePays
    Région : Auvergne-Rhône-Alpes
    Département : Isère
    Commune : Saint-Christophe-en-Oisans
    MassifEcrins - Oisans - Champsaur
    BassinRomanche
    Cours d'eauGrande Pisse
  • intérêt 2,6/4 (4 votes).
  • Alti dép. 1700m
  • Dénivelé 300m
    Longueur 400m
  • Casc. max 130m
    Cotation v5a2V
    Corde 80m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 1h
    Descente: 3h
    Retour: Retour: 30min
  • Navette: 0.0km

Accès

De Grenoble, prendre la direction de Bourg d’Oisans. Continuer à suivre la direction de Briançon. Juste avant la rampe des commères, continuez tout droit vers Vénosc, Bérarde. Passer le Pont du Diable, puis à l'entrée de Saint Christophe en Oisans dans un virage, sur votre droite, prenez la route qui mène aux granges et à la Bernardière. Prenez ensuite la première à droite, puis à gauche (sur la droite la route qui même à la Centrale Electrique) et garez vous sans gêner au terminus au hameau des Granges (5 places). Si plus de place, on peut aussi se garer sur le parking aval du canyon du diable au niveau de la station, juste avant le chemin en terre.

Approche

Sans passer dans les propriétés privées, suivez le chemin qui descend vers le Vénéon et remonte vers le refuge de l'Alpe du Pin. Vers 1700m, lorsque le chemin passe l’épaulement (parc à moutons) et devient moins raide, tirez à droite en direction du cours d’eau.
Si on s'est garé sur le parking du canyon du diable : prendre à pied le chemin de terre en direction de la centrale et dans le premier virage prendre sur la gauche, traverser le pré à flanc en direction du chemin d'accès du refuge de l'Alpe du Pin, env 300m.

Descente

La descente commence par de nombreuses petites cascades qui n'excèdent pas les 20m. L’ensemble est joliment sculpté. Quelques ressauts glissants compliquent tout de même la progression. Relais RG.
Les choses sérieuses commencent au dessus du grand cassé de 130m. Le premier relais (2 pts) est à -10m bien décalé RD au sec. Le 2ème relais est ensuite 10m plus bas dans une niche humide et ébouleuse 2 places max. L’ensemble est constitué de 4 points reliés sur corde et d'un relais sur chaine pour le rappel. Toutefois, vérifiez bien si les glaces de l’hiver n’ont pas fragilisé l’ensemble.
Le relais suivant (2 pts + lunule) est 70m plus bas bien à droite dans une zone "relativement sèche". Ce relais permet ensuite de faire un beau rappel de 65m avec quelques gros frottements. Attention, cette grande cascade étant irrégulière, les cordes ont la fâcheuse tendance à se coincer sur le moindre béquet ou au sol dans la faille lorsque vous rappellerez l’ensemble.
Un point supplémentaire serait plus qu'utile à ce niveau afin de récupérer la corde sans souci. Ce qui ferait un p'tit rappel de 20m env.
Une fois au pied de cette grande chute d'eau, cherchez un bon relais RG qui permet une descente au sec.
Dernière étape :
- rejoindre le pierrier par un relais sur lunule RD.
Puis prudemment rejoindre le sentier en traversant au mieux le pierrier (un point posé bien à droite pour une MC).
- ou descendre les deux derniers ressauts dans l'actif (2X20m env.), à équiper.

Retour

Via le GR de montée, on rejoint le parking.

Engagement

Malgré l’absence d’encaissement fort, les échappatoires sont impossibles du fait des grandes cascades.
Une sortie semble toutefois possible pour atteindre les vires mais exposée sur les premiers 50m. Elle se situe RG, juste avant d'attaquer les p'tits rappels pour rejoindre la niche. Non testée.

Période/caractère aquatique

En fin de saison, lorsque les névés glacières sont au minimum et qu’il commence à faire froid.

Historique

Stéphane Coté et Axel Cabannes. Ré-équipement en novembre 2015 par Steph & Guillaume (du CAF Voiron), Simon, Nec, Bergou. Des points assez récents ont été trouvés avant ce ré-équipement.

Remarques

Dans le grand cassé, la longueur sous le relais de la niche présente 5 points de dangereux frottements difficiles à protéger. Impossible de fractionner car roche fragile, et débrayage bien abrasif. Privilégier des cordes de gros diamètre semble être ici la seule option.


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).