Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Le Rec Grand
Colombières-sur-Orb, Mons (Hérault)

Imprimé le dim. 20 sept. 2020.
  • FrancePays
    Région : Occitanie
    Département : Hérault
    Commune : Colombières-sur-Orb, Mons
    MassifCaroux
    BassinOrb
  • intérêt 2.4/4 (70 votes).
  • Alti dép. 420m
  • Dénivelé 180m
    Longueur 2400m
  • Casc. max 20m
    Cotation v2a3III
    Corde 20m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 10min
    Descente: 2-3h
    Retour: Retour: 5min/1h
  • Navette: 4.0km

Accès

Depuis Bédarieux, par la D908 jusqu'à Mons-la-Trivalle. 1km après tourner à droite direction Bardou.
Version longue : accès aval : se garer à la station EDF de Montahut.
Accès amont : passer les Pradals, et monter au col de Cazagat (490m), au sud du lac de l'Airette (qui n'est plus un lac). Continuer 500m pour trouver le parking à gauche.
Pour la version courte (sans navette) : se garer à ce parking.

Approche

Depuis le parking, redescendre par la route au col de Cazagat.
Au col (ancien parking), on trouve une route en béton puis un panneau d'accès permettant de rejoindre la rivière et l'ancien barrage.

Descente

Première partie encaissée avec 2 toboggans dont le premier rappelle si le débit est important. Un court parcours de liaison agréable, un méandre puis un toboggan en 2 parties qui drosse à G (si on ne peut pas traverser la vasque il faut renoncer à continuer). 1er rappel 20m sur dalle inclinée avec broches, étroiture puis un rappel toboggan de 10m à faire sur 1 brin, un nouveau toboggan libre (à faire par la G en gardant de la vitesse : dalle sur la D en bas). Vient ensuite une dalle saut RG ou tob RD, puis une belle C10 avec fin de descente arrosée (1 brin au fil de l'eau obligatoire par fort débit, drossage à droite). Il y a aussi une main courante RD, avec possibilité de faire un joli toboggan ou des sauts RD et RG, à volonté.
Une partie de marche un peu fastidieuse puis un saut de 3/4 m d'un gros bloc dans une belle vasque, si elle est pleine. Plus loin, un rappel toboggan sur 1 brin au fil de l'eau par gros débit car rappel d'eau (on fait cul par dessus tête) : avec peu d'eau, tob possible sans corde. Sortie 20m après RG pour l'option sans navette.
Version longue : on continue (fastidieux, peu d'obstacles mais un beau saut)

Retour

version longue : après le dernier rappel ou saut (évitable en rive droite par une propriété) un béal bien visible se suit jusqu'à la centrale de Montahut
version courte (sans navette) : après le toboggan mentionné, se déséquiper sur les larges dalles en RD. Puis, traverser le court d'eau pour remonter en face, au plus près de l'affluent RG généralement sec. on remonte le tallut de terre raide (si le terrain est très humide, il vaudra mieux serpenter dans la petite barre rocheuse RG de l'affluent), en restant en visuel du petit ravin, qu'il faudra traverser pour rejoindre des murettes. Remonter en devers en sous bois en s'écartant du fond et en obliquant sur la droite, on contourne une maisonnette en ruine, pour suivre à gauche un sentier bien marqué (traces rouges) qui débouche (tant bien que mal) sur une piste remontant à la route.

Engagement

On peut tout contourner, parfois difficilement.

Période/caractère aquatique

Lorsque le débit est faible, l'eau est brune, croupissante avec des traces blanches peu appétissantes. Par bon débit, c'est super.

Géologie

Gneiss

Remarques

Beaucoup de monde en été...
Le barrage en amont a été détruit en 2013 : tous les morceaux sont partis dans la première partie du canyon (gravier, ferraillage du béton armé...).
Avril 2015 : les vasques ne sont plus obstruées par les sédiments/sable mais il reste quelques petits blocs de béton ferraillé qui traînent ...
Juin 2017 : Assez peu de débris dans le lit, quelques restes de béton et de ferraille.


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).