Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Le Jonier
Le Gua (Isère)

Imprimé le mar. 11 mai 2021.
  • FrancePays
    Région : Auvergne-Rhône-Alpes
    Département : Isère
    Commune : Le Gua
    MassifVercors
    BassinDrac
  • intérêt 1.1/4 (7 votes).
  • Alti dép. 816m
  • Dénivelé 190m
    Longueur 400m
  • Casc. max 15m
    Cotation v3a2II
    Corde 25m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 20min
    Descente: 1h
    Retour: Retour: 10min
  • Navette: 0.0km

Accès

De Vif, rejoindre St Barthélémy par la D8. Prendre la direction de Prélenfrey. S'arrêter à l'intérieur de la première épingle

Approche

La navette indiquée dans le topo n'est pas du tout interessante. Lui préférer l'approche suivante :
Prendre le sentier à l'extrados de l'épingle sur 20m puis prendre le sentier qui monte à gauche. Monter tout droit en suivant une pseudo-'gouttière' (ne pas prendre le sentier qui part à droite) jusqu'à un captage de source puis la route.
Une fois sur la route, continuez 200-250 m jusqu'au pont qui enjambe le ruisseau.

Descente

Le premier obstacle s'équipe sur arbre en RD. En debut de saison, attention au debit quand on traverse le ruisseau.
La 'grande cascade' (esthetique) est équipée avec un spit + ammarage naturel (la sangle a été changée en mars 2004).
Le reste de la descente est essentiellement composé de petits ressauts, 1 rappel et en cherchant bien quand il y a du débit (2 mini toboggan T1).

Retour

A la confluence avec la résurgence, prendre la passerelle et le sentier etroit en RD qui remonte jusqu'à la voiture.

Géologie

L'équipement n'est pas facile à réaliser compte tenu de la geologie : bancs décimétriques de calcaire intercalées avec des niveaux plus marneux. Le tout très fracturé et altéré !
Le système perte-resurgence est creusé dans un beau niveau marneux (epais d'environ 2m) 'sandwiché' entre 2 niveaux plus calcaires.
Pour les speleos, il y a peut etre possibilité de faire une traversée souterraine (??). Attention neanmoins aux risques prononcés de chutes de pierres (danger).

Remarques

L'interet du canyon provient de la belle grande cascade et de la magnifique perte en RD. En crue environ 1/3 du débit s'en va dans la perte en RD, traverse en souterrain la rivière et reapparait en RG, au niveau de la resurgence (mieux que Garcimore !).
Pour l'eau, la meilleure période est mars-avril (peut-être un peu sportif) et reste intéressant probablement jusqu'en juin-juillet suivant la pluviométrie. Au niveau débit s'il est possible de traverser le ruisseau pour rejoindre l'amarrage nat du 1er obstacle, le reste de la descente est faisable.


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).