Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

La Siagne de la Pare
Mons, Escragnolles (Alpes-Maritimes, Var)

Imprimé le sam. 21 mai 2022.
  • FrancePays
    Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Département : Alpes-Maritimes, Var
    Commune : Mons, Escragnolles
    MassifPréalpes de Grasse
    BassinSiagne
  • intérêt 2.9/4 (114 votes).
  • Alti dép. 570m
  • Dénivelé 180m
    Longueur 1900m
  • Casc. max 12m
    Cotation v2a3II
    Corde 12m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 15min
    Descente: 3h
    Retour: Retour: 1h30
  • Navette: 0.0km

ATTENTION ! Ce canyon est soumis à une réglementation spécifique !

Accès

De Saint-Vallier-de-Thiey se diriger vers Escragnolles. 800m avant Escragnolles, au rond point, prendre la 1e rue à gauche en contre-bas direction chapelle St Pons - les Gallants.
Avant les Gallants tourner à gauche direction les Gras. Juste avant les Gras continuer tout droit. Peu après la route n'est plus goudronnée. Poursuivre par cette piste jusqu'à la barrière d'interdiction de continuer.
Il existe une option navette (29km). Pour rejoindre le parking aval, à St Vallier, dépasser la route de St Cézaire et au niveau du pré à droite prendre la route à gauche qui conduit à la chapelle St Jean. Faire 4km et se garer au niveau du virage à droite (balise 81, alt. 715m).

Approche

Au panneau du Conseil Général, ne pas prendre le petit sentier sur la droite dans les éboulis mais continuer sur la piste jusqu'au terminus, un panneau indique l'accès au canyon.
Il est aussi possible d'accéder au torrent en amont de l'accès officiel en descendant sous le téléphérique de quelques mètres, puis en progressant à flanc vers la droite jusqu'au torrent. On débouche vers une gorge noire surplombée par l'installation hydrologique. La 1ère cascade de tuf est alors une C18/C20 !

Descente

Il est préférable de descendre les 450 premiers mètres par les rives, jusqu'à être en vue du premier encaissement.
les 4 obstacles majeurs sont:
- C8: MC + rappel de 6. Saut très délicat possible de 6 ou de 8...
- C8: MC + rappel de 8. Saut très délicat possible de 8.
- C7: MC très conseillée + rappel de 6 ou saut possible (assez aisé) de 5.
- Pi12: rappel rive G vivement conseillé, qui donne à la confluence.

Retour

A la Confluence (alt. 390m), remonter la Siagne sur une centaine de mètres. Une bonne sente part vers l'ouest rive droite (panneau du CG) balisée en bleue, la suivre sur 260 m de dénivellation. Cette sente maintenant bonne et facile à suivre, est entrecoupée par quelques ressauts d'escalade faciles (quelques pas de I/II), équipés par le conseil général avec des mains-courantes câblées (il est préférable de garder le baudrier). Vers le haut de cet itinéraire on domine (assez aérien) à un certain moment la Siagne. On est de plus sous un dernier ressaut que l'on devine à travers les arbres. Traverser alors à gauche pour rejoindre une vire câblée qui domine maintenant la Pare (assez aérien) et qui rejoint facilement le canal (gros tuyau, 45min). Poursuivre à peu près horizontalement en passant par 3 tunnels, et rejoindre la piste empruntée à l'aller. La sente de retour, marquée par des traits bleus, est un pèlerinage unique en son genre
Option navette : A la confluence, traverser la Siagne et rejoindre un sentier qui mène à un autre canal. Le suivre à gauche jusqu'à la balise 78, descendre à la balise 79 et remonter à la balise 80 en suivant le tuyau. Enfin poursuivre tout droit sur la crête.
Cet itinéraire n'est pas intéressant, car plus long et comportant encore plus de déniv. (367m contre 339). C'est le retour historique, quand l'itinéraire maintenant classique n'existait pas... Il a l'avantage d'être moins aérien et moins ensoleillé.

Engagement

Echappatoires et contournements possibles mais pas forcément aisés.

Remarques

La période estivale est la meilleure, ce qui convient mal pour la remontée raide et qui s'effectue en plein soleil. Pour celle-ci, il y a des haltes possibles sous des arbres, penser a emporter de l'eau.


Arrêté préfectoral (Alpes-Maritimes) - 27 oct 2016
La pratique du canyonisme est autorisée du 1er avril au 31 octobre inclus à l'exception des canyons figurant dans les articles 2 et 3, où s'applique une réglementation spécifique (périodes plus réduites, interdiction...).
Les canyons secs ou habituellement à sec sont autorisés toute l'année.
Tous les canyons situés en zone centrale du Parc du Mercantour sont interdits.
Tout groupe de pratiquants ne peut excéder 8 personnes, encadrement non compris.
Plus d'infos : https://www.descente-canyon.com/canyoning/canyon-reglementation/257/legislation.html


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).