Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

L' Artuby
Trigance (Var)

Imprimé le mar. 23 juil. 2019.
  • FrancePays
    Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Département : Var
    Commune : Trigance
    MassifVerdon
    BassinVerdon
  • intérêt 2.8/4 (25 votes).
  • Alti dép. 603m
  • Dénivelé 41m
    Longueur 1800m
  • Casc. max 10m
    Cotation v2a3IV
    Corde 10m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 30min
    Descente: 3h00
    Retour: Retour: 1h00
  • Navette: 0.0km

Accès

Depuis Aiguines, prendre la D71 passant par la falaise des cavaliers et le pont de l'Artuby.
Sans navette : Se garer au pont, en RD.
Avec navette et sortie RD : faire 2,7km après le pont de l'Artuby et garer un véhicule après le belvédère du balcon de la Mescla aux alentours d'une sortie de piste avec barrière. Revenir au pont de l'Artuby rive droite et laisser le second véhicule.
Avec navette et sortie RG :
Se garer 2-3km avant le pont, sur un parking, coté canyon, où arrive le sentier de retour (point bleu et rubalise).

Approche

Plusieurs solutions :
- Descendre par un des 5 canyons secs affluents,
- Du pont, remonter le canyon en RD sur 400m (balisé jaune puis de toutes les couleurs). Ce sentier descend rapidement au fond du canyon (il sert au retour des personnes sautant à l'élastique du pont en été. Il est donc bien marqué, tracé et équipé de corde fixes et d'une échelle). On aboutit à environ 100m en amont de l'aplomb du pont.

Descente

Canyon encaissé en 3 parties.
La première partie est souvent à sec, (cela peut se vérifier depuis le pont de l'Artuby) et constituée de nombreux ressauts à désescalader dans un encaissement.
Seconde partie : une marche de 1000m parfois dans un chaos de blocs.
La troisième partie, plus aquatique. Nage dans de longs biefs étroits, profonds et froids, agrémentée de quelques sauts et désescalades.
Des sources alimentent les biefs finaux.

Retour

A la jonction avec le Verdon (la Mescla), trois solutions:
-1- Si le débit le permet, remonter le Verdon sur environ 180m en traversant par un premier gué puis par un second un peu plus en amont. Bien repérer une baume. Monter dans sa direction par une petite ravine terreuse/pierreuse et s'engager en diagonale à gauche par une petite sente bien visible. En progressant on remarque une brèche toujours sur la gauche. Elle se franchit par un mur très raide de 10/15m équipé d'une échelle en câble et de barreaux scellés. Il est vraiment conseillé de garder le baudrier et d'utiliser la double longe, les éléments fixés ne sont pas de 1° jeunesse et les premiers mètres sont raides. Rejoindre assez vite le ravin de l'Infernet que l'on remonte avec peine (très caillouteux). Au sortir d'une zone boisée, empruntée une bonne piste à droite qui descend légèrement à la D71.
-2- Sortir RG dès la fin de l'encaissement. Monter au niveau de la forêt et suivre la sente balisée avec des points bleus et de la rubalise.
Suivre le câble électrique installé à l'origine par les pompiers.
Cette sortie est TRÈS raide avec des passages dans des éboulis.
Quelques passages d'escalades (sur 20 m) peuvent être assurés grâce aux cordes laissée en fixe (ne pas oublier le bloqueur). Le gros câble électrique est d'une bonne assistance (avec des gants).
Arrivé sur une bifurcation balisée des deux cotés, aller à droite pour retrouver la route et le parking (montée douce).
Pour rejoindre le pont sans rester sur la route, on peux emprunter la piste qui part sur la droite, 300 m après la sortie. On arrive alors sur la piste qui part en RG du pont (total : 1h20)
Cette sortie est accessible, même si le Verdon est en gros débit.
-3- Faire demi-tour (si la topologie et le débit le permettent). C'est long...

Engagement

Aucune échappatoire jusqu'au Verdon.
Aucun équipement n'est en place.
Vérifier le débit du Verdon aux belvédères de la Mescla avant de s'engager.

Période/caractère aquatique

Très rarement en eau, sauf dans la dernière partie (toujours en eau grâce à des sources).
Peut se faire toute l'année en évitant les périodes de forte précipitation.
Attention aux orages sur la bassin versant (qui va jusqu'au 06, à 30 km de là). Les services de secours ont vu, de l'hélico, l'Artuby sec passer brutalement en très gros débit en quelques minutes.
Le partie amont du canyon (avant les biefs) peut s'assécher en quelques jours.
Soumis à de très violentes crues (traces à plus de 10m de hauteur), la topologie de ce canyon change TRÈS régulièrement (présence d'arbres et de gravières).

Historique

1925 par Guelton et Montolieu.

Remarques

La combinaison intégrale est préférable pour les parties nagées.
De plus, intégralement en eau, ce canyon peut s'avérer technique sur sa descente (présence de siphons plus ou moins amorcés).
Attention !!! Il est dangereux de s'aventurer dans le lit du Verdon (Lâchers de barrages EDF) .
Pour info ... Il est possible de se renseigner sur le débit du Verdon par tel (sauf pendant la période hivernale d'octobre à mars) :
Répondeur de l'amicale des pêcheurs et autres sports aquatiques :
04-92-83-69-07 puis la touche 1 .
Téléphoner la veille à partir de 19h00 pour avoir l'information du débit turbiné du lendemain .
ou
l'Office de Tourisme de Castellane
Gorges du Verdon
Rue Nationale
04120 CASTELLANE
FRANCE
mail: office@castellane.org
Tel: +33 (4) 92 83 61 14
Ouvert :
- toute l'année: du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h (et le dimanche de 10h à 13h en mai, juin, septembre)
-en juillet-août: du lundi au dimanche de 9h à 19h30
A savoir aussi ,que le débit minimum du Verdon est de 3 m cube/s pour l'année ,sauf pour Juillet et Août où il passera avec un minimum de 1,5 m cube/s .Nouvelle convention ...


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).