Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Rio di Montixi
Comune di Airole (Imperia)

Imprimé le jeu. 28 oct. 2021.
  • ItaliePays
    Région : Ligurie
    Département : Imperia
    Commune : Comune di Airole
    MassifAlpi Liguri - Alpes ligures
    BassinRoya
  • intérêt 2/4 (17 votes).
  • Alti dép. 430m
  • Dénivelé 250m
    Longueur 2300m
  • Casc. max 18m
    Cotation v2a2II
    Corde 25m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 1h15
    Descente: 3h
    Retour: Retour: 15min
  • Navette: 0.0km

ATTENTION ! Barrage, prise d'eau, ouvrage hydroélectrique signalé en amont ou sur la descente.

Accès

De la sortie de l'autoroute à Vintimille, prendre la SS20 en direction de Breil sur Roya. A la sortie du deuxième long tunnel, prendre à droite vers Airole sur environ 200 mètres, et prendre à gauche pour monter vers le village. Mais au lieu d'aller vraiment dans le village, prendre encore à gauche la petite route raide qui monte à l'église et au cimetière. Se garer correctement sur le parking.
N'oubliez pas que vous êtes entre l'église et le cimetière. Merci de garder un comportement correct lors des préparatifs de départ et de retour.

Approche

Du parking, contourner l'église en revenant vers le village et prendre à gauche une route goudronnée (strada Fasceo) bien raide et la suivre sur environ 1 km. Au niveau d'un vallon et d'un petit replat, quitter la route et prendre à gauche le sentier balisé en rouge/blanc qui monte au Monte Abellio. Après une belle montée dans les oliviers, on arrive à un petit collet (il Colletto). Poursuivre sur le sentier sur encore 200-300 mètres environ et prendre à gauche une sente qui part à l'horizontale (tuyau noir en sous-sol). Il s'agit du petit sentier en pointillé noir sur la carte ASF 1. Attention un arbre cache le départ de la sente. Celle-ci démarre avant que le sentier ne recommence à s'élever pour de bon. Suivre cette sente pendant 30 min jusqu'à atteindre les anciennes campagnes et restanques de Case Sorvan (altitude 460m). Dépasser une première ruine, et un peu plus loin prendre une petite sente pas très évidente qui descend à travers les bosquets en direction du ruisseau que l'on rejoint à l'altitude 430 mètres, point de départ de la descente.

Descente

Sympathique descente dont le point fort est incontestablement une belle cascade sous un pont.
Ce vallon ressemble étrangement à Basséra, par son profil, sa roche adhérente et son couvert forestier (lauriers arborescents aux parfums de cuisine provençale).

Retour

Atteindre un barrage avec une grosse prise d'eau sur la droite (ouvrage de ENEL), et là deux solutions : 1) Remonter au mieux en rive gauche jusqu'à atteindre un sentier qui ramène au sentier valléen. Suivre alors ce dernier sur la gauche jusqu'à la route goudronnée puis au parking. 2) Poursuivre dans le vallon (C10), passer au pied d'un immense réservoir en pierres (le fameux ouvrage hydraulique qui ressemble à un gros bunker), et 200 mètres plus loin sortir en rive gauche juste avant le petit pont bétonné du sentier valléen (panneau d'information sur les risques liés aux ouvrages hydrauliques). Suivre ce dernier sur la gauche pour rejoindre la route et le parking.

Engagement

Plusieurs sentes coupent le vallon au cours de la descente. Attention car toutes ne ramènent pas forcément au sentier valléen. A part quelques passages rocheux et un peu plus profonds, le vallon reste plutôt ouvert.

Période/caractère aquatique

Printemps. Oh oui, voire même très tôt dans le printemps (mars-avril), ainsi que l'automne. Une période de pluies abondantes fera merveille pour permettre à l'eau d'être présente sur la totalité du vallon.
Le bas de combi avec un top thermique est suffisant car l'eau n'est pas froide en mai ou septembre. En périodes plus froides, le haut de combi sera tout de même utile.

Remarques

Une chose étrange à élucider : l'eau qui sort du grand réservoir (en aval du petit barrage et de la prise d'eau) à une mauvaise odeur, et de plus la roche devient glissante et colorée en brun-marron. Un peu comme s'il s'agissait d'un rejet mal traité d'une station d'épuration. Or ce n'est pas une station d'épuration !
Autre remarque, la partie restante du vallon en aval du pont de sortie semble intéressante, mais ce problème de qualité douteuse de l'eau nous a plutôt rebuté. Affaire à suivre.


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).