Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Gorgas Negras
Bierge, Sabiñánigo (Huesca)

Imprimé le jeu. 03 déc. 2020.
  • EspagnePays
    Région : Aragón
    Département : Huesca
    Commune : Bierge, Sabiñánigo
    MassifSierra de Guara
    BassinAlcanadre
    Cours d'eauRio Alcanadre
  • intérêt 3.2/4 (91 votes).
  • Alti dép. 905m
  • Dénivelé 205m
    Longueur 4800m
  • Casc. max 22m
    Cotation v4a5VI
    Corde 25m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 3h00
    Descente: 4h30
    Retour: Retour: 1h00
  • Navette: 0.0km

ATTENTION ! Ce canyon est soumis à une réglementation spécifique !

Accès

De Barbastro, monter à Bierge puis stationner le véhicule au pont de Pedruel, peu avant d'arriver à Rodellar.

Approche

De ce parking, monter à Rodellar et redescendre à la fontaine par le chemin de Mascun. Remonter plein Ouest par le barranco d'Andrebot.
Au col, prendre plein Nord, comme si on allait faire le Mascun ; passer le dolmen de Losa Mora et prendre ensuite à gauche en direction du village de Nasarre.
Contourner ce village par la droite et prendre une piste qui descend à l'Ouest en direction du canyon.
1km environ après, prendre un sentier qui descend à gauche (panneau indicateur).
En été, cette marche est très chaude... Il convient donc d'être matinal.

Descente

On commence à descendre plein Sud dans cette "gorge noire".
D'abord une série de défilés étroits, une C7 suivi d'une C.8. Puis après des longues séances de nage, une C22 (rappel de 12m précédé d'un ressaut de 3 mètres en RG, ou rappel de 22m en RD).
On se remet en position horizontale pour nager dans de longs biefs avant d'arriver à une succession de chaos et de passages sous blocs (dont un qui peut syphonner en cas de grosses eaux).

Retour

Deux solutions :
Soit on enchaîne avec la descente du Barrasil (compter deux heures de descentes en plus).
Soit on remonte en R.G. une fois arrivé à Chasa, lorsque la rivière s'élargit et on remonte jusqu'à Seral et on redescend par le barranco d'Andrebot... Il faut ensuite remonter à Rodellar...

Engagement

Engagement quasi total jusqu'à Chasa.

Période/caractère aquatique

Éviter impérativement les crues et n'envisager sa descente qu'en été ou automne.

Historique

Le 20 août 1973 par I. Pascual, A. Mancho, A. et F. Nogues, E. Cajal

Remarques

Par sa longueur, la température de l'eau, l'ambiance sombre et le débit, c'est la gorge la plus sérieuse de la Sierra de Guara.
Il faut impérativement une excellente résistance physique et prévoir du ravitaillement si on décide de continuer sa course en enchaînant Gorgas Negras et Barrasil. Ça fait une très grande journée de (9 à 10h).
Parcours très aquatique. Parois étroites et impressionnantes.
Pas de difficultés techniques.
A réserver aux personnes entraînées.
Les périodes de crues le rendent impraticable.


Arrêté (Aragón) - 02 déc 2014
Depuis le 02 décembre 2014, un nouveau décret du gouvernement d'Aragon définit les modalités de pratique pour les canyons de Sierra de Guara.

Accès : Certains canyons ont des accès restreints ou sont même interdit. D'autres sont autorisés toute l'année. Voir la liste ci-dessous.

Matériel obligatoire : L’utilisation d’un baudrier par personne, avec descendeur et mousqueton, est obligatoire pour les canyons avec rappels, ainsi qu’une corde de longueur appropriée. La combinaison néoprène complète est obligatoire dans les canyons suivants: Palomeras del Flumen, Formiga, Gorgonchón, Gorgas Negras, Barrasil, Peonera, Balcés Superior, Oscuros de Balcés, Estrechos del Balcés, Vero, Fornocal.

Taille des groupes : Un intervalle minimum de dix minutes entre chaque groupe doit être respecté dans tous les canyons.
Les groupes (hors guide) sont limités à:
o 10 personnes pour les canyons de Vero, Barrasil, Peonera, Balcés Superior et Estrechos de Balcés.
o 4 personnes pour le canyon de Gorgonchón.
o 8 personnes pour tous les autres canyons.

Listes des canyons faisant l'objet de dispositions particulières

Les canyons ou portions de canyons suivants sont INTERDIT TOUTE L'ANNÉE : Barranco de San Martín, sur 100 mètres en aval de la cascade de l’Hermitage de San Martín de la Val d’Onsera. “La Canaleta” et “las cuevas de la Reina” dans la Peña de San Cosme. Barranco de la Choca. Une autorisation spéciale peut être potentiellement obtenue pour Barranco de la Choca.

Les canyons ou portions de canyons suivants sont INTERDIT du 1er décembre au 30 juin : Barrancos de Lazas, Escomatué, San Chinés, Piedra Foratata. Les canyons de Yara et Formiga en amont de leur confluence. Barranco del Diablo.
Une autorisation spéciale peut être potentiellement obtenue pour Barranco del Diablo pour le pratiquer durant cette période.

Les canyons ou portions de canyons suivants sont INTERDIT du 15 février au 30 juin : Palomeras del Flumen. Une autorisation spéciale peut être potentiellement obtenue pour le pratiquer durant cette période.

Les canyons ou portions de canyons suivants sont INTERDIT du 1er mars au 30 juin : Barranco de Otín. Une autorisation spéciale peut être potentiellement obtenue pour le pratiquer durant cette période.

Les autres canyons sont accessibles toute l'année, sans autorisation.
Plus d'infos : https://www.descente-canyon.com/canyoning/canyon-reglementation/2784/legislation.html


Arrêté (Parc de la Sierra de Guara) - 14 juil 1997
- Taille maximale : 4, 8 ou 10 personnes par groupe (sans l'encadrement) selon les canyons.
- Intervalle minimal d'entrée dans le canyon : 10 minutes entre chaque groupe.
- Matériel individuel et collectif, variable selon les canyons.
- (ré)équipement soumis à autorisation.
Plus d'infos : https://www.descente-canyon.com/canyoning/canyon-reglementation/2784/legislation.html


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).