Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Mortitx
Escorca (Provincia de las Islas Baleares)

Imprimé le mer. 24 juil. 2019.
  • EspagnePays
    Région : Islas Baleares
    Département : Provincia de las Islas Baleares
    Commune : Escorca
    MassifSerra de Tramuntana
    Cours d'eauTorrent Fondo de Mortitx
  • intérêt 3.3/4 (61 votes).
  • Alti dép. 100m
  • Dénivelé 100m
    Longueur 400m
  • Casc. max 20m
    Cotation v3a3IV
    Corde 20m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 1h30
    Descente: 1h30
    Retour: Retour: 3h30
  • Navette: 0.0km

Accès

A mi chemin entre Lluc et Pollença (Ma 10), repérer facilement la propriété viticole de Mortitx. Se garer soit aux abords du portail en respectant les indications peintes au sol, soit 100 m après (vers le nord).

Approche

L'itinéraire débute par l'entrée du domaine.
Si le portail est fermé franchir la clôture à droite par une échelle en bois installée à demeure. Continuer par la piste, longer les vignes et arriver devant un portail en bois. Passer par l'échelle, continuer environ 350 m et quitter la piste pour une sente au niveau d'une petite clairière de terre d'environ 20 m (cairn). On s'engage (nord) sur un replat aux herbes hautes pour se diriger (légèrement vers la droite) vers une brèche bien marquée.
Dés lors la sente devient raide, on emprunte en fait le vallon de Mortitx supérieur. Sous la tour tordue (bec de l'Oca), on ne s'équipe pas encore et on passe la vasque rive gauche par une traversée en escalade facile
(II+). Puis changer de rive au niveau d'un platane et continuer quelques minutes pour gagner l'entrée du canyon. On vient de faire 3800 m de marche...

Descente

La 1ère partie est un beau canyon classique.
Mais à partir de la cascade de 20 m, la descente devient divine. L'encaissement est superbe avec une eau verte translucide. L'arrivée dans la vasque marine est unique. A faire par mer calme !!! Prévoyez les masques pour découvrir les arches sous marines.

Retour

ATTENTION: il n'y a pas de chemin de sortie puisque le canyon se termine à la mer. Il faut soit:
- revenir par le canyon : les deux dernières cascades ne sont pas équipées (C15 + C20), les petits ressauts supérieurs le sont. Pour l'aller/retour à la mer prévoir 15 m à fixer sur becquet.
- emprunter la via ferrata: quelques mètres après la vasque finale, monter quelques mètres rive droite et rejoindre le câble en place. Il part en diagonale au dessus du canyon puis continue non loin du fil de l'éperon (II/II+ aérien).
Des vires commodes mènent vers la droite à une dalle couchée et un dièdre-cheminée (cordes fixes; II, un pas de III). On rejoint facilement le bastion final équipé d'un bon cable (II, un pas de III), 1h.
Sortir au mieux du lapiaz en suivant les quelques cairns et les traces un peu marron laissées par les anciens. De là, soit rejoindre le lit du ruisseau et ainsi refaire la traversée en II+ prise à l'aller, soit continuer la crête, passer derrière le bec de l'Oca et descendre alors dans le lit.
Continuer par le chemin pris à l'aller.
La via ferrata est "gentiment aérienne", de difficulté abordable.
C'est un parcours à conseiller qui rajoute un intérêt certain à cette belle course. Cependant la chute est interdite, le rocher étant exceptionnellement abrasif, voir tranchant. Dés lors ne pas hésiter à assurer (avec les cordes de canyon) les équipiers qui pourraient le souhaiter.
Escalade-remontée sur corde : 1h-1h30
Retour à pied : 2h

Période/caractère aquatique

Peu d'eau. Attention à la mer.

Historique

juin 1998: Matias oliver, Suarez et Morel.

Remarques

Descente unique à faire par mer calme. Retour original.


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).