Retour à la fiche-canyon

Fiche-Canyon

Signaler un
nouveau débit.

Ravin d' Harpea
Beherobie (Pyrénées-Atlantiques)

Imprimé le sam. 07 déc. 2019.
  • FrancePays
    Région : Nouvelle-Aquitaine
    Département : Pyrénées-Atlantiques
    Commune : Beherobie
    BassinArbailles
  • intérêt 2,3/4 (10 votes).
  • Alti dép. 500m
  • Dénivelé 150m
    Longueur 900m
  • Casc. max 10m
    Cotation v2a3II
    Corde 15m*
    * minimum de corde en simple. Prévoir le rappel de corde, la corde de secours...
  • Approche: Approche: 50min
    Descente: 2h30
    Retour: Retour: 15min
  • Navette: 0.0km

Accès

De Saint-Jean-Pied-de-Port, prendre la D301 en direction d'Esterençuby. Traverser le village, et poursuivre sur la même route, en suivant les rares panneaux "source de la Nive" (à droite à chaque intersection, en rive droite de la Nive). Quand vous arrivez à Beherobie (hôtel), ne traversez pas la rivière par le pont, mais prenez à gauche 100m avant, la petite route goudronnée très étroite qui monte (panneau de randonnée pédestre balisée en jaune : "source de la Nive"). Arrivés à une première maison, la route se transforme en piste qui mène rapidement à une autre maison. Garez vous sur la gauche, 200 m avant la deuxième maison dans une aire aménagée contre des champs clôturés.

Approche

A pied, une fois passés la maison et un ruisseau (balisages jaunes), continuez la piste qui grimpe assez fort. Lorsque vous arrivez à une sorte de parking (barre de fer en travers le sentier 10m après le parking), prenez la sente qui grimpe fort à gauche pendant 5 bonnes minutes. Vous rejoignez alors un bon sentier (sentier HRP) qui grimpe plus modérément. Lorsque le sentier change franchement de direction (au niveau d'un petit col), vous apercevez une sente qui descend régulièrement à travers les fougères Il s'agit de l'accès n°1. Prendre cette sente qui conduit au ruisseau par temps de brouillard (accès n°2 paumatoire) ou si vous ne voulez pas faire les deux premières cascades par manque de temps. Pour l'accès n°2, continuez le chemin HRP pendant un bon quart d'heure. Scrutez bien la pente couverte de fougères et repérez une très vague sente au loin qui descend dans le ruisseau. Suivez-la, passez un ancien mur (apparenté à un cairn) et joignez le canyon au mieux en tirant sur votre gauche, de l'autre côté de la pseudo-crête devant vous.

Descente

Le ruisseau d'Harpéa est une descente agréable en sous-bois, où cascades (max 12m) et petits toboggans s'alternent avec de courtes marches relativement aisées. Quelques jolis passages encaissés viennent ponctuer la descente. Les cascades ont toutes une particularité (plein gaz, inclinées, arrosées...). L'équipement, bien que vieillissant est suffisant. L'avant dernier rappel est également équipé hors-crue (au bout de mains-courantes fixes) pour éviter de descendre sous la gerbe. La fin est un facile parcours de liaison généralement sec jusqu'à la fraiche source de la Nive, dont les eaux abondantes redonnent naissance à ce ruisseau mort pour un temps.

Retour

Une fois arrivés à la source de la Nive, prenez le sentier en RD qui grimpe régulièrement jusqu'au bout de la piste d'accès de la marche d'approche (barre de fer en travers le chemin). Il ne vous reste plus qu'a redescendre la piste jusqu'aux voitures.

Engagement

Une échapatoiore au début (accès n°1). Plus bas, sortir de la gorge doit être mal aisé, mais éventuellement envisageable.

Période/caractère aquatique

Quelques passages aquatiques, des descente sous gerbe, quelques petits toboggans et sauts. La source de la Nive (fin) ne tarit jamais et est très froide !

Remarques

Eau froide.
Attention, le débit est difficilement estimable du parking aval à cause des eaux toujours abondantes de la source de la Nive.


ATTENTION ! La pratique du canyonisme nécessite des techniques spécifiques, un matériel adapté, et une connaissance importante du milieu. Les informations diffusées sur Descente-Canyon.com ne peuvent en aucun cas se substituer à une connaissance appronfondie du milieu et de ses pratiques. Elles s'adressent à des pratiquants confirmés, parfaitement autonomes dans leur progression, capables de comprendre le vocabulaire spécialisé, de faire face à des imprévus... Avant de réaliser une course en canyon, il est important de bien évaluer ses capacités et compétences, d'observer les conditions réelles de descente, de se renseigner sur les risques météos ou artificiels... En cas de doute, faîtes appel à des professionnels, suivez des formations, pratiquez au sein de clubs disposant d'un encadrement adapté.
Nous encourageons les pratiquants à fréquenter les lieux dans le respect des autres usagers et de l'environnement, en suivant les normes et réglementations en vigueur.
Bien que collectés avec soin, les renseignements obtenus via ce site ne sauraient engager la responsabilité des auteurs. Les fiches-canyons ne se substituent pas à un topoguide que nous vous encourageons à vous procurer (lorsqu'il est disponible).