Travailler en France - Reconnaissance du certificat de guide

A la recherche de coéquipiers, de professionnels, de gîtes... Vente de topo-guide, de matos...
neversummer
rank_0
Messages : 7
Inscription : sam. 17 août 2013 19:20

Travailler en France - Reconnaissance du certificat de guide

Message par neversummer » mar. 07 avr. 2020 11:55

Bonjour Amis canyonistes,

Je suis guide de canyoning en Autriche (certifié par l'association des guides de montagnes de Salzburg) avec plus de 10 ans d'experiance et je serai interessé de travailler en France.


Es-ce-que quelqu'un sais ci la France reconnait ma certification et ci il y a des démarches particulières à faire?

Merci d'avance

Florian

Avatar de l’utilisateur
guigui
Modérateur
Messages : 5819
Inscription : lun. 26 juin 2006 16:03
Localisation : Massoins 06
Contact :

Message par guigui » mar. 07 avr. 2020 12:11

Bonjour Florian
Il me semble qu'il est obligatoire de passer un examen pour attester de ton niveau, la LPS (à confirmer, je sais pas si ça reste d'actualité). Il faut que tu contactes le CREPS de Vallon qui gère cette démarche.

Bon courage!
Guide en pays niçois et ailleurs http://nice-canyoning.com
faites du canyon, pas la guerre

Avatar de l’utilisateur
lapin
rank_1
Messages : 113
Inscription : mer. 24 oct. 2012 19:47
Localisation : Jura
Contact :

Message par lapin » jeu. 09 avr. 2020 08:24

Comme dit guigui, il faut passer la LEP/LPS (libre exercice de la profession/ Libre prestation de service). Ca se passe sur 3 jours.

1er jour : mise en situation dans un canyon d'envergure, à vue, pour montrer ton niveau de pratique perso
2eme jour : mise en situation de secours
3eme jour : guidage d'un groupe dans un canyon technique.

Chaque journée est éliminatoire.

Il y a en général une session par an avec environ 3 à 5 candidats. A priori c'est le CREPS de Vallon qui gère. Les examinateurs sont issus du CREPS, de la DRDJS et des différents syndicats.
Etienne PELOILLE - Moniteur d'Escalade et Canyoning dans le Jura
www.rockn-jump-adventure.com

Avatar de l’utilisateur
louis la brocante
rank_2
Messages : 216
Inscription : mer. 21 déc. 2011 11:58
Localisation : Haut Jura
Contact :

Message par louis la brocante » jeu. 09 avr. 2020 14:05


neversummer
rank_0
Messages : 7
Inscription : sam. 17 août 2013 19:20

Message par neversummer » jeu. 09 avr. 2020 22:35

Déjá merci beaucoup pour vos réponses!

Cela me semble trés conpliqué (avec une seul date par année et surement tres couteux pour se que je souhait faire).

Mon idée s'est de travaillé dans plusieurs région d´europe pour quelque semaines cet été.

cela m´étonne un peu que car le qualification étatique devrai être reconnue au sein de l´europe.
Je sais que pour l´italie ou la suisse il me suiffi de remplire un formulair que me permet de travaillé quelque semaines par an (tout comme expliqué pour l'Éspagne sur le site que Louis a recommandé http://www.snapec.org/travailler-en-espagne.html).
Les guide de montagne d´autriche peuvent aussi travailllé ansi en France.

Par Example chez nous en Autriche un guide de canyon Francais dois remplir un formulair qui est accepté d´office si sa qualification est étatique (je crois que vous appeler sa un BE en France) toute les qualifications d´assiociations "privée" ne sont pas reconnue (comme le CIC par exemple http://www.cic-canyoning.org). Avec cela il est possible de travailler ~25 jours par an en Autriche. Sinon il est possible de demandé une équivalance pour avoir le papier autrichien et s´inscire a l'assiociation autrichienne avec quoi il est possible de travaillé pour une durée indéterminée. Seulement dans se cas il peux y avoir quelque examens à refaire en fonction de la durée et du contenu de la formation suivie (l'examen des lois est de toute facon obligatoire pour l´équivalance.

Croyez vous qu il est possible de travaillé pour les entreprises francaise sous facture pour une nombre limité de jours comme je le fait en Italie?

Merci d´avance

Ps: Désoler pour mon français

Avatar de l’utilisateur
guigui
Modérateur
Messages : 5819
Inscription : lun. 26 juin 2006 16:03
Localisation : Massoins 06
Contact :

Message par guigui » ven. 10 avr. 2020 08:09

Salut.
Malheureusement non, c'est le seul moyen et je suis d'accord avec toi, ce n'est pas logique que l'on (nous les français) puisse aller ailleurs sans difficulté mais que ça ne fonctionne pas dans l'autre sens.

L'état français dit que son diplôme est plus difficile et qu'il doit vérifier les compétences. Ça se tient. Il veut surtout éviter que les français aillent passer un diplôme "facile et moins cher" avant de revenir en France. Ou des guides hollandais formés deux semaines venir faire des saisons en France

C'est un sujet polémique et tendu. Je ne sais pas où en sont les dernières discussions. J'avais entendu parler d'une harmonisation du diplôme au plan européen ?
Guide en pays niçois et ailleurs http://nice-canyoning.com
faites du canyon, pas la guerre

Avatar de l’utilisateur
tendance-canyon
rank_0
Messages : 22
Inscription : ven. 26 juil. 2019 17:38
Localisation : hautes alpes
Contact :

Message par tendance-canyon » ven. 10 avr. 2020 19:39

guigui a écrit :Salut.
Malheureusement non, c'est le seul moyen et je suis d'accord avec toi, ce n'est pas logique que l'on (nous les français) puisse aller ailleurs sans difficulté mais que ça ne fonctionne pas dans l'autre sens.

L'état français dit que son diplôme est plus difficile et qu'il doit vérifier les compétences. Ça se tient. Il veut surtout éviter que les français aillent passer un diplôme "facile et moins cher" avant de revenir en France. Ou des guides hollandais formés deux semaines venir faire des saisons en France

C'est un sujet polémique et tendu. Je ne sais pas où en sont les dernières discussions. J'avais entendu parler d'une harmonisation du diplôme au plan européen ?
moi je me mets coté client, un français de base, j'aimerais bien que le guide que je paie ne soit pas une buse ayant fait 3 canyons dans sa vie et mettant la mienne en danger...
L'état est aussi surement garant de la sécurité de ses citoyens ? et les assureurs avec...

Allez le débat est lancé...
Dernière modification par tendance-canyon le ven. 10 avr. 2020 23:04, modifié 1 fois.
Tendance Canyon, guide de canyon indépendant et passionné dans les hautes alpes et partout ailleurs
https://www.tendance-canyon.com

kathaayatraa
rank_1
Messages : 130
Inscription : dim. 13 avr. 2014 10:34
Localisation : vallée d'ossau
Contact :

Message par kathaayatraa » sam. 11 avr. 2020 08:23

Olazatoi
le coût de la lps ou lep n'est pas si excessif que cela.
Cette restriction d'exercer a été mis en place comme il a été dit plus haut afin de protéger le niveau de technicité des formations professionnelles en canyon et spéléo ( activités professionnelles en activité spécifique).
d'autres pays ont mis Egalement des restrictions en place ( en Italie( certaines provinces), seuls les guides de haute montagne ont les prérogatives en canyon.
Actuellement les syndicat français ( sngm, snam, snapec et snpsc) travaillent avec le ministère et les professionnels des autres pays afin de mettre en place une reconnaissance type UIAGM ( pour les guides) qui facilitera les démarches et reconnaissances des diplômes professionnels en europe
guide de canyon en vallée d'Ossau, dans les Pyrénées et ailleurs dans le monde
bucheron en rivière, technicien en accès difficile
facebook :www.facebook.com/kathaayatraacanyon
site web : www.kathaayatraa.fr

Avatar de l’utilisateur
guigui
Modérateur
Messages : 5819
Inscription : lun. 26 juin 2006 16:03
Localisation : Massoins 06
Contact :

Message par guigui » sam. 11 avr. 2020 11:46

tendance-canyon a écrit : moi je me mets coté client, un français de base, j'aimerais bien que le guide que je paie ne soit pas une buse ayant fait 3 canyons dans sa vie et mettant la mienne en danger...
L'état est aussi surement garant de la sécurité de ses citoyens ? et les assureurs avec...

Allez le débat est lancé...
On risque de ne pas être d'accord et je vais me faire défoncer mais en quoi la qualification française est elle une garantie?

Il y a de vieux AQA qui ne savent toujours pas faire un débrayable malgré 5 recyclages.
Il y a des GHM récent qui bossent toujours sans casques, savent tout juste nager et font descendre les clients à double en arrosé.
Il y a des DEJEPS qui ont fumé la liste, et qui sont de loin les diplômés avec le moins d'expérience comparé aux Grimpeurs, Spéléo et GHM qui ont des conditions d'entrés au diplôme dures.

Quand je vois des guides Autrichiens, Suisses ou Italiens qui savent faire des manips, qui ont une expérience canyon et qui veulent passer une semaine en France avec leurs groupes, ça ne me choque pas. Pas plus que quand nous on va avec nos clients une semaine chez eux.

Quand à l'installation de hollandais en France pour la saison sans expérience et avec un diplôme olé-olé, oui je suis d'accord avec toi.

Vivement une harmonisation, mais sur quelle base? Les stagiaires actuels ou des pros solides
Guide en pays niçois et ailleurs http://nice-canyoning.com
faites du canyon, pas la guerre

Avatar de l’utilisateur
guigui
Modérateur
Messages : 5819
Inscription : lun. 26 juin 2006 16:03
Localisation : Massoins 06
Contact :

Message par guigui » sam. 11 avr. 2020 13:00

On me dit dans mon oreillette que les AQA n'ont pas de recyclage, c'est pour ça qu'ils ne connaissent pas encore le débrayable :clap:
Guide en pays niçois et ailleurs http://nice-canyoning.com
faites du canyon, pas la guerre

Avatar de l’utilisateur
M'ilien
rank_4
Messages : 402
Inscription : jeu. 22 sept. 2016 14:25

Message par M'ilien » sam. 11 avr. 2020 20:38

Il me semble que c'est un débat qui a déjà eu lieu maintes fois... :P

Il est certain qu'une harmonisation serait bienvenue, de préférence sur un juste milieu en terme de compétences.

Si on fait une comparaison objective, que ce soit en temps, en intensité (et donc naturellement en coût), la formation française est très lourde par rapport à d'autres régions ont une spécification de quelques semaines peut être suffisante...

Peut être à réfléchir comme les guides de certains pays, avec des validations de telle ou telle compétence, donnant droit à telle ou telle prérogative associée.
C'est très loin d'être simple, au vu des différences énormes entre les formations ! Souvent tout simplement liées aussi que la pratique peut beaucoup différer selon les endroits aussi. Quand un guide de l'Utah t'explique qu'il fait du canyon, il s'agit en fait de rappels dans des cailloux brûlants, très peu équipés, sans la moindre goutte d'eau dans des labyrinthes de roche... Rien à voir en terme de compétences avec un canyon très aquatique, qui va demander tout autre chose.
En plus, les commissions européennes vont vite se heurter aux différentes susceptibilités des organismes de formation nationaux qui ne démordront pas que leur façon de faire devrait être la seule !
Bref, un projet à long terme ;)

PS: On parle bien d'une harmonisation de diplômes hein, on est bien d'accord, guigui, que de toute façon, quelles que soient les formations, tu auras toujours des profils différents, en terme d'efficacité réelle sur le terrain !
Dernière modification par M'ilien le sam. 11 avr. 2020 20:39, modifié 1 fois.

s73
rank_1
Messages : 189
Inscription : jeu. 07 août 2008 11:45
Localisation : Savoie
Contact :

Message par s73 » dim. 12 avr. 2020 10:06

Guigui:
"On me dit dans mon oreillette que les AQA n'ont pas de recyclage, c'est pour ça qu'ils ne connaissent pas encore le débrayable"

Je suis AQA, porte un casque et pratique systématiquement le débrayage depuis toujours.
Il existe des DE récemment sortis qui l'ont déjà oublié. La plus solide des formations n'empèchera pas les négligences.
Quand au sujet initial, je suis bien d'accord qu'il est frustrant de ne pas pouvoir aller une semaine à l'étranger avec ses clients français et vice-versa.
Il faut peut-être actionner nos syndicats respectifs pour qu'ils actionnent nos politiques français pour qu'ils actionnent les politiques européens.... Dur boulot en perspective.

Avatar de l’utilisateur
guigui
Modérateur
Messages : 5819
Inscription : lun. 26 juin 2006 16:03
Localisation : Massoins 06
Contact :

Message par guigui » dim. 12 avr. 2020 10:17

On est bien d'accord. Je trouve important d'en parler ici, auprès de nos syndicats et entre nous.
Guide en pays niçois et ailleurs http://nice-canyoning.com
faites du canyon, pas la guerre

eq
rank_0
Messages : 33
Inscription : sam. 09 mai 2015 10:30

Message par eq » dim. 12 avr. 2020 13:45

Pour s73 : "... il est frustrant de ne pas pouvoir aller à l'étranger avec ses clients français ..."

Attention car il me semble que ce type d'action ne relève pas de la LPS mais de la seule règlementation française.
Je pense dans ce cas qu'à partir du moment où ta RC te couvre en dehors du territoire national, tu es parfaitement dans les clous sur le volet "encadrement".
Par contre tu dois absolument te conformer aux règles de pratique locales lorsqu'il en existe comme c'est le cas en France avec les arrêtés préfectoraux ou municipaux.

La LPS ne concerne que ceux qui souhaiteraient s'installer dans un pays de l'UE et travailler avec tous types de publics et en particulier les ressortissants du pays d'accueil.

Où alors c'est peut-être moi qui suis hors sujet.

valcibiere
rank_1000
Messages : 1268
Inscription : lun. 13 mai 2013 17:18

Message par valcibiere » dim. 12 avr. 2020 15:44

Arrêtons de croire qu'en France on est toujours meilleurs que les autres et que nos diplômes sont le top.
Allez dire ça aux familles des disparus en Corse, ou à la fille qu'on a obligé à sauter sur une dalle, etc, etc,... tous, accompagnés par des guides français, avec un diplôme français !!!
La plus importante des qualifs ne correspond à aucun diplôme, c'est tout simplement le "bon sens", la "sagesse", etc... et ce n'est pas un diplôme niveau Bac (ancien BE) ou Bac+2 (DEJEPS) qui pourra un jour enseigner cela à qui que ce soit...
Nous connaissons tous des autonomes (n'est ce pas Guigui) qui sont bien meilleurs que n'importe quel DEJEPS !
Soyons humbles et modestes sur nos diplômes et arrêtons de faire la leçon à tout le monde. D'ailleurs cela est valable dans plein d'autres domaines également...
Et dans l'absolu :
- vaut-il mieux être accompagné par un non diplômé, mais qui a un paquet d'expériences, donc de vécus et de situations ?
- ou par le jeune DEJEPS qui sort de Vallon avec sa petite liste de courses ?
C'est vite vu...!
Oui ok, un mélange des deux...mon capitaine ! :dance:
Allez bonne discussion et bienvenus aux étrangers qui veulent travailler chez nous !
Dernière modification par valcibiere le dim. 12 avr. 2020 15:45, modifié 1 fois.

neversummer
rank_0
Messages : 7
Inscription : sam. 17 août 2013 19:20

Message par neversummer » dim. 12 avr. 2020 19:49

Oula il me semble que je viens de lancez un sujet chaud....

Je suis certain que la formation est difficile en France mais je pense pas qu´il aille une grosse differance avec des pays comme l´italie, suisse, espagne, autriche ou slovenie.

Quand je regarde le cahier des charges de la formation francaise http://www.snapec.org/userfiles/files/cir_44490.pdf. C´est a un ou deux détails près la meme chose que en Autriche... pour se qui est de la formation chez nous il y a que l'assiociation des guide de montagne qui a le doit de formé.
Cela peux etre fait au plus vite en une année, il y a un exa d'entrée, le reste est composé de 4 module de formations (6-10 jours par module) avec des exa pratiques et theorique puis biensur entre les module, il faut faire des stages proffessionels.

Pour se qui est des guide hollandais ou anglais on a les meme probleme chez nous et tant mieux qu´il y aille des restrictions mais entre pays compétants avec des formations serieuses on devrais être capable de se mettre d´accord... comme la loi europénne l'oblige d´ailleur.

Il est aussi très important de differancier les 3 differantes situations:

1. Un guide étranger qui viens avec des clients pour une durée limitée
2. Un guide étranger qui travail pour une entreprise fancaise
3. Une entreprise étrangère avec guide étranger qui s´installe en France

Pour le premier cas c´est pas une competition au marché local, le guide est tenus a suivre les arretés regionaux, loi du canyon francais ect. mais en gros sur un plan des lois europénnes s´est légal.

Pour le deuxième ????????????

Pour le troisième c´est de cela qu´il faut se protéger
Dernière modification par neversummer le dim. 12 avr. 2020 20:19, modifié 1 fois.

Martiiin
rank_3
Messages : 397
Inscription : sam. 17 mai 2008 12:03
Localisation : Saint-Lary Soulan
Contact :

Message par Martiiin » dim. 12 avr. 2020 21:00

neversummer a écrit :
Il est aussi très important de differancier les 3 differantes situations:

1. Un guide étranger qui viens avec des clients pour une durée limitée
2. Un guide étranger qui travail pour une entreprise fancaise
3. Une entreprise étrangère avec guide étranger qui s´installe en France

Pour le premier cas c´est pas une competition au marché local, le guide est tenus a suivre les arretés regionaux, loi du canyon francais ect. mais en gros sur un plan des lois europénnes s´est légal.

Pour le deuxième ????????????

Pour le troisième c´est de cela qu´il faut se protéger
Je suis dans le premier cas lorsque je passe la frontière espagnole tous les jours l'été avec mes clients français.
Et vice versa avec les guides espagnols qui encadrent leur clientèle chez nous.

Pour le deuxième cas, 1 guide sur 5 dans la vallée (d'aure) est espagnol et a demandé l'équivalence à jeunesse et sport de tarbes. Ils travaillent donc pour des boites francaises.

Pour le troisième cas, il n'y a pas de TO étranger à ma connaissance sur le cote N de la chaine pyrénéenne. Par contre les belges ont un gros camp en aragon (avec leur guides belges et leur "diplome") avec une clientèle uniquement belge.
Du canyoning en Vallée d'Aure, Mont Perdu, Sierra de Guara et ailleurs: www.canyoning-saint-lary.com

Avatar de l’utilisateur
Rataksès
rank_1000
Messages : 1565
Inscription : jeu. 21 juin 2007 21:55
Localisation : Tav
Contact :

Message par Rataksès » lun. 13 avr. 2020 15:51

Martiiin a écrit : Pour le troisième cas, il n'y a pas de TO étranger à ma connaissance sur le cote N de la chaine pyrénéenne. Par contre les belges ont un gros camp en aragon (avec leur guides belges et leur "diplome") avec une clientèle uniquement belge.
Salut à tous,
Il y avait aussi (Il y a toujours ??) un gros camp U...A au même endroit.
Bon, c'est pas une entreprise, c'est une réunion d'associations françaises avec des salariés français.

Par ailleurs en Italie dans la région du Val d'Aoste et si mes souvenirs sont exacts, la règlementation locale ne permet qu'aux GdHM d'encadrer en canyon contre rémunération. A ma connaissance, il n'y a pas de diplôme professionnel de guide canyon en Italie.

Ces quelques exemples pour dire qu'une sorte de "nébuleuse diversifiée de lobbies" semblerait agir pour influer sur la réglementation de l'accès aux canyons d'un pays pour des professionnels du canyon étrangers...
J'ai l'impression (je peux me tromper) que le "protectionnisme", qui revient à la mode de puis quelques années, se répand aussi dans l'encadrement professionnel des sports de nature...

Avatar de l’utilisateur
tendance-canyon
rank_0
Messages : 22
Inscription : ven. 26 juil. 2019 17:38
Localisation : hautes alpes
Contact :

Message par tendance-canyon » mer. 15 avr. 2020 11:19

guigui a écrit : Quand à l'installation de hollandais en France pour la saison sans expérience et avec un diplôme olé-olé, oui je suis d'accord avec toi.
je parlais bien de ceux là qui, au dela du danger, plombent le marché.
Tendance Canyon, guide de canyon indépendant et passionné dans les hautes alpes et partout ailleurs
https://www.tendance-canyon.com

Avatar de l’utilisateur
guigui
Modérateur
Messages : 5819
Inscription : lun. 26 juin 2006 16:03
Localisation : Massoins 06
Contact :

Message par guigui » mer. 15 avr. 2020 11:30

tendance-canyon a écrit :
guigui a écrit : Quand à l'installation de hollandais en France pour la saison sans expérience et avec un diplôme olé-olé, oui je suis d'accord avec toi.
je parlais bien de ceux là qui, au dela du danger, plombent le marché.
J'avais eu une pensée. Je sais pas si c'était réalisable justement ou pas. Mais on devrait avoir droit à un quota de jours par pays. Exemple : j'aurai le droit de bosser 1 semaine max en Italie mais à contrario un hollandais ne pourrait pas bosser plus d'une semaine chez nous. Sauf si il s'installe structurellement (site net, local, produits) et là le ressortissant étranger s'adapte à la réglementation du pays totalement.

On m'avait dit que c'était impossible à l'époque, mais ça ne me semblerait pas délirant.
Guide en pays niçois et ailleurs http://nice-canyoning.com
faites du canyon, pas la guerre

Répondre