Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Echanges relatifs à la pratique de la descente de canyon en général : questions techniques ou débats éthiques, matériels, ouvrages & topos...
Jeremy Nicollin
rank_0
Messages : 13
Inscription : lun. 18 oct. 2021 23:37

Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par Jeremy Nicollin » mar. 19 oct. 2021 00:48

Bonjour à tous,

Je suis Jeremy Nicollin le principal sujet de la dernière discussion du même titre…

Premièrement je suis sidéré par les propos tenu par Dom. La description qu’il fait de moi est à sens unique et bourrée de tacles alors que je l’avais appelé, suite à des commentaires d’un anonyme sur ma page Instagram, afin d’échanger sur la manière dont nous pratiquons les canyons. Certe chacun avait des positions et des idées différentes à défendre, mais j’avais l’impression qu’on avait trouvé quelques terrains d’ententes… Je trouve ici un Dom bien plus virulent qu’au téléphone.
Je précise que j’ai un grand respect pour tout le travail d’exploration que les plus anciens que moi ont fait ainsi que la transcription de tout ceci dans différents topos que j’ai lu.

Mais quelques explications s’imposent je pense.

- J’ai commencé mes sauts dans le canyon du grosdar avec mon père à l’âge de 8ans et non pas en falaises ou pont dans des lacs. (J’habite à 10min à pied du canyon).

-pour le rapport à l’eau froide, Aujourd’hui j’ai plusieurs combinaisons de 2mm, 3mm et 5mm.
Quand je fais coiserette en été en 2mm je ne me sens pas stressé par le froid par contre je ne reste pas autant immergé que si j’avais la 5mm.
Le grodar je le fait beaucoup en footing en short de bain, pareil après chaque saut je reste 2sec dans l’eau et mon corps est chaud grâce à l’effort…
Ce n’est pas comme si je faisais un canyon qui dure 4h et dans lequel tu nages tout du long.
Pour le challenge des 17min dans coiserette et bien ça me plait bien, belle perf, je relèverai ce défi Dom 👍🏼

- Je tiens aussi à dire que nous n’avons jamais chambré, moqué les moniteurs de canyoning. Je m’arrête souvent discuter avec eux. Bon je vois bien que ça peut déplaire à certain de nous voir arriver en équipement légé. Mais chacun son truc. De mon côté je ne dénigre pas et je conseille même dans quelques videos de faire appel à leurs services pour descendre les canyons Jurassiens.

- pour les techniques de rappel : quand on fait un rappel de 3m à bout de bras ça dérange… ce que je peut comprendre, mais le débit dans Coiserette ne gênait pas pour faire le rappel nous passons sur le côté et pas en plein dans le débit.
Quand nous escaladons et dé-escaladons des petites hauteurs qu’on juge, nous, par rapport à nos capacités physiques, facile, ça dérange aussi…
Et quand on fait des rappels avec beaudrier à la Semine partie haute ça dérange aussi, parce qu’on utilise pas la toute dernière technique de sécurité. Question comment avez vous fait il y a 30ans quand tout n’était pas tout réglementé partout comme aujourd’hui ??

-on a jamais fait Coiserette sans corde. Elle était dans notre fameux petit sac jaune étanche avec notre GoPro préférée car oui on aime filme nos sauts et les partager et oui on en tire également beaucoup de fierté.

-par rapport aux videos justement. Plutôt que d’être éternellement indigné par des gens qui ont une autre vision de la pratique, vous pourriez vous réjouir de la pub que ça fait pour notre belle région… je ne compte plus le nombre de personnes qui m’ont demandé où sont les canyons. Personnes que j’ai très souvent orientés vers des moniteurs et que j’ai même parfois croisé sur les spots partagés.
Alors certe ça peut aussi donner de mauvaises idées à des personnes moins entraînées. Mais là c’est un problème d’éducation et de connaître ce qu’on peut faire ou ne pas faire avec ses capacités personnelles. Si on interdit tout sur la base qu’il y a un risque que qu’un néophyte imite la chose pour laquelle on s’est entraîné, alors on ne fait puis rien, on ne progresse pas et on évolue plus.

-le casque : Dom ne m’a jamais demandé pourquoi je n’en mettais pas… je ne suis pas un rebel comme décris.
C’est juste qu’avec les sauts ce n’est pas agréable quand tu montes à plus de 10m de se faire étrangler par le casque en entrant à l’eau.

-pour les sauts : je ne vois pas où est le problème d’aller dénicher tous les sauts possibles des canyons tant que nos capacités physiques et l’état du départ pour impulser nous permettent de réaliser le saut…
Biensûr il faut qu’il y ait suffisement de fond pour sauter.
Et oui 2m d’eau avec un fond plat peuvent suffirent pour un saut de 15m. C’est une question de trajectoire que suit le corps dans l’eau. Je me ferais une joie d’expliquer la technique à ceux qui le veulent. Mais par écris c’est compliqué.

- J’ai également remarqué que des personnes en voyant 10sec de nos vidéos croient qu’on saute bêtement sans rien analyser. Non c’est juste qu’on ne montre pas les minutes d’avant le saut ou on vérifie ce qu’on doit vérifier. Mais c’est plus facile de nous traiter d’inconscients et ça réconforte ceux qui n’aiment pas ce qu’on fait.
En revanche j’admet que quelques fois sur des lieux qu’on connais très bien on a pas vérifié parfaitement à chaque fois.
C’est d’ailleurs au départ de coiserette qu’on a eu le seul accident depuis mes premiers sauts
à 8ans en canyoning, cliff diving, cliff jumping etc etc… Accident sur lequel j’ai entendu beaucoup d’histoires alors qu’aucun témoin n’était présent. J’avais une corde, nous avons remonté la personne et sommes partit. Nous avons croisé au parking des groupes de canyoning qui terminait le canyon sans ça personne n’aurait rien su. Pas si inconscient que ça. 22ans à sauter partout dans les canyons, 1 accident et pas d’intervention de secours. Espérons que ça continue encore 22ans de plus 👍🏼

- Pour les conditions de fort débit où les berges sont couvertes avec de l’eau pleine de bulles qui rend la visibilité mauvaise. C’est des canyons que nous avons fait des dizaines voir centaines de fois pour le grosdar. Nous savons exactement où nous pouvons sauter et où sont les berges. Et quand nous ne sommes pas sûr nous trouvons toujours un bâton de 3-4m à plonger dans le trous pour sonder.

Pour conclure, via notre pratique nous trouvons du plaisir dans l’exploration d’endroits magnifiques, encore plus de plaisir dans les sauts challengeants où il faut viser, où il ne faut pas glisser etc… et mettons toutes les chances de notre côté pour les réussir depuis 22ans de plaisir.
Nous adorons nous mettre en avant sur les réseaux sociaux, faire découvrir nos exploits et voir les réactions dans les commentaires ou dans la vraie vie. Il y a là sûrement un choc des générations avec les adeptes ou pas des réseaux sociaux.
Je suis pour un maximum de liberté pour tous et ne pratique pas dans le but d’empêcher les autres de trouver du plaisir en canyon dans les conditions qu’ils juges bonnes pour eux. Et je met tout en œuvre pour y trouver du plaisir sans que mes actions viennent interdire la pratique des autres.

Enfin je peux comprendre les critiques, la peur par rapport à ma manière de faire et les divergense d’opinions. Mais la chose de je ne n’accepte pas c’est les inventions nombreuses qui sont décrite sur ma manière de pratiquer. Inventions basé sur 30sec de croisements dans un canyon où 30 sec de vidéo sur mon compte Instagram.
Aucune des personnes m’ayant critiqués ici ont déjà fait une descente de canyon et des sauts de falaises avec moi.
Mais ce serait trop risquer de faire face à la vérité donc ils ne le feront jamais j’imagine.

Merci pour votre attention. J’espère que j’en aurais rassuré quelques uns, peut être convaincu d’autres. D’autres continueront à voir des avis divergents, peut être même encore plus avec cette intervention. Mais au moins j’ai dit ce que j’avais à dire et j’ai pu rétablir quelques vérités car encore une fois j’ai lu beaucoup d’inventions et ça c’est énervant.

eq
rank_0
Messages : 36
Inscription : sam. 09 mai 2015 10:30

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par eq » mar. 19 oct. 2021 09:31

J'avais rapidement parcouru les séries de posts plus ou moins polémistes sur ce sujet à l'époque où il était paru.

Sans chercher à savoir qui dit vrai ou qui dit faux, et sans connaître les canyons jurassiens (trop froids pour moi [-X ), je trouve le témoignage de Jérémy intéressant.
Pour avoir débuté le canyon il y a fort longtemps au siècle dernier dans le même état d'esprit (les vidéos en moins :wink: ) les nouveaux modes de pratiques dérangent toujours, et on oublie souvent que les activités dites "de pleine nature" sont nées dans les 70's en réaction aux règles et codes des sports plus "traditionnels".
Donc à partir du moment où on se fait plaisir en respectant le milieu naturel, let's have fun :dance:

Bons canyons à toutes et tous

Avatar de l’utilisateur
Max38
rank_3000
Messages : 3554
Inscription : mar. 20 mai 2008 16:44

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par Max38 » mar. 19 oct. 2021 10:17

:clap:
+1

Avatar de l’utilisateur
Marie
Modérateur
Messages : 6401
Inscription : mer. 04 août 2004 19:14

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par Marie » mar. 19 oct. 2021 12:52

Bonjour Jérémy, merci d’avoir pris le temps d’exposer ton point de vue dans ce long post, en partageant d’une façon posée ta façon d’envisager la descente de ces canyons que visiblement tu connais parfaitement.

Il y a toujours eu des polémiques entre les participants du forum au sujet de ceux qui vont plus vite, sautent de plus haut, affrontent des gros débits, etc… et ceci même sans prendre en compte l’aspect "réseaux sociaux" qui mettent seulement ces pratiques plus en lumière qu’auparavant.

Il y a eu le même type de réactions suite aux performances de Matteo Rivadossi lors de ses descentes en solo de la Bendola intégrale (4h07) ou les enchaînements, toujours en solo, en un temps record dans la journée de certains canyons d’envergure (par exemple Bares-Bodengo1-2-3-Cervio-Cormor 6h22 de descente en tout viewtopic.php?f=20&t=22397&hilit=rivadossi#p272729). Pour les sauts, le plus impressionnant pour moi reste celui de Val Bianca dans la vasque suspendue… (32m depuis l’amarrage). Pourtant il éprouve autant de plaisir à être avec un groupe d'amis que dans ses exploits solo... même si évidemment il est obligé d’attendre le reste du groupe, qui met prudemment la corde là où il saute ou désescalade… :mrgreen:
On pourrait aussi citer les performances de nos amis suisses (Warren Verboon par exemple), et l’élégance et la précision de leurs sauts !

Visiblement, tu es physiquement en forme, tu n’en es ni à ton premier saut ni à ton premier canyon, et quand on voit le nombre d’interventions des secours sur des débutants chaque été, je me dis que les sédentaires urbains prennent plus de risques simplement en marchant dans l’eau…

A chacun sa pratique et son plaisir, que ce soit pour flâner et regarder le paysage ou à l’inverse dépasser ses limites, en espérant que le canyoning reste encore longtemps un espace de liberté.
Dans tous les cas... soyez prudents ! :wink:

Jeremy Nicollin
rank_0
Messages : 13
Inscription : lun. 18 oct. 2021 23:37

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par Jeremy Nicollin » mar. 19 oct. 2021 13:52

Merci Marie pour ce partage.

J'avais vu les vidéos de Warren Verboon. Elles sont incroyables, tant les paysages que les performances.
Ces canyons Suisses font rêver, avec des sauts et toboggan incroyables.
Pour le coup rien à voir avec les canyons Jurassiens très faciles d'accès où c'est plus de la marche dans les rivières avec des sauts quand les vasques sont plus creusées et des échappatoires de tous les côtés.
Je suis déjà allé sauter dans le Tessin à Ponte Brolla mais je n'avais pas l'équipement pour faire les canyons. J'espère y retourner une prochaine fois pouvoir les explorer.

Merci.

zed
rank_1
Messages : 177
Inscription : jeu. 09 oct. 2014 22:38
Localisation : 64
Contact :

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par zed » mar. 19 oct. 2021 16:14

Bonjour Jeremy

ne te formalise pas à ces quelques commentaires auxquels tu fais allusion, tout le monde ne pense pas ni ne débecque comme ça a été fait dans le précédant post... Je pense aussi qu'il y a beaucoup de jalousie et de peur chez les donneurs de leçon en plus d'une incompréhension du niveau et de la préparation de chacun. On ne va pas niveler son monde sur le jugement de quelques gros sacs de malt (c'est un exemple) qui se tordent les chevilles ou manquent de se noyer à la moindre occasion. Continuer à être prudent pour qu'il n'arrive jamais rien est le meilleur moyen en somme de prouver sa raison. Amitiés et bonne continuation.

parce que je te souhaite de mourir d'un cancer et pas d'un canyon ;)

Avatar de l’utilisateur
Franck J
rank_5000
Messages : 7059
Inscription : sam. 15 janv. 2005 18:10
Localisation : CORS'ISLAND
Contact :

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par Franck J » mer. 20 oct. 2021 18:04

Moi je suis fan de toutes les sortes de pratiques. Peux tu nous partager tes vidéos ?

Jeremy Nicollin
rank_0
Messages : 13
Inscription : lun. 18 oct. 2021 23:37

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par Jeremy Nicollin » mer. 20 oct. 2021 20:51

Bonjour Franck

Mes dernières videos youtube :

https://www.youtube.com/watch?v=eViZP9rL_XU&t=401s
https://www.youtube.com/watch?v=pLkcnNSlu0w

Et sinon j'ai beaucoup de petites videos sur instagram :

https://www.instagram.com/jeremynicollin/

Bonne soirée,

Avatar de l’utilisateur
J.rbs
rank_4
Messages : 424
Inscription : mar. 06 août 2019 17:16
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par J.rbs » mer. 20 oct. 2021 22:22

Wow !

Et dire que j'étais content d'avoir fait le 15m du llech :lol:

Chapeau ! Y a du niveau :clap:
Ça descend les rappels aussi vite que les bières :cool:

Jeremy Nicollin
rank_0
Messages : 13
Inscription : lun. 18 oct. 2021 23:37

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par Jeremy Nicollin » mer. 20 oct. 2021 23:05

Ce n'est pas une compétition :wink:

L'important c'est que chacun y trouve sont plaisir. 15m c'est déjà beau :)

Merci en tout cas !

Avatar de l’utilisateur
J.rbs
rank_4
Messages : 424
Inscription : mar. 06 août 2019 17:16
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par J.rbs » mer. 20 oct. 2021 23:14

Oui bien dit et surtout connaître ses limites

Perso avec celui là je les ai dépassé ](*,)
Ça descend les rappels aussi vite que les bières :cool:

Avatar de l’utilisateur
Dom 39
rank_2000
Messages : 2296
Inscription : lun. 13 sept. 2004 21:06
Localisation : Une vallée du Haut-Jura
Contact :

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par Dom 39 » dim. 31 oct. 2021 18:12

Bonjour à tous

Bonjour Jérémy, alias Mood93, alias Yvancorbic39

Lors de la joute précédente, achevée dans un véritable déferlement d’agressivité et d’insultes à mon égard, j’avais pourtant décidé d’en rester là et de laisser faire le temps…

Mais voilà que Narcisse refait surface, cette fois à visage découvert, avec un message si bien ficelé, qu’il pourrait du coup passer du statut d’accusé à celui de victime… :mrgreen:

Au passage, c’est d’ailleurs extrêmement surprenant cette méthode, qui consiste d’abord à insulter anonymement et copieusement un type que tu connais, qui a l’âge de ton père, et qui ne fait pourtant que prêcher la sécurité. Pour, dans un deuxième temps, se dévoiler et donc révéler au grand jour la meilleure facette de sa personnalité… Chacun appréciera.

Donc pour ceux qui n’avaient pas capté, derrière les pseudos des trolls Mood93 et Yvancorbic39, se cachaient en réalité (d’une façon ou d’une autre) l’auteur de ce deuxième volet… Pour vous rafraichir la mémoire, vous trouverez en bas de page la copie d’une partie des insultes proférées à mon égard. Bravo l’artiste, belle éducation ! :clap:

Comble d’ironie, l’ensemble des différents intervenants de ce nouveau topic, qui visiblement ne connaissent ni les lieux, ni l’individu, abondent dans son sens… ](*,)
Et comme la politique de la chaise vide ne paye jamais et, que l’histoire va surtout retenir le dernier qui a parlé, je suis donc contraint d’en rajouter une couche, dans cette nouvelle tribune qui m’est offerte, afin de tenter de remettre une dernière fois les choses à leurs places. Rassurez-vous, pas de révélations fracassantes, juste les mêmes choses que je rabâche, ou radote diront certains !

Prenez la peine de relire mes précédents écrits :
Ma motivation est juste celle d’un lanceur d’alerte, qui n’a d’une part pas envie que des personnes viennent se fracasser bêtement (plus de 30 années comme chef d’équipe au Spéléo-Secours Français à ramasser des copains dans la merde, ça laisse des traces !), et d’autre part, qui a des craintes sur la pérennité de la pratique dans un lieu qui lui est cher.
C’est aussi, en cas de gros pépin, une façon de nous désolidariser de cette pratique en marge, vis-à-vis des autorités et des médias qui feront inévitablement l’amalgame.

Je n’ai jamais nié que ce sont des athlètes, et que ce qu’ils font donne des images techniques superbes, mais voilà, il y a le fond et la forme…

Si ici quelqu’un a des problèmes d’égo (comme bien mis en avant par Jérémy, hein !), les personnes qui me connaissent se tordent de rire à lire cette soi-disant confrontation de taille de bites !
Jérémy, je t’engage à réviser les définitions des mots suivants : Altruisme et narcissisme

A propos d’égo, nous avons vu avec quelle célérité Jérémy, tu as supprimé la fameuse vidéo Insta, où un type sorti de nulle part te réglait ton compte en révélant à ton public la face cachée de vos exploits…
Au passage, ses nombreux commentaires (justifiés) étaient nettement moins corrosifs que ce que tu avais pu me dire au téléphone 5 mn avant que je puisse les lire…

On notera que plusieurs fois dans les échanges, le mot « gamin » a été utilisé à toutes les sauces et en particulier par toi en guise d’insulte. C’est moi le premier qui ai utilisé ce mot et pour une raison très simple, c’était pour mettre un terme à une attaque en règle de ce pauvre « cascades-jura » à propos de puériles hauteurs de sauts.
Où je veux en venir, c’est que derrière ce pseudo se cache justement Gaétan, un gamin de 13 ans ! Le même gamin à qui tu faisais sur Insta la promo de ton saut de 18 m à la cascade des Combes (canyon interdit, saut de ouf avec accès risqué, la totale !).
Après on va dire que je râle pour rien ?
Et en parlant de gamin, que pensent les parents du ou des mineurs que tu emmènes dans Coiserette en mode « sauvage » ? Savent-ils qu’il existe des méthodes plus safes ?

Que les choses soient claires encore une fois, et là je m’adresse par exemple à Zed, Marie ou Max38, ce n’est pas parce que Jérémy fréquente le Grosdar depuis ses 8 ans, que cela en fait un canyoniste. C’est tout le contraire !

Primo, le Grosdar n’est pas un canyon, juste un ruisseau bordé de sentiers, pourvu de quelques marmites et fréquenté depuis toujours par les gamins.
Deuxièmement, leurs incursions dans Coiserette par exemple (je parle là de la progression hors actions de sauts) se font sans matos, sans formation et sans techniques adaptées, avec forcément une prise de risque importante compte-tenu de l’engagement et de sa spécificité.
On est donc à des années lumières de la team Adidas sur ce plan là. Il faut donc bien comprendre que Jérémy et sa bande ne sont pas canyonistes, mais le seront-ils un jour ?.

Dans le débat il ne faut donc pas les considérer comme tel, et ça, ça change tout !

J’ajouterai que ce n’est pas du corporatisme de ma part, c’est juste leurs façons de nier des faits, de refuser des évidences, et de faire un déni systématique d’insécurité, qui nous incite à pointer du doigt ces anomalies.

Si on décortique la belle prose de Jérémy, soigneusement écrite afin de tenter de se justifier, j’insiste encore une fois, ne soyez pas dupes : Pratiquement tout est un ramassis d’inexactitudes, voire de mensonges, sans doute engendrés par le déni systématique vrai, additionné d'une obsession du résultat sur les réseaux sociaux. Je laisse le soin aux vrais psychanalystes de trancher…

:^o Les plus manifestes des inexactitudes étant leurs soi-disant reconnaissances des fonds avant de sauter. Ce n’est pas à un vieux singe que l’on va apprendre à faire des grimaces, surtout dans ce canyon. Dans certains endroits, même avec du matos, c’est juste souvent impossible, à cause de la bulle qui masque tout et le courant qui pousse, vous connaissez la chanson. Donc avec rien, je vous laisse imaginer… :whistle:

Et ce n’est donc pas la peine de clamer : « Non c’est juste qu’on ne montre pas les minutes d’avant le saut ou on vérifie ce qu’on doit vérifier. Mais c’est plus facile de nous traiter d’inconscients et ça réconforte ceux qui n’aiment pas ce qu’on fait. »
:arrow: Quand tu n’as rien pour descendre vérifier (et rien pour remonter) et que la seule alternative pour aller plus avant est le saut coûte que coûte, je ne vous fais pas de dessin… #-o

Exemple intéressant dans l’Abîme, où une vidéo Insta montre le franchissement d’un petit ressaut d’environ 2.50 m, négocié juste en glissade. Elle fait froid dans le dos quand on connait bien les lieux. Il est situé juste avant la cascade des Combes et se descend depuis toujours en rappel en RD. Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement parce que depuis des lustres, la gerbe de ce ressaut arrosé cache la misère. En l’occurrence et au gré des crues, parfois des blocs de béton, armés de leurs ferrailles et provenant des restes du pont en amont, parfois des morceaux de canalisations affutés comme des rasoirs, quand ce ne sont pas de simples blocs calcaires ou troncs coulés pointes en l’air, mais dans la bulle. Le tout en shorty avec eau et air à 7 degrés. Je ne crois pas un seul instant que ce genre de difficulté ait été vérifiée à chaque fois, même ne serait-ce qu’une fois.

Un des protagonistes, interrogé plusieurs fois sur le côté ultra minimaliste des vêtements m’a dit, très convaincu, qu’il était habitué à ces températures et que tout était dans la maitrise du corps par le cerveau… Que du lourd donc... Mais qu’en est-il en cas de trauma et d’état de choc, à attendre les secours plusieurs heures ? :hand:

Et la phrase qui tue : « On n’a jamais fait Coiserette sans corde, elle est dans notre petit sac étanche ». Aller, à d’autre, hein ! Dans ce sac, que j’ai déjà vu, il y a juste la place pour un téléphone, une Gopro et une pelote de ficelle ! Jérémy, ton problème et ta spécialité, c’est que tu ramènes tout à toi, mais tu sembles oublier que dans votre bande, certains ont la langue bien pendue et que curieusement les sons divergent. Sans compter sur nos propres observations ou celles des potes.

Tu écris : « Je tiens aussi à dire que nous n’avons jamais chambré, moqué les moniteurs de canyoning ».
:arrow: Combien de fois j’ai entendu l’inverse, essentiellement dans le Grosdar où clairement à une époque tu faisais chier les guides même sans t’en rendre compte. C’est même par ce biais que j’ai appris l’existence de votre pratique.

Le coup du refus systématique du port du casque… Pour nous, rien que ce détail est un motif valable pour nous faire réagir et agir.
A ce sujet, tu as la mémoire courte, cela a été abordé lors de ton appel téléphonique. J’ai écrit à ce sujet : « Questionné sur le non port du casque, la réponse, qu’il a fallu interpréter est du genre : « On est des rebelles, c’est notre signe de distinction, notre non-appartenance à la famille des canyonistes, etc… ».
Que tu refuses de porter un casque, c’est une chose, que par ton influence les autres, parfois de simples « invités » ne puissent pas en porter, c’est juste de l’inconscience pure.
Et maintenant, petit switch, et ton nouveau discours c’est que le casque vous gêne :shock: C’est dingue, vous devez être les seuls au monde à qui cela arrive et apparemment ce n’est pas le cas du côté du Tessin on dirait ! MDR !

J’ai gardé le meilleur pour la fin :
Jérémy, cesse de nous prendre pour des quiches quand tu répètes que l’accident de ta sœur est dû à une faute technique de sa part. Ton tacleur d’Instagram prétend que c’est juste une boulette révélatrice de votre conne inconscience. Boulettes que vous répétez à l’infini et qui jusqu’à présent ne se sont soldées par miracle que par cette entorse. Comme il a raison !

Pour mémoire :
Saut d’entrée dans Coiserette par la rive gauche, alors que le guidage pro est à l’arrêt, avec jusqu’à 5 équipes qui tronçonnent durant presque 10 jours, suite à la crue cataclysmique du 28 juillet 2019.
Ce jour-là, eau marron, stigmates de la crue impressionnants, donc pas le bon jour pour faire une visite et encore moins pour envoyer des tricks. De toute façon, dès le 2ème rappel, il est impossible de nager car toutes les surfaces sont couvertes de buches de bois flottés…
Saut sans repérage parce qu’ils l’ont fait des dizaines de fois.
Sauf que ce jour-là, il y a moins de 1 mètre d’eau et que le saut fait quand même 7,5m, remesuré ce lundi au décamètre !
Illustration en image ci-dessous. Il s’agit de la zone de réception du saut/rappel. L’image est tirée d’une séquence vidéo tournée le 5 Aout lors de l’une de nos séances de tronçonnage. C’est donc le même jour que l’accident, ou la veille ou le lendemain (les conditions n’ont pas changé de toute façon).
Je vous laisse juge et pose la question : Vous, vous sautez de près de 8 m dans de l’eau opaque et dans 1 m d’eau, avec suspicions de troncs coulés et de blocs ?
Jérémy, est-ce que tu te rends compte qu’avec ce coup-là, tu perds toute crédibilité en osant parler de faute technique ?

Image

Le mot de la fin s’adresse à moi, et il est de Jérémy Nicollin.

C’est un extrait du message du 12 sept 2021, pratique sauvage du canyoning, comment faire face : viewtopic.php?f=3&t=24342&start=100
Ces derniers échanges ont circulé sur nos listes spéléo/canyon, ils ont eu un sacré succès. Je vous laisse savourer une seconde fois. Personnellement j’ai dû lire ça 20 fois tellement c’est beau, et un copain m’a suggéré de les encadrer pour la postérité…

« L'évolution et le changement ça dérange, surtout chez les nationalistes blanbek, l'innovation ça bouscule parce que tu passes du statut de grand chef des ignorants à celui de has-been dans l'ombre de gars qui brillent sur internet. »
« C'est juste que t'as mal au c.. de plus être le centre du monde, gamin.
»
:clap:
Dernière modification par Dom 39 le dim. 31 oct. 2021 19:27, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Max38
rank_3000
Messages : 3554
Inscription : mar. 20 mai 2008 16:44

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par Max38 » dim. 31 oct. 2021 19:02

-1 [-X
Courage Jérémy

yvancorbic39
rank_0
Messages : 8
Inscription : sam. 24 juil. 2021 08:49

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par yvancorbic39 » lun. 01 nov. 2021 09:54

Cher Dom 39,

Pour faire une synthèse non exhaustive de vos propos :
- vous êtes le spécialiste des attaques en règle sur le forum DC
- vous souhaitez vous désolidariser des pratiques marginales
- certains canyons sont interdis de façon abusive
- la comcom flingue vos projets de développement à grand coups d’incompétences
- etc

Concrètement, vous étalez sur un forum internet les problèmes que vous rencontrez personnellement, en tant que Président de la commission canyon du CDS 39, Référent canyon auprès du conseil Départemental et de HJSC.

Votre attitude traduit un total manque de respect envers l’ensemble des personnes concernées par vos propos.

Yvan

Jeremy Nicollin
rank_0
Messages : 13
Inscription : lun. 18 oct. 2021 23:37

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par Jeremy Nicollin » lun. 01 nov. 2021 10:39

Bonjour Dom,

J’ai commencé à lire ton message puis j’ai terminé en diagonale tellement c’est bourré d’inventions. À commencer par des comptes sur ce Forum que j’aurais créé :lol:
PS : je n’ai pas que ça à faire et j’assume ce que je fais, je n’ai pas besoin de me cacher derrière des pseudos.

La vidéo est toujours sur Instagram, il faut juste aller dans l’onglet Reel de ma page. Les commentaires y sont tous encore. Crois tu vraiment que je supprimerais une vidéo à 1,1 millions de vues avec mon égaux surdimensionner et la chasse aux vues sur les réseaux sociaux ??

Pour le reste j’ai déjà dit tout ce que j’avais à dire.

Encore une fois toutes tes attaques ne sont que des suppositions de ta part, tu n’as jamais fait un canyon avec moi, mais tu en sais plus que moi sur ma manière de faire, c’est beau.

Et très bien ta photo de Coiserette qui n’a pas été prise le même jour que l’accident de ma petite sœur. Et je veux bien la même photo dans toutes les parties du trou pour voir si il y a le même fond partout ;). Et je penses que tu sais autant que moi que le fond varie beaucoup à cet endroit vu que j’avais même sauté des 20m en haut de ma cascade il y a quelques années :cool:
Canyon que j’avais terminé en short de bain.

Et oui une corde de 20m tient largement dans notre sac. Pas besoin de plus vu que le rappel le plus haut fait 8m.
Mais apparement avec ta vison à rayon X tu as vu à travers et ce qu’il y avait dedans ](*,)

Bonne journée,

Jeremy

valcibiere
rank_1000
Messages : 1400
Inscription : lun. 13 mai 2013 17:18

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par valcibiere » lun. 01 nov. 2021 11:11

Cela commence à être difficile et pénible de lire vos "échanges" et attaques mutuelles. :hand: [-X
Les deux positions sont "entendables et défendables" : celles de Dom, liées à la sécu et à la prévention, c'est évident, et celles de Jérémy liées à ses capacités physiques et à sa liberté d'expression motrice en espace naturel.
Donc le mieux c'est de vous réunir autour d'une bonne bière, de discuter posément de vos approches respectives, d'aller canyoner ensemble, pour voir comment chacun envisage et prépare l'action in situ, in vivo, et au moins il y aura eu le mérite d'apaiser les tension, et aussi, de partager, de mutualiser des expériences, des connaissances, et des compétences propres à chacun de vous :wink:
Quand on veut, on peut... donc à vous de jouer...et surtout, de descendre / sauter ensemble :-$ O:)

Jeremy Nicollin
rank_0
Messages : 13
Inscription : lun. 18 oct. 2021 23:37

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par Jeremy Nicollin » lun. 01 nov. 2021 12:31

Valcibieres, vous avez raison.
Après j’attaque juste le fait qu’on raconte des mensonges sur mes activités… et j’ai voulu rétablir ma vérité et mettre en lumière ma façon de pratiquer.
J’avais même appelé Dom suite à des commentaires sur ma page Instagram.
Résultat Je découvre encore plus de haine et de mensonges racontés sur ma pratique du canyoning.

Je pense que le mieux maintenant que chacun a dit ce qu’il avait à dire, c’est de simplement respecter l’autre.
Et si ma pratique intrigue, plutôt que de la commenter de manière mensongère. J’invite les personnes à me suivre une fois ou 2. Elles équipées comme elles veulent et moi à ma manière. Je pense que cela reste la meilleure manière de se rendre compte de comment fonctionne chacun.

Merci

PL06
rank_1000
Messages : 1357
Inscription : ven. 11 nov. 2011 20:24
Localisation : le cannet

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par PL06 » lun. 01 nov. 2021 14:38

Jeremy Nicollin a écrit :
lun. 01 nov. 2021 12:31
Et si ma pratique intrigue, plutôt que de la commenter de manière mensongère. J’invite les personnes à me suivre une fois ou 2.
Houlala, c'est vrai que vous avez une vague tendance à vous poser en victime, mais sachez que:
1) votre "pratique" n'intrigue personne, déjà les exploits du team Adidas, Warren, lazo datent déjà de qq années. De plus nous avons tous dans notre entourage des pratiquants adeptes de sauts qui font cela occasionnellement et ceci depuis longtemps. Dans le 06 nous avons un ami: Dany (le lion), qui âgé de + de 60 ans saute du vieux pont de Riolan, cad juste 24m... Dany est un canyoneur chevronné qui d'ailleurs va sortir dans qq jours un topo concernant 75 canyons secs du 06 (secs... zut pas de saut!). Bollène se fait sans corde depuis longtemps etc...
2) est-ce inexact que vous avez pratiqué dans un canyon interdit??? Mettez vous à la place de Dom qui se bat depuis longtemps pour la pérennité de notre pratique, face à des représentants du Préfet, des élus locaux, bref tout un tas de gens qui souhaiteraient bien voir interdire tel où tel parcours, alors que des accidents ont lieu (c'est une supposition bien sûr), impliquant des gens non équipés correctement (le casque est obligatoire en pratique pro), sautant de hauteurs déraisonnables et de surcroît dans des canyons interdits? comment faire face???
3) déjà un canyoneur "classique" ne vous suivra pas, la majorité d'entre nous n'étant pas capable où même pas intéressé par cette pratique. Inversement il serait plus opportun que vous puissiez suivre des anciens de manière à vous familiariser avec le matériel dédié, connaitre les parcours afin de découvrir des sites, des vasques dans lesquelles vous pourriez vous exprimer. Vous avez évoqué les canyons Suisses du Tessin qu'évidemment vous devriez découvrir... C'est d'ailleurs dans ces parcours que Warren and Co se sont illustrés.

Avatar de l’utilisateur
ALAIN 13
rank_5000
Messages : 11434
Inscription : jeu. 17 févr. 2005 10:04
Localisation : MARSEILLE
Contact :

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par ALAIN 13 » lun. 01 nov. 2021 14:47

Assurément, je pense que les disciplines évolueront au fil des années !
Cela ne sert à rien de se prendre la tête avec des discutions sur lesquelles chacun restera planter sur ses points de vues !
il faut que l'on se respecte les uns et les autres !! C'est important !
L'expérience et malheureusement l'accidentologie feront bouger les choses d'une manière ou d'une autre !...
L'avenir nous le dira ...

Reste en suspend la question de la fermetures ou l'accès réglementé à tous de ces sites naturelles ??!!!!
Fermeront-ils ou non en fonction du nombre de personnes accidentées qui ont fait n'importe quoi pendant X temps et aux yeux de tous ????!!! ... Pour ma part, difficile de répondre à cette question :hand:
https://www.youtube.com/user/alain13012 ...

A la montagne, gardez sans cesse à l'esprit, que c'est bien elle qui décide toujours au final !!!!!!... :-$

Avatar de l’utilisateur
nenel1er
rank_1000
Messages : 1014
Inscription : dim. 04 juil. 2004 19:30
Localisation : Nice

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par nenel1er » lun. 01 nov. 2021 15:52

Jeremy Nicollin a écrit :
lun. 01 nov. 2021 10:39
Et très bien ta photo de Coiserette qui n’a pas été prise le même jour que l’accident de ma petite sœur. Et je veux bien la même photo dans toutes les parties du trou pour voir si il y a le même fond partout ;). Et je penses que tu sais autant que moi que le fond varie beaucoup à cet endroit vu que j’avais même sauté des 20m en haut de ma cascade il y a quelques années :cool:
Canyon que j’avais terminé en short de bain.
Perso j'entends ton point de vu, mais si tu es honnête un temps soit peu tu reconnaitras que sauter dans un canyon qui vient d'être sinistré, et où 6 équipes sont en train d'évacuer les décombres et autres souches d'arbres, le tout avec une eau trouble, n'était pas la meilleure des idées, pour ne pas dire la plus pourrie :mrgreen:
Que tu le connaisse par cœur ou pas, que tu y es déjà sauté de haut ou que tu l'ai fini en short n'a rien à voir, quand une crue passe tu ne sais absolument pas qu'est-ce qui a été charrié ni où cela c'est déposé :whistle:

Je précise que je ne connais ni Dom ni Coiserette, mais sur papier c'est pas ouf à lire quand même :wink:

Jeremy Nicollin
rank_0
Messages : 13
Inscription : lun. 18 oct. 2021 23:37

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par Jeremy Nicollin » lun. 01 nov. 2021 16:08

Il faut voir ce qu’on appel sinistré…
L’eau n’était pas trouble lors de l’accident, avec un débit normal pour l’été.
De gros orages les jours d’avant ne veut pas dire impraticable quand le soleil revient. On rencontre souvent quelques tronc coincés dans le canyon mais rien d’insurmontable en tout cas pour les fois où j’y ai été.
D’ailleurs le jour de ce fameux accident plusieurs groupes de canyoning (moniteurs + touristes) on fait la descente avant nous. Nous nous sommes croisés quand on remonté au parking avec ma sœur et son entorse. Ils venaient de terminer.

Jeremy Nicollin
rank_0
Messages : 13
Inscription : lun. 18 oct. 2021 23:37

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par Jeremy Nicollin » lun. 01 nov. 2021 16:12

Encore une fois mes messages attaques les mensonges racontés et moins les personnes…

On décrit des choses que je n’ai pas faite dans des conditions qui ne sont pas les bonnes, tout est grossi pour me faire passer pour un débile qui prend des risques inconsidérés. À écouté tout ça je devrait être mort déjà 10 fois… ](*,)

MOOD93
rank_0
Messages : 7
Inscription : jeu. 26 août 2021 07:19

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par MOOD93 » lun. 01 nov. 2021 17:02

Wesh les gros,

Vous êtes des haters.
Tous ceux d'entre vous qui parlent en mal de choses qu'ils n'ont jamais vu, jamais fait, sont des haters.
Par jalousie ou par orgueil vous êtes des haters.

A tous je vous aime,
Des bisous,
A chaque attaque je contre-attaque, bébé !
MOOD93 :evil:

Avatar de l’utilisateur
cascades_jura
rank_1
Messages : 121
Inscription : ven. 18 déc. 2020 21:49
Localisation : Près de Bourg-en-Bresse
Contact :

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par cascades_jura » lun. 01 nov. 2021 18:03

:oops: :oops:

Avatar de l’utilisateur
nenel1er
rank_1000
Messages : 1014
Inscription : dim. 04 juil. 2004 19:30
Localisation : Nice

Re: Canyon pratique sauvage comment faire face 2

Message par nenel1er » lun. 01 nov. 2021 18:14

MOOD93 a écrit :
lun. 01 nov. 2021 17:02
Wesh les gros,
Vous êtes des haters.
Tous ceux d'entre vous qui parlent en mal de choses qu'ils n'ont jamais vu, jamais fait, sont des haters.
Par jalousie ou par orgueil vous êtes des haters
houlà on est sur du lourd là :mrgreen:
Merci de ton intervention c'était hyper constructif :lol:

Jeremy, ma remarque se base juste sur ce que j'ai pu lire ici, je ne sais pas qui dit vrai qui dit faux, comme je ne sais pas quel était l'état du canyon ou s'il y avait ou pas 6 équipes en train de déblayer. :hand:
Si c'était le cas l'idée n'était pas géniale, si ce n'était pas le cas, ben... voilà quoi 8-[

Verrouillé