Toboggans et blessures

Echanges relatifs à la pratique de la descente de canyon en général : questions techniques ou débats éthiques, matériels, ouvrages & topos...
ElKoala38
rank_0
Messages : 2
Inscription : sam. 17 sept. 2016 12:01
Localisation : grenoble
Contact :

Toboggans et blessures

Message par ElKoala38 » mer. 21 nov. 2018 10:24

Bonjour à tous, je profite de ce début l'hiver et d'être bientôt de nouveau sur pied pour écrire ce petit topic, cette article n'aura rien de scientifique, c'est juste un témoignage d'une personne blessée et une analyse du pourquoi et du comment. Si cette article permet la prévention d'une ou deux personnes, il deviendra complètement légitime.

Bon alors par où commencer, nous étions dans le léoncel (Drôme), un canyon que nous avions réalisé l'année d'avant, très glissants par endroit. Une totale confiance dans la pratique de ce canyon pour les débutants / intermédiaires. Nous révisions les manips de corde, le rythme, tout ce déroulait très bien.

Un toboggan que nous n'avions pas réalisé l'année d'avant, que j'avais repéré sur des vidéos youtubes de canyon, nous tente bien ... On va sonder, saut en allumette d'un rocher d'1m, tout ce passe bien, rien ne touche, on fait le repérage et on test, tout ce passe très bien, le toboggan glisse bien, le décors nous permet de remonter et d'en profiter plusieurs fois. Niveau mensuration, je dirais à la louche le départ fais 2/3m, éjecté en l'air jusqu'a retomber 6/7m plus bas.

Pour moi le danger commence à partir d'ici, quand un obstacle de ce type (toboggan) permet une remontée sur les rebords. La confiance gonfle exponentiellement, si tous passe une, deux, trois fois ? Pourquoi un accident pourrait arriver la 3eme, 4eme fois. C'est la que le jugement est complètement faux. Et que le danger / risque monte aussi de façon exponentielle. Revenons en à mon histoire.

Premier test, on tire à pierre, feuille, ciseaux qui y va le premier, je crois que c'est mon frère d'après mes souvenirs, enfin tout ce déroule très bien, on s'amuse, on le fait une fois, la deuxième fois je remonte, je le refais une deuxième fois, la troisième fois je m'amuse à prendre un appel sur la gauche et à viser précisément l'arrivée du toboggan, aucun problème.

La quatrième fois, je decide de prendre un pas d'élan de sauter, glisser et de faire le toboggan. Beaucoup pourront dire que c'est inconscient et ça l'est en soit sur un toboggan avec cette configuration précise. Je m'explique, quand on décide de prendre de l'élan avant de rentrer dans un toboggan, il faut que celui-ci soit très glissant et qu'il est un angle assez prononcé (limite vertical) ce qui limitera beaucoup le risque de blessure dont je vais parler.

Je me lance donc, saut, en me penchant sur le dos, pour rentrer dedans avec pied d'appuis (pied droit) puis fesse / dos et glisser pour finir 7 m plus bas. Le pied est complètement tendu vers l'avant près à stabiliser le corps pour le garder dans l'axe, c'est donc le premier élément qui sera en contact avec la roche. Le talon rentre le premier, et la tout ce bloque, la semelle de la five teen droite fait sont travail, l'angle du toboggan est trop horizontal, le pied reste bloqué, la vitesse de l'élan et la gravité fera le reste.

Les fesses arrive en second, débloquant le pied par l'avant en le faisant passer sous mes fesses par je ne sais trop quel moyen. Voilà, bilan je finis le canyon tant bien que mal (avec la blessure à chaud), je pourrais ouvrir aussi un autre débat sur le fait qu'il fallait ou non appeler un hélico dans cette circonstance.

Résultat des courses, antorse grave de Lisfranc (avant pied droit), avec arrachement osseux sur le deuxième et troisième métatarsien (liaison entre le deuxième / troisième orteils et le pied). La blessure à eu lieu le 2 juillet 2018, on est le mercredi 21 novembre 2018, et je commence à peine à retrouver mes sensations en marche / grimpe.

Je laisse le débat ouvert ; c'est une expérience longue, éprouvante, que je ne souhaite à personne.
Et si vous deviez ne retenir qu'une chose, faite vraiment attention dans les toboggans, c'est un des rares obstacles où l'aléatoire peut rentrer en jeu (en canyon).
Je vous souhaite à tous un très bon hiver, que ça soit dans l'eau ou sur de belles pentes vierges.

A bientôt dans nos canyons ; et vivement l'année prochaine pour aller refaire les Oules et autres grandes descentes.
En attendant, un petit souvenir des Oules de Freissinières et d'un toboggan sans encombre :roll: .
https://youtu.be/UWm3ceGH3mY?t=261 . =;
Dernière modification par ElKoala38 le mer. 21 nov. 2018 11:21, modifié 1 fois.

brakiopod
rank_4
Messages : 419
Inscription : mar. 25 août 2015 20:16
Localisation : Nord-Ardèche

Message par brakiopod » mer. 21 nov. 2018 11:55

merci pour le retour d'expérience et bon rétablissement
BOuzAgAiN

Avatar de l’utilisateur
M'ilien
rank_3
Messages : 390
Inscription : jeu. 22 sept. 2016 14:25

Message par M'ilien » mer. 21 nov. 2018 12:44

Oui, merci pour ton retour, et d'avoir pris le temps de partager ton analyse de cet accident. Il est certain qu'un toboggan, bien que sans doute un des obstacles les plus ludiques en canyon (à mon goût, en tout cas ;) ) peut présenter bien des dangers.

On est d'accord que tu es dans l'une des configurations les plus risquées (avec prise d'élan en amont du tobo), et ton analyse me parait tout à fait correcte.

Tu parles de laisser le débat ouvert, tu souhaitais lancer la discussion sur un point de l'analyse ? La position adoptée ? Le choix de la prise d'élan ? Le danger de la répétition/prise de confiance ? Car tu me parais avoir toi même conclu sur l'ensemble des points, non ? Je ne sais pas si on peut rajouter grand chose.

Bon rétablissement à toi en tout cas, et à plouf dans l'eau !

Avatar de l’utilisateur
chiki
rank_2000
Messages : 2501
Inscription : lun. 21 août 2006 15:42
Localisation : Pas trés loin

Message par chiki » mer. 21 nov. 2018 21:06

Hiiiii
J'ai déjà connu ce genre de mésaventure avec five ten....dans des passages de blocs/désescalades...1 jambe pliée en appui prononcé et là le reste du corps part en avant mais la five elle, reste collée au rocher...elle fait son boulot, mais déséquilibre et réception hasardeuse... Ca à du arriver à d'autres...
Trop de technique tue le canyon...
Pas assez tue le canyoneur...

Avatar de l’utilisateur
Mic Mic 31
rank_1000
Messages : 1884
Inscription : ven. 30 juil. 2004 11:14
Localisation : Haute Garonne
Contact :

Message par Mic Mic 31 » jeu. 22 nov. 2018 17:28

oui même chose, je me suis retrouvé debout et j'ai terminé le tob en courant :mrgreen:
Mais bon, ça aurait pu finir très mal.

titi04
rank_0
Messages : 90
Inscription : mer. 16 nov. 2016 16:33
Localisation : mison

Message par titi04 » jeu. 22 nov. 2018 18:41

bonjour , je connais ce tob , fait plusieurs fois aussi , mais vu ca configuration sans elan pour moi ????
il est pourtant très glissant ce canyon , mais il suffit d'un leger enfoncement a un endroit du tob pour que le pied
ce bloque , avec ou sans les five je pense , c est tellement le hasard des fois , ca passe 100fois et la 101 ca passe pas !
c est le risque !
bon rétablissements, et a bientot dans les canyons ????

Avatar de l’utilisateur
Rataksès
rank_1000
Messages : 1563
Inscription : jeu. 21 juin 2007 21:55
Localisation : Tav
Contact :

Message par Rataksès » dim. 25 nov. 2018 14:31

Salut à tous,
Merci de partager ton expérience.
Je suis bien d'accord avec toi. A refaire plusieurs fois un obstacle, qui plus est ludique (saut, tob, rappel tob etc.) on prend de la confiance, on peut ajouter plus de hauteur, de l'élan, plus d'élan. Souvent ça se passe bien et parfois ça ne passe plus :cry: .
Je trouve que notre jugement/discernement est bien souvent altéré par les éléments extérieurs et que l'absence de conséquence négative peut nous donner une fausse impression de sécurité.
Ca n'est que mon avis et non une doctrine que je promulgue.
Bon rétablissement.

Alien
rank_0
Messages : 33
Inscription : dim. 09 sept. 2012 18:59

Message par Alien » sam. 12 janv. 2019 00:09

Je connais ce tob...un incontournable du Leoncel....Par contre courir, voir s'élancer sur une zone glissante c'est toujours prendre le risque d'un accident parfois très dangereux.

Répondre