Coup de Gueule

Echanges relatifs à la pratique de la descente de canyon en général : questions techniques ou débats éthiques, matériels, ouvrages & topos...
Avatar de l’utilisateur
ALAIN 13
rank_5000
Messages : 11253
Inscription : jeu. 17 févr. 2005 10:04
Localisation : MARSEILLE
Contact :

Re: Coup de Gueule

Message par ALAIN 13 » dim. 20 déc. 2020 21:02

J.rbs :
Du coup en parlant de gain de temps, plutôt guidé ou débrayable du bas ?
C'est celle qui se trouve la plus adapté en fonction de la situation aquatique, arrosé ou s'il y a des mouvements d'eau, le niveau de pratique de tes équipiers, tes longueurs de corde, la config de la cascade, la situation et les types d'amarrages choisis à utiliser, les frottements ou blocs, branches qui pourraient bloquer la corde et surtout le choix technique mis en place pour cette descente . Un choix que vous devrez tous maîtriser absolument en fonction de tout ces paramètres ... :whistle:

De tout façon, je pense que tu commenceras par un débrayable du haut (ou une descente à double :mrgreen: ) pour le premier, pour finir par un guidé ou un débrayable du bas pour les autres qui devront descendre ... Le gain de temps sera effectif , si vous maîtrisez tous tout ceci !!!!... :hand:
https://www.youtube.com/user/alain13012 ...

A la montagne, gardez sans cesse à l'esprit, que c'est bien elle qui décide toujours au final !!!!!!... :-$

PL06
rank_1000
Messages : 1154
Inscription : ven. 11 nov. 2011 20:24
Localisation : le cannet

Re: Coup de Gueule

Message par PL06 » lun. 21 déc. 2020 11:32

J.rbs a écrit :
dim. 20 déc. 2020 19:47
Du coup en parlant de gain de temps, plutôt guidé ou débrayable du bas ?
Guidé et débrayable sont des manips qui de part leur spécificité échappent un peu au timing.
Je rappelle au passage que mon propos initial concernait pas tant un gain de temps mais une éventuelle perte de temps par des manips mal intégrées.
Guidé et débrayage sont 2 manips qui ne se comparent pas, chacune ayant des mises en place et des indications différentes:
Un guidé sert dans ces 3 circonstances:
- passer une vasque croupie. en général une corde est en place (Mainmorte, Rio Sec), sinon le 1° se dévouera...
- faire passer le groupe en sécurité quand le passage oppose une cascade arrosée, voir dangereuse et/où une vasque tumultueuse. Dans ce cas le 1° à descendre maitrisera la difficulté et tendra le guidé.
- en pro: 1) pour le fun (St Auban, etc), 2) pour faire passer un toboggan trop chaud (Llech), 3) pour éviter un passage qui se prête mal à un parcours fait par un groupe (C40 d'Iragna Inf. précédée par une vasque, la cascade est arrosée, un frottement et enfin le relais est très inconfortable...)
Un débrayable du bas: le plus souvent le gestionnaire du relais "fait" descendre ses compagnons en les débrayant (donc du haut); Il se fera débrayer du bas en descendant le dernier. C'est possible aussi que le plus expérimenté descende le 1° (en se faisant débrayer) et une fois en bas débraye tous les suivants, en ayant donc un visu sur ceux-ci. A noter que dans cette manip placer la corde au ras de l'eau est difficile à réaliser (réglage des cordes) et qu'au surplus dans le cas de cheveux coincés très haut dans la cascade, ceci implique une 3° corde qui devra être raboutée en cours de descente et souvent dans un climat de stress... pas simple.
Evidemment il y a un mix des 2: rien n'empêche (en général en pro) de tendre un guidé et de descendre les membres du groupe par débrayage total (ce qui corresponds à une moulinette en escalade), gain de temps et sécurité.

PL06
rank_1000
Messages : 1154
Inscription : ven. 11 nov. 2011 20:24
Localisation : le cannet

Re:

Message par PL06 » mar. 12 janv. 2021 16:36

guigui a écrit :
mar. 01 déc. 2020 15:58
PL06 a écrit : J'ai conseillé que la liste de canyon comporte toujours 25 canyons, mais avec au moins 20 "difficiles" ayant un total de cotation au moins = à 10 (v4a3III par exemple) et au moins 3 "très difficiles" avec un total de 12 (v5a4III).
J'aime beaucoup cette idée et cette manière d'aborder le test de sélection. Il y aurait tout à gagner avec ça, notamment aller bien plus loin dans l'apprentissage ensuite.
Ceci dit, tu peux lui soumettre aussi d'aligner la formation des guides sur l'UC4 du DEJEPS avec plutôt 5 semaines que 2 actuellement. Là tout les pros auraient un vrai bagage équivalent.
Par contre je ne suis pas trop d'accord pour faire faire aux futurs guide une formation plus poussée en canyon.
A l'époque j'avais (nous avions) été contre la création du monitorat d'escalade, cette activité entrant complètement et dans nos prérogatives et dans nos capacités. (d'ailleurs pour la petite histoire j'avais écris au président du SNGM pour lui conseiller de créer un monitorat de cascade de glace et un monitorat de ski de randonnée...).
Réciproquement je suis tout à fait "d'accord" avec l'existence du monitorat de canyon, cette activité étant réellement spécifique. Donc je pense logique qu'un(e) jeune souhaitant exercer en canyon suive le DEJEPS, et le guide si il (elle) veut faire de l'alpinisme. C'est idiot d'aller au guide si on veut faire du canyon. Cependant comme la formation de guide est assez poussée, il serait mal venu que la pratique du canyon leur soit interdite...
En passant, je pense que les guides qui font du canyon sont des gens qui (au bout d'un certain temps) ont pris conscience que le canyon est non seulement moins fatiguant mais aussi beaucoup plus lucratif.....
Ainsi, je ne saurais trop conseiller à toutes celles et ceux qui souhaiteraient avoir recours au service d'un pro pour descendre un canyon où suivre une formation de s'assurer que ce dernier est bel et bien titulaire du diplôme de canyon...

Répondre