Accident Moulin de Roubion

Canyons des Alpes-Maritimes (06), du Var (83) et Bouches du Rhône (13)
Avatar de l’utilisateur
bendenice
rank_0
Messages : 50
Inscription : ven. 13 juil. 2012 00:04
Localisation : Grasse
Contact :

Accident Moulin de Roubion

Message par bendenice » mar. 04 juil. 2017 20:10

http://www.nicematin.com/faits-divers/c ... ion-150974

Je suis le leader qui encadrais ce groupe, et la personne qui a géré les premiers secours. Je me suis dit qu'un retour pouvais être intéressant à notre pratique.

Ce dimanche (02/07/2017) nous somme parti faire avec 4 autres amis le moulin de Roubion. Groupe de niveaux hétéroclites, je suis plutôt confirmé (environ 70 descentes par an) la victime (Mathieu) à une pratique régulière même si elle avait peu pratiqué cette année (200 descentes environ à son actif) les 3 autres participants étant autonomes uniquement.

L'accident à eu lieu dans la C60, Nous avions décidé de faire descendre une partie du groupe hors actif et une autre partie dans l'actif. Mathieu est donc parti le premier dans l'actif afin de contre assuré si nécessaire la descente des moins aguerri sur la ligne au sec. J’étais moi même au relais afin de surveiller la manœuvre. Apres le début de la descente et les premières photos Mathieu c'est engager dans l'actif pour les 30 derniers mètres (les premiers 30m étant au sec pour ceux qui ne connaissent pas ce canyon) j'ai tenu la corde pour "sentir" ce qui se passer dessous puisque je ne voyais plus mon ami. J'ai senti un léger arrêt à un moment puis c'est reparti mais les secousses sur la corde étaient "bizarre".J'ai donc pris la décision de le débrayer sans plus m’alarmer que ça. J'ai débrayer une 10 aine de mètres lorsque j'ai aperçu Mathieu flottant, inconscient, bleu au bas de la cascade. Après avoir crier au reste de l’équipe de prévenir les secours je me suis lancé dans la cascade a son secours (penser a pas oublié sa propre sécurité, je m’étais équipé sur la corde de rappel).
Dans la vasque je l'ai sorti de l'eau, j'ai constaté son arrêt respiratoire et j'ai réussi à la réanimer (je vous passe les détails mais si vous avez des questions j'essayerai d'y répondre)
entre 1h et 1h30 après 2 personnes du PGHM de saint sauveur sont arrivés à notre rencontre à pied et 5-10 min plus tard l'hélicoptère du PHGM du 04 est lui aussi intervenu.

Les secours ont été déclenché par le groupe de 3 personnes étant resté au haut de la cascade par talkie-walkie avec ma compagne qui enceinte était resté en terrasse d'un bar dans Roubion (c'est vraiment génial ces petits appareils). Nous avons réussi à suffisamment nous comprendre par geste pour pas qu'ils descendent (plus personne ne savait équipé en haut et la seul ligne installé était celle dans l'actif). D'en haut n'ayant pas vu l'action le temps d'appeler les secours et de se calmer ils n'ont pas vu Mathieu flotter inanimé et il sont pensé à une chute.

Mathieu m'a expliqué après coup qu'il avait eu l'impression de se noyer, puis d'avoir envie de dormir, il a donc fait plusieurs tours morts avec la corde autour de son bras afin de ne pas chuter et en se disant que j'allais le débrayer. Il n'est donc pas tombé et n'a subit aucun traumatisme.

Le dénouement est donc plutôt heureux face à un accident aussi grave.
Dernière modification par bendenice le mar. 04 juil. 2017 23:38, modifié 1 fois.
entre2genepi.fr

jojorgc
rank_5
Messages : 517
Inscription : sam. 23 juil. 2011 22:08

Message par jojorgc » mar. 04 juil. 2017 20:19

Merci pour ton retour (et bravo pour ta réactivité).
Du coup l'origine de l'accident, c'est un malaise ou une noyade sous cascade?

Avatar de l’utilisateur
bendenice
rank_0
Messages : 50
Inscription : ven. 13 juil. 2012 00:04
Localisation : Grasse
Contact :

Message par bendenice » mar. 04 juil. 2017 20:42

Merci pour ton retour (et bravo pour ta réactivité).
Du coup l'origine de l'accident, c'est un malaise ou une noyade sous cascade?
Si j'ai tout compris un peu des deux. Début de noyade les médecins pensent qu'il a ensuite arrêter de respirer par réflexe pour pas inhaler trop d'eau.
Lorsque je l'ai réanimé il n'a pas cracher d'eau ni toussé juste un peu vomi (mais vraiment pas beaucoup)
entre2genepi.fr

lemariole
rank_1000
Messages : 1028
Inscription : dim. 07 mai 2006 18:58
Localisation : marie sur tinée

Message par lemariole » mar. 04 juil. 2017 21:29

Merci à toi pour les renseignements. D'apres tes dire la victime etait qd meme experimenté.Et je comprends que si elle a fait un tour mort autour de son bras c'est qu'elle se sentait mal.Je penses plutôt à un malaise car vu son niveau il aurait descendu vite pour partir de l'eau sauf coincement ou nœud sur corde.A confirmer.Merci encore pour ton recit.

Avatar de l’utilisateur
bendenice
rank_0
Messages : 50
Inscription : ven. 13 juil. 2012 00:04
Localisation : Grasse
Contact :

Message par bendenice » mar. 04 juil. 2017 21:34

lemariole a écrit :Merci à toi pour les renseignements. D'apres tes dire la victime etait qd meme experimenté.Et je comprends que si elle a fait un tour mort autour de son bras c'est qu'elle se sentait mal.Je penses plutôt à un malaise car vu son niveau il aurait descendu vite pour partir de l'eau sauf coincement ou nœud sur corde.A confirmer.Merci encore pour ton recit.
oui c'est une personne expérimentée. Il c'est senti impuissant et n'a pas réussi et se mettre de façon a pouvoir reprendre sa respiration. La noyade a quand meme été constaté médicalement du coup ça doit etre un peu des deux. Aucun noeud sur la corde et aucun coincement.
entre2genepi.fr

PL06
rank_1000
Messages : 1292
Inscription : ven. 11 nov. 2011 20:24
Localisation : le cannet

Message par PL06 » mar. 04 juil. 2017 21:59

.
Dernière modification par PL06 le lun. 15 oct. 2018 16:01, modifié 1 fois.

Robert
rank_0
Messages : 73
Inscription : ven. 20 oct. 2006 21:14
Localisation : Mies

Message par Robert » mar. 04 juil. 2017 23:43

Bon rétablissement à Mathieu, bravo à bendenice pour sa réactivité.
Descendu samedi passé le même canyon à 8, et pour moi la première fois, donc dans le même débit plus ou moins. Malgré mes + de 200 canyon, j'ai eu une certaine appréhension pour descendre dans l'actif de cette C60, 1- pas trop l'habitude, et 2 le faite d'attendre 1 heure en haut que les autres passent, mon rythme cardiaque c'est calmé et d'un coups une remontée d'adrénaline lors de la descente m'a fait augmenté les cadences respiratoires et je vous assure que suffoquer sous une cascade dont vous ne savez plus ou vous êtes n'est pas facile, et vous vous faite ballotté de tous les cotés, pas facile de reprendre son souffle !, nous sommes pas des poissons..., j'ai probablement eu un peu de chance, je me suis fait bloqué assis sur une pierre qui m'a fait reprendre mes esprits et de savoir ou était le bas et haut, puis finir la cascade. Mes potes du bas un peu inquiet... J'ai fini le canyon avec et comme les autres avec bonne humeur et gaité !
Comme je me connais, mon choix était de toute manière par l'actif, mais la fierté peux jouer des tours, je dois faire attention (mes potes me raisonne quelques fois). Du coups la notoriété personnelle du canyon en prend un coups.
Une cascade pas facile, et ne pas hésiter de passer par hors actif.

Avatar de l’utilisateur
IP
Modérateur
Messages : 3659
Inscription : ven. 19 mars 2004 18:30
Localisation : Pas loin de l'eau verdonesque
Contact :

Message par IP » mar. 04 juil. 2017 23:49

Ca ressemble vraiment à une "noyade" par les embruns.
Cela est déjà arrivé dans d'autres canyons avec décès à la fin. :(

Personnellement à Roubion, je suis toujours passé au sec dans cette cascade. =;

Avatar de l’utilisateur
bendenice
rank_0
Messages : 50
Inscription : ven. 13 juil. 2012 00:04
Localisation : Grasse
Contact :

Message par bendenice » mer. 05 juil. 2017 00:49

IP a écrit :Ca ressemble vraiment à une "noyade" par les embruns.
Oui ça ressemble vraiment à ça. En comparaison à une noyade classique les poumons ne sont pas plein d'eau c'est l'arret respiratoire reflexe qui c'est produit (enfin j'ai tout compris à ce que les medecins nous ont expliqués)
IP a écrit :Cela est déjà arrivé dans d'autres canyons avec décès à la fin. :(
Je suis parfaitement conscient de la chance que j'ai eu de pouvoir le ramener, je l'ai vraiment vu mort et je ne pensais pas réussir a faire quelques choses. Je n'avais personnellement jamais envisagé cet accident c'est pour ça que je me suis permis de faire un retour.

Merci à tous en tout cas pour vos messages. Ils sont tous transmis à Mathieu et à sa compagne qui était parmi nous et à vécu l'enfer de l'angoisse en attendant en haut de la cascade.
Dernière modification par bendenice le mer. 05 juil. 2017 00:50, modifié 1 fois.
entre2genepi.fr

valcibiere
rank_1000
Messages : 1327
Inscription : lun. 13 mai 2013 17:18

Message par valcibiere » mer. 05 juil. 2017 08:25

Bien joué pour ta lucidité, et bon rétablissement à Mathieu si ce n'est déjà fait totalement...

Mais si je peux me permettre, aller dans l'actif à cet endroit, même pour des personnes super expérimentées, c'est chaud selon les conditions, donc c'est à éviter, surtout si la personne qui descend place mal sa tête...

Heureusement la "chance" a été avec vous...

Avatar de l’utilisateur
bendenice
rank_0
Messages : 50
Inscription : ven. 13 juil. 2012 00:04
Localisation : Grasse
Contact :

Message par bendenice » mer. 05 juil. 2017 08:31

valcibiere a écrit :Bien joué pour ta lucidité, et bon rétablissement à Mathieu si ce n'est déjà fait totalement...

Mais si je peux me permettre, aller dans l'actif à cet endroit, même pour des personnes super expérimentées, c'est chaud selon les conditions, donc c'est à éviter, surtout si la personne qui descend place mal sa tête...

Heureusement la "chance" a été avec vous...
Le débit etait vraiment faible pour cette descente que je connais même si c'est vrai que ça reste du gros débit. Oui c'est vrai que la chance a été avec nous.
entre2genepi.fr

PL06
rank_1000
Messages : 1292
Inscription : ven. 11 nov. 2011 20:24
Localisation : le cannet

Message par PL06 » mer. 05 juil. 2017 10:04

.
Dernière modification par PL06 le lun. 15 oct. 2018 16:02, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
bendenice
rank_0
Messages : 50
Inscription : ven. 13 juil. 2012 00:04
Localisation : Grasse
Contact :

Message par bendenice » mer. 05 juil. 2017 11:40

PL06 a écrit :J'aimerai même que tu détailles (et je pense que cela intéresse tout le monde) plus ton intervention dés l'instant ou tu a décidé de "voler" à son secours, jusqu'à son évacuation. Déjà je pense qu'au delà de ton excellente décision de le débrayer, la chance a voulu que tu puisses le voir d'en haut!
Parcequ'il me semble que Mathieu doit sa survie à une chaine de bonnes pratiques et de bonnes décisions que tous les groupes n'adoptent pas forcément..
Alors pour le moulin de roubion on voit bien le bas de la cascade depuis le relais effectivement. Le même accident dans Redebraus par exemple aurais été plus dur à gérer car j'aurais mis beaucoup plus de temps à réagir.

Pour détailler un peu plus une fois mathieu dans la partie active de la cascade je n'avais plus de contact visuel avec lui. J'ai donc comme décris précédemment tenu la corde pour avoir une idée de sa descente. J'ai senti que la descente n’était pas normale mais je ne me suis pas inquiété outre mesure. J'ai quand même débrayer.
Je senti la tension changer sur la corde et j'ai donc compris qu'il était en bas. j'ai encore mis un peu de mou pour qu'il sorte du bas de la cascade (on a pied au bas de celle-ci) en me disant qu'il avait du être un peu secoué et que ça serait plus confortable pour lui.
C'est la que je l'ai vu flotter sur le dos. Pendant un très court instant j'ai pensé qu'il faisait le con mais j'ai rapidement remarqué son visage bleu (ça se voit très bien même 60m plus haut).
J'ai crié a mes équipier de déclencher les secours en même temps que je m'équipais. J'ai le souvenir qu'ils m'ai posé une question j'ai du répondre un truc du genre "je m'en fou appelez les secours".
J'ai quand même par réflexe bien vérifié que j’étais bien sur le bon brin c’était pas le cas. Changement de corde et je suis descendu.
Une fois dans la vasque confirmation visuelle il était bleu, léger filet de bave au coins de la bouche, un peu de sang sur les dents.
Je l'ai tiré jusque sur un rocher en bordure de la vasque. Je ne l'ai pas sorti complètement de l'eau il avait toujours les jambes dans la vasque mais je me suis dit que c’était plus urgent de commencer la réanimation plutôt que de chercher le meilleur coin. Il y a de toute façon beaucoup d'embrun en bas du coup on aurait été bien nul part. Dans cette décision je pense que ma connaissance de cette cascade à jouer. Je savais que c’était pourri partout en bas.
Mon premier réflexe ça a été de lui faire une sorte de manœuvre de Heimlich. Je lui ai mis une sorte de coup de poing sous les cotes. Ensuite je savais qu'il était en arrêt (je savais pas trop non plus que arrêt respiratoire et arrêt cardiaque n’était pas forcement lié pour tant j'ai passé plusieurs fois mes premiers secours) Je suis donc parti sur un arrêt. J'ai fait deux appuis sur la poitrine puis une insufflation (c'est un très bon pote, je sais que maintenant on dit que c'est pas la peine mais sur le coup je m'en foutais je voulais tout faire). J'ai eu le sentiment que l'insufflation avait été efficace (me demandais pourquoi je ne sais pas c'est vraiment un ressenti). Je suis donc parti pour une deuxième insufflation. pas eu le temps de la faire il m'a limite vomi dans la bouche. Pas un gros vomi. Il y avait des morceaux dedans ce qu'i me fait dire que ça venait de l'estomac et que c'est pas de l'eau qui était dans ses poumons.

A partir de ce moment la je l'ai mis en PLS. Je lui donnais la main et je lui parlais. ( de ce qui m'a dit il l'a ressenti que j’étais à ses cotés). Il a rapidement repris des couleurs (enfin il était très blanc mais plus bleu du tout). Il est passé par une période de râles et au bout d'un moment il a répondu a ma demande, me serrer la main si il m'entendais. Il a ensuite repris rapidement connaissance. Curieusement le premier vrai truc qu'il m'a demandais c'est ce pourquoi j'avais la main en sang (je me suis accroché je pense en descendant vraiment rapidement dans la cascade). Il a ensuite eu une vague de panique car il ne sentais plus ses membres inférieurs. Je ne me suis pas trop inquiété de ça de mon coté. Je savais qu'il n'avait eu aucun choc, il me semblait qu'il avait bouger les jambes dans le spasme qui a succéder la reprise de la respiration, puis pour être honnête il était vivant alors les jambes je m'en foutais royalement.
Quand il a eu repris assez de force on est sorti de la vasque je l'ai soutenu jusqu’à un endroit ou il pouvais s’asseoir hors de l'eau mais les embruns était encore plus fort. J'ai fait paravent avant mon corps en me disant qu'il fallait que je trouve autre chose. J'ai alors vu que en grimpant un peu (1m50) sur l'autre rive il y avait une vire ou l'on serait abrité. On a attendu la les secours. Je faisais de temps en temps des trajets jusqu’à la vasque pour rassurer mes partenaires qui étaient en haut. Jamais tres long car je n'avais alors plus le visuel sur la victime. Il a ensuite fallu surveiller qu'il ne s'endorme pas. En haut il avait la trousse de secours avec couverture de survie mais il n'on pas su comment me la faire parvenir (on a parler de ça pour que si il y a une prochaine fois il sache comment me le faire parvenir). Ca aurait été mieux avec. Je vais d'ailleurs en rajouté car finalement c'est pas mal pour les gens qui attendent aussi la couverture.

J’espère avoir réussi à assez détaillé.
Il faut savoir que à ce moment la j’étais vraiment dans des automatismes de secours. Je pense que plus que les gestes de premiers secours c'est plus la réactivité sur les manips de cordes qui à été utile.
J'ai pas mal d'amis dans le médical et les secours pour eux la première chose à faire sur un accident de ce type c'est l’insufflation. En plus c'est le plus facile à mettre en oeuvre et c’est le plus efficace sur un arrêt respiratoire.
entre2genepi.fr

valcibiere
rank_1000
Messages : 1327
Inscription : lun. 13 mai 2013 17:18

Message par valcibiere » mer. 05 juil. 2017 12:58

Ben, je viens de lire ta description, et bien je te dis sincèrement "chapeau" !!! Je peux t'assurer que beaucoup parmi nous n'auraient pas su faire aussi bien... =D> Oui il y a toujours mieux à faire et surtout à dire lorsqu'on est derrière son ordi avec les "y a qu'à... faut qu'on...", mais en réel et dans l'urgence c'est tout autre. Et franchement tu as réagis excessivement bien en termes de manips mais aussi en terme de contrôle émotionnel, d'après ce que tu écris. Car là aussi, on a beau répéter et répéter cela en entrainement, ok pour l'automaticité des actions, mais la gestion du stress quand c'est malheureusement pour de "vrai" ne peut pas être préparée à l'avance, sauf après que cela te soit arrivé une première fois, ce qui est peut être ton cas à présent...
Je me souviens de la première fois où j'ai du appeler un hélico (en plus en italie), pour un accident sévère, et ben tu n'es pas du tout comme en "formation", mais bien évidemment cela aide...
Encore bravo pour ton sang froid et je ne sais pas dans quel domaine tu bosses mais tu as eu une réaction remarquable =D>
Merci pour ce compte rendu détaille qui peut NOUS servir à TOUS !!!

PL06
rank_1000
Messages : 1292
Inscription : ven. 11 nov. 2011 20:24
Localisation : le cannet

Message par PL06 » mer. 05 juil. 2017 13:24

.
Dernière modification par PL06 le lun. 15 oct. 2018 16:02, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
bendenice
rank_0
Messages : 50
Inscription : ven. 13 juil. 2012 00:04
Localisation : Grasse
Contact :

Message par bendenice » mer. 05 juil. 2017 13:52

PL06 a écrit :A combien de temps estimes tu entre l'arrêt probable et ton intervention? parcequ'il est admis qu'au delà de 3 minutes en arrêt respiratoire... T'as du descendre à 300km/h :?:
Je pense que entre le moment ou il a fait son malaise dans la cascade et le moment ou je me suis trouvé a ses cotés il a pas du se passer plus de 2 min.
Encore 1 min pour faire les premiers gestes et qu'il reprenne son souffle. Ça va très vite mais ça semble une éternité. On doit etre dans les 3min du coup au total.

Pour la descente je pense que je detiens le record de descente dans le moulin de roubion :D Deja qu'on me dit toujours que je descend comme une brute... la position rapide sur mon Oka (je pèse 100kg) et d'une traite du haut en bas.

@Valcibière. Merci pour ton message. J'ai deja du effectué plusieurs fois des interventions dans l'urgence sur des accident de la route et une fois a gérer un arrêt cardiaque qui n'a pas aussi bien fini :/ Mais c’était toujours avec des inconnus avec un ami c'est vraiment différent. Puis on sais qu'on est seul les secours ne seront pas la dans 5 min. J'ai pensais a sa femme à sa fille ... C'est beaucoup plus dur effectivement que un simple exercice.
et sinon je répare et restaure des voitures anciennes ;-)
entre2genepi.fr

valcibiere
rank_1000
Messages : 1327
Inscription : lun. 13 mai 2013 17:18

Message par valcibiere » mer. 05 juil. 2017 14:02

bendenice a écrit :...et sinon je répare et restaure des voitures anciennes ;-)
Et bien là, sans faire de vilain jeu de mots, tu as su également redonner vie :) Je t'emmène avec moi quand tu veux :mrgreen:

zed
rank_1
Messages : 165
Inscription : jeu. 09 oct. 2014 22:38
Localisation : 64 & 74
Contact :

Message par zed » mer. 05 juil. 2017 14:23

@ bendenice : merci pour ton retour, j'ai lu tout les détails et c'est très instructif !

Avatar de l’utilisateur
Marie
Modérateur
Messages : 6385
Inscription : mer. 04 août 2004 19:14

Message par Marie » mer. 05 juil. 2017 15:05

IP a écrit :Ca ressemble vraiment à une "noyade" par les embruns.
Cela est déjà arrivé dans d'autres canyons avec décès à la fin. :(

Personnellement à Roubion, je suis toujours passé au sec dans cette cascade. =;
Effectivement, la petite vasque au milieu de la descente (et non visible du haut) accentue les embruns. Le risque de noyade est réel puisqu'on n'est pas "dans" l'eau et qu'on continue à respirer, donc à inhaler les embruns.
Vous avez bien géré l'accident, ton pote en évitant la chute et toi... pour tout le reste ! =D>

Avatar de l’utilisateur
antilolo
Modérateur
Messages : 7293
Inscription : ven. 04 nov. 2005 10:50
Localisation : Toulouse

Message par antilolo » mer. 05 juil. 2017 22:18

Bravo pour ta réaction =D> Bravo également à Mathieu pour sa lucidité juste avant son malaise =D>

Au delà de ton intervention de secouriste, c'est ta réactivité pendant la descente de ton coéquipier qui est pour moi déterminante.
Combien de fois j'ai été au relais, sans visuel sur la personne qui descend, et m'être posé la question "bon, qu'est qu'il fout?", sans forcement réagir, en me disant "c'est bon, il est expérimenté, il se démerde". Finalement, le collègue s'est arrêté pour faire une photo, ou il a voulu tester une clé d'arrêt.....
Et d'autres fois c'est moi même qui me suis arrêté dans une niche derrière une cascade pour faire une vidéo....

Question a cent balles : est ce que quelqu'un connait un moyen de se protéger de ce type de noyade?
Je vois parfois de gars avec des casquettes, ça doit améliorer un peu la visibilité quand on descend dans le jus, mais au niveau respiratoire?
"A trop regarder la météo, on passe le we au bistrot!"

valcibiere
rank_1000
Messages : 1327
Inscription : lun. 13 mai 2013 17:18

Message par valcibiere » mer. 05 juil. 2017 23:38

Il s'agit de principes de base car une fois dedans c'est toujours différent... Garder la tête baissée pour éviter de prendre de l'eau... Mais le pb ici ce sont surtout les embruns : Prendre une grosse apnée pour descendre rapidement et éviter d'en inhaler, ou si tu peux, alors te protéger les voies respiratoires avec la combinaison. Certains prennent un foulard au départ de la course qd ils savent qu'ils risquent de rencontrer ce problème. Arrivé au départ ils le sortent de la combi et le mettent devant le visage pour se protéger...Plus que jamais le mode de descente doit être en rapide (ce qui veut dire de le maîtriser) pour aller vite et éviter tout blocage, et étant donné que la communication est impossible alors se donner un temps approximatif avec celui qui est au relais pour descendre le rappel. Au delà de ce temps débrayer systématiquement !

Mais la meilleure technique est encore de ne pas aller dans l'actif même si on connaît ! Et il n'y a pas de honte à ne pas y aller !
Dernière modification par valcibiere le mer. 05 juil. 2017 23:43, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Vince97x
rank_3
Messages : 339
Inscription : mer. 21 juil. 2010 18:31
Localisation : Là bas

Message par Vince97x » jeu. 06 juil. 2017 03:34

Bravo Gars !

@+

Avatar de l’utilisateur
bendenice
rank_0
Messages : 50
Inscription : ven. 13 juil. 2012 00:04
Localisation : Grasse
Contact :

Message par bendenice » jeu. 06 juil. 2017 10:10

antilolo a écrit :Au delà de ton intervention de secouriste, c'est ta réactivité pendant la descente de ton coéquipier qui est pour moi déterminante.
Je suis intimement convaincu que oui c'est plus la gestion de la descente et la réactivité sur les manips de cordes qui ont permis ce dénouement heureux car au final sur la partie réanimation j'ai pas été forcement super efficace avec le recul.
Par contre mon ami le sentais pas trop, il ne me l'avais pas dit, donc je confirme on n'a pas l'air con à vouloir descendre au sec. Surtout si ça peu éviter un drame.
entre2genepi.fr

Répondre