1 Dernière modification par Corwin (02-05-2013 13:49:08)

Sujet : Débit en sec, estimation

Bonjour,

Avoir de la bouteille sur le débit dans un canyon, n'est pas forcément une référence, j'entends pas là que parfois une estimation peut-être approximative, en fonction de la sortie de la dernière cascade du canyon.
Dans le Topo Suisse du Tessin par exemple, on a de belles photos avec débit mini de pratique et débit maxi, ça aide bien, mais entre l'image et le visuelle parfois c'est trompeur. Encore plus quand on a pas ce genre d'info et qu'on ne connait pas le profil réel du canyon.

Alors quand ça envoie, vous me direz on y va pas, oui mais dans quel mesure?

Quelles techniques simple puis-je mettre en place pour estimer le débit d'un canyon? On m'a parlait d'une histoire de bidon à remplir?

2 Dernière modification par Corwin (02-05-2013 13:48:49)

Re : Débit en sec, estimation

Merci de votre aide

3

Re : Débit en sec, estimation

C'est une question sans réponse, ça fait longtemps qu'on en parle.

L'important n'est pas le débit du canyon, mais de savoir si:
(équipe)+(profil du canyon)+(débit) = canyon passable (facile, sportif, mode survie...)

En gros certains canyons passent facile pour tout le monde avec 1m3/s, d'autre sont impassables à 100l/s pour n'importe qui, et
40l/s dans une étroite goulotte de 100m ça peut être très violent etc...

Donc les photos sont indicatives mais rien ne remplace l'expérience personnelle du canyon. Impossible d'aller plus loin et de dire: canyon à faire avec 40l/s, c'est débile.

En plus les bonnes mesures de débit demandent d'avoir un profilage précis d'une partie du lit du ruisseau (déversoir, radier, buse, etc.), et de mesurer PRECISEMENT la hauteur d'eau. De petites erreurs de mesures ont vite fait de modifier le résultat de 20% et plus. Autant dire que c'est pas très intéressant pour faire du canyon, même si ça donne des idées...

Bref c'est un sujet qui tourne en rond, on dépasse pas les informations qualitatives.

--- In Openbach we trust ---  http://www.openbach.com

WWW

4 Dernière modification par bob48 (02-05-2013 14:48:21)

Re : Débit en sec, estimation

Griller par fiumicicoli qui a posté pendant que je rédigeais ma réponse  icon_mrgreen

Hum la technique du bidon à remplir ça doit donner un truc du genre :

le bidon fait 6l
je le met face au courant il se rempli en 1 secondes.
Mon bidon a un diamètre de 20cm
Mon cours d'eau fait 2 m de large soit 200cm
J'ai donc par seconde 10 fois le volume de mon bidon qui passe soit : 60l/s

A mon avis c'est en gros le principe dont on a du te parler.

Le soucis c'est que un débit de 200l/s ça peut être mortel dans un canyon A comme un débit correct dans un canyon B... donc bon ...  eusa_wall

Le topo du Tessin est hyper bien fait, les photos pour illustrer les débit sont vraiment top. J'ai vraiment adoré le principe et je le trouve relativement "safe" et fiable.

Après discute autour de toi, demande des précisions quand tu sors, etc...etc... fait toi ta petite expérience, et mémorise les points de repère.

Tiens en 2005 quand je suis passé dans ce canyon ce caillou était pas recouvert, etc...etc... idéalement il faut prendre de points de repères à l'entrée du canyon. Aujourd'hui les APN étanche facilite grandement la chose.

Pour moi le truc idéal : Toujours faire une première dans un canyon que tu ne connais pas avec une personne qui l'a déjà fait. ça te permet déjà d'avoir quelqu'un qui par son expérience te dira si là ça passe ou pas. Et à l'entrée prend un photo d'un point repère.

Sinon demandé l'info sur le forum ou au pros du coin icon_wink

[MODE IRNOIQUE :]
Dernière possibilité :http://www.cometec.fr/debitmetrie/cours-d-eau/# mais bon c'est pas la joie à trimballer  icon_mrgreen
Evidement que ça ne fonctionnera pas pour un canyon pour les raisons évidentes décrites par fiumicicoli et dans mon post.

5 Dernière modification par Corwin (02-05-2013 14:55:15)

Re : Débit en sec, estimation

Ok en tout cas merci de ta réponse, je savais que ce n'était pas une science exacte.

Parfois à l’œil on se dit, ouai y a de l'eau, mais bon ça doit passer... Sur un petit canyon avec un profil simple sans piège, je suppose que ça passe quasiment tout le temps, au pire, tu essaies de descendre à côté des cascades arrosées, tu évites quelques marmites etc...

Je n'ai jamais trop pratiqué Canyon Gros gros débit, et bien souvent l'effet visuel de sortie et plus important que le risque réelle.

Dans le Tessin j'ai pu voir des canyons en crue, et là c'est impressionnant, voir de l'écume en haut de Lodrino alors qu'on est à 1km dans la vallée, et arrivée en bas c'était la machine à broyer. Là oui tu te dis bon on reviendra.

Alors en dehors de l'expérience et du bon sens, je me demandais si on pouvait déjà estimer un débit simplement.

Dans la mesure du possible, j'essaie de faire les canyons technique ou mariole avec un mec qui a une grande expérience comme un copain Moniteur qui pratique depuis plus de 15 ans, pour aller dans des Canyons que je n'ai jamais fait et que je vais découvrir.

Après sur des Canyon assez simple et peu aquatique, je découvre, je me lance  icon_smile

Je reste malgrè tout comment dire super prudent.

6

Re : Débit en sec, estimation

Tu peux aussi utiliser le volume de ton sac en référence (45 l ?).  icon_idea

WWW

7

Re : Débit en sec, estimation

C'est vrai que c'est une question sans réponse. Le plus simple est de connaître le canyon. Ceci permet de comparer.

Tu peux regarder les avis sur DC des mecs qui sont passés avant.

L'engagement du canyon est à prendre en compte. Dans un canyon peu engagé, il est tout à fait concevable d'aller dans du gros débit car tu pourras sortir quand tu veux.

Mesurer le débit ne sert pas à grand chose si tu n'as pas de point de comparaison.

Les sauts...l'essence du canyoning!
Canyoning Sud Est.

WWW

8

Re : Débit en sec, estimation

... ce qui fonctionne le mieux c'est le trouillometre..tu evalues en combien de temps tu vas remplis ta neop...si le temps est tres court...faut mieux pas y aller..sinon tu vas te caguer dessus..ou dedans...et tu vas te retrouver dans la merde et pas pouvoir t'en sortir..Tu auras tout le loisir de revenir pour refaire ta descente apres l'acquisition de savoir faire...et d'experience...sans oublier un bon lavage de neop.

WWW

9

Re : Débit en sec, estimation

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Crade/toilettes-rouge-115.gif

Les sauts...l'essence du canyoning!
Canyoning Sud Est.

WWW

10 Dernière modification par le padawan de yoda (02-05-2013 21:04:57)

Re : Débit en sec, estimation

en fait je dis ça ,mais je suis plus expert en "debit de bouteille" qu'en "bouteille de debit"..mais c'est de la descente quand meme..

quand à ce professionnel du canyon..

..qui n'est toujours pas sorti du stade scato...(ça laisse presager de la credibilite  de ses reponses et de la profondeur de son raisonnement).je lui confierai pas mes enfants...

WWW

11

Re : Débit en sec, estimation

Salut Padawan, quand tu parles de SCATO, tu évoques ta remarque précédente ou autre chose ?

le padawan de yoda a écrit:

... ce qui fonctionne le mieux c'est le trouillometre..tu evalues en combien de temps tu vas remplis ta neop...si le temps est tres court...faut mieux pas y aller..sinon tu vas te caguer dessus..ou dedans...et tu vas te retrouver dans la merde et pas pouvoir t'en sortir..Tu auras tout le loisir de revenir pour refaire ta descente apres l'acquisition de savoir faire...et d'experience...sans oublier un bon lavage de neop.

La première impression est souvent la bonne, surtout quand elle est mauvaise.

12

Re : Débit en sec, estimation

Bon en gros l'idéal c'est d'avoir un bon repaire visuel en sortie du canyon, style une marque ou un cailloux peint, si l'eau passe au dessus, tu as direct le niveau praticable ou non.
Dans les Pyrénées j'ai fait un canyon ou à la passerelle pour changer de rive, on à un repaire de ce genre. direct on connait le débit et on peut se dire là c'est sportif, là c'est ok ou là on repart au voiture  icon_smile

Je pense que dans l'ensemble, les personnes restent vigilantes sur la dangerosité du débit car trop d'eau. Puisque je remarque qu'il y a très peu d'accident ou de problème lié à trop d'eau.

13

Re : Débit en sec, estimation

Je reviens sur ce que j'ai dit, vu la triste disparition qu'il y a eu lieu dans Riolan

14

Re : Débit en sec, estimation

Euh, les derniers accidents(Chassezac, Riolan, celui en Grèce, etc.) sont principalement liés à des débits trop importants.

Pour revenir au sujet de la discussion, il y a 2 choses que l'on peut évaluer: la hauteur d'eau et le débit. Le débit c'est la section mouillée, c'est à dire la surface d'une coupe en travers du chenal, multiplié par la vitesse de l'eau. Donc parfois, la hauteur d'eau ne peut monter que de quelques centimètres, mais si la vitesse du courant augmente fortement, le débit augment de même.

Pour évaluer les débits, il y a donc les techniques de sacs, de bidons. Il y a la technique de la "baignoire" où tu essaie d'imaginer combien de baignoire (300litres) pourraient être remplies en 1 seconde. Cette technique permet généralement d'avoir un ordre de grandeur du débit. Une autre technique, c'est de trouver un endroit d'un cours d'eau où tu as une section régulière et où tu peux mesurer la largeur et la hauteur de la section mouillée. Tu estime ensuite la vitesse du courant avec un objet flottant (bout de bois, feuille, etc.) et tu fais ta multiplication.

Mais méfiance sur les débits de praticabilité qui , comme il a été dit, dépend du canyon et de ses pièges, du niveau du pratiquant, etc.