1

Sujet : Risque de fermeture du canyon du Ternèze par les communes

Bonjour à toutes et à tous,

Depuis l'été 2018, la fréquentation du canyon du Ternèze (Boyat) sur les communes de Puygros et Curienne a connu une hausse significative, imputables notamment à la réduction d'activités corollaires des canyons d'Eau Rousse (aménagement EDF) et surtout du Grénant à La Bridoire (problèmes sanitaires).

Cet effet report dans les canyons des Bauges (Pont du Diable et Ternèze) a engendré immédiatement d'importants problèmes principalement supportés par la commune de Curienne, mais aussi celle de Bellecombe en Bauges avec :

- dégradation des plateformes de stationnement et problèmes de stationnement : construction d'une poche de stationnement en aval sur Bellecombe en Bauges (financée par la commune), délestage d'un parking Boyat à Curienne par l'ouverture d'un second accès par le chef lieu à Curienne. Ces mesures ne suffisent toujours plus à endiguer la surfréquentation,
- dégradation sur la barrière d'interdiction d'accès à Curienne la semaine dernière,
- empêchement des services de secours d'accès au site de Curienne,
- déchets amoncelés aux abords des stationnements (et qui sont des lieux de change vestimentaire), des études sont menées en ce moment par le Parc des Bauges,
- augmentation des accidents, heureusement que de la traumatologie à ce stade

Je suis en charge du développement touristique au sein de l'agglomération Grand Chambéry et de l'office de tourisme intercommunal Grand Chambéry Alpes Tourisme, et pratiquant canyon amateur.

Je vous adresse donc ce message de haute importance pour la préservation des équilibres de la pratique entre les sites de Savoie.

A ce jour, un arrêté de fermeture du canyon de Curienne a été pris pour exécution immédiate par le Maire de Curienne constatant les problèmes de dégradation et de sécurité du site.

Une réunion est en cours de montage pour trouver une solution de sortie, mais je souhaitais attirer toute votre attention sur la nécessité de :
- respecter scrupuleusement les règles de savoir vivre (éviter les nuisances sonores, cris, etc pour les pâturages et les riverains) notamment lors de rassemblements d'amis (enterrement vie garçons, etc...). Proscrire les bivouacs aux abords du canyon, et la consommation d'alcool,
- stationner sur les plateformes prévus à cet effet, et accepter de se stationner de façon éloignée en cas de saturation des espaces > les cars, véhicules techniques et véhicules de secours s'en trouvent souvent bloqués...,
- organiser consciencieusement le change vestimentaire (éviter le naturisme sur voirie publique) et les besoins primaires, dans l'attente que des aménagements à l'étude soient réalisés (WC sec ,etc).

La communauté canyon des Bauges compte sur chacun d'entre vous pour veiller à respecter ces accès, et en limiter autant que possible la fréquentation, il en va du maintien en ouverture de ces sites d'exception.

Merci des efforts que chacun devra consentir, comptant sur chacun d'entre vous

Pour information, un Comité Départemental des Professionnels de Canyon a été créé en juin dernier pour mieux coordonner l'activité en Savoie sous l'impulsion de Jeunesse et Sports et avec la participation syndicats professionnels, des fédérations, des communes, du Parc des Bauges et de Grand Chambéry notamment. Les socioprofessionnels sont donc fédérés par cette structure, mais la pratique amateur ne l'est que faiblement.

D'où ce post important !

PS : l'arrêté d'interdiction au site de Curienne devrait entrer en vigueur aujourd'hui.

Cordialement
Cyril Laily
Directeur tourisme Grand Chambéry / Grand Chambéry Alpes Tourisme

2

Re : Risque de fermeture du canyon du Ternèze par les communes

Merci Cyril pour ces informations,

Malheureusement j'ai bien peur que la plupart des canyonistes soient au fait de l'importance du respect des lieux, mais certains continuent (et continueront sans doute) à enfreindre les règlements et surtout les simples règles de savoir-vivre élémentaire ! Notre activité n'est que le reflet du reste de la société icon_sad

En revanche, ce qui est certain, c'est que si Ternèze ferme, on va vers une situation très, très tendue au niveau des professionnels locaux ! Surtout en cette année de sécheresse où les débits sont parfois compliqués (sans parler des divers travaux des exploitants)

Ce qui est particulièrement dommage, c'est que, comme évoqué dans le post précédent, il est tout à fait possible de se garer à des distances tout à fait raisonnables pour quelqu'un qui s’apprête à descendre un canyon, plus haut et plus bas sur la route !

Plus qu'à espérer que ce énième rappel atteindra quelques cibles !

3 Dernière modification par Tourisme Grand Chambéry (13-08-2019 12:25:07)

Re : Risque de fermeture du canyon du Ternèze par les communes

La Préfecture doit vérifier le bien-fondé juridique de l'arrêté, mais priorité est donnée à la concertation des acteurs Etat, Mairies, syndicats, fédérations, socioprofessionnels.
Veillez à être extrêmement précautionneux de respecter les lieux pour estomper les crispations.
Merci

4

Re : Risque de fermeture du canyon du Ternèze par les communes

L'arrêté n'est pas signé par le maire en l'échange d'un engagement d'une bonne pratique, uniquement volontaire d'ici la fin de la saison :
- se garer derrière la mairie (et plus en bas au pont)
- Ramasser ses déchets, et, éventuellement, ceux qui seraient là, même si c'est pas les votres
- Avoir un comportement responsable (cris, change, etc.),
- Limiter la taille des groupes à 9 personnes.

Même si ces engagements concernent essentiellement les pros, il est impératif que tout le monde les respecte. Sous peine d'une interdiction qui ne tarderait pas être appliquée.

Johan, pour le CDPC73

5

Re : Risque de fermeture du canyon du Ternèze par les communes

Bonjour,

Parmi les individus non respectueux qui polluent, hurlent, empiètent et s'étalent, quelle est la proportion entre les pratiquants amateurs qui lisent ce site et les clients des professionnels ?
Ayant pas mal fréquenté les deux populations, j'ai déjà mon avis sur la réponse.
Il serait dommage que les plus respectueux pâtissent pour le comportements des inciviques.

Nicolas Ecarnot

WWW

6

Re : Risque de fermeture du canyon du Ternèze par les communes

Je suis bien d'accord avec nec, je pense que la majorité des personnes sur ce forum (surtout ceux lisant les posts) ont conscience de l'impact de l'activité. Je suis moins convaincu que les "touristes" pratiquant l'activité avec des professionnels aient conscience que leur comportement est parfois au-delà des limites !

Et malheureusement, c'est le même constat pour tous les canyons à BE durant la saison. Y a juste à voir le week-end dernier au niveau d'Écouges 2 : les clients gueulent dans le canyon sans se préoccuper des personnes à côté d'eux, ils restent au milieu de la route au niveau du parking, des déchets au sol, les parkings sont bondés...

Alors bien sûr je ne mets pas tout le monde dans le même panier (il y a toutes les catégories de personnes des 2 côtés) mais je pense que la distinction est vite faite, ce n'est pas en laissant un message sur ce forum que les choses vont s'améliorer. Enfin, cela reste mon avis, bien entendu !

7

Re : Risque de fermeture du canyon du Ternèze par les communes

Salut Nico,

On est d'accord, et même parmi les pros, y'en a un paquet qui sont respectueux et qui ne supportent plus les comportements de leurs collègues. Le message du CDPC doit cependant être diffusé à tous les pratiquants, sans faire exception, ne serait-ce pour montrer aux élus que nous diffusons de partout l'information icon_wink

A plus

Johan

8

Re : Risque de fermeture du canyon du Ternèze par les communes

nec a écrit:

Bonjour,

Parmi les individus non respectueux qui polluent, hurlent, empiètent et s'étalent, quelle est la proportion entre les pratiquants amateurs qui lisent ce site et les clients des professionnels ?
Ayant pas mal fréquenté les deux populations, j'ai déjà mon avis sur la réponse.
Il serait dommage que les plus respectueux pâtissent pour le comportements des inciviques.

Effectivement, mais c'est toujours les plus respectueux et aussi les locaux qui en pâtissent. Habitant la commune de Lovagny en Haute-Savoie, on connait le même problème. Interdiction de se rendre sur les berges... à cause de 3 touristes, qui malheureusement ont connu chacun une fin fatale en 3 mois.

Pour les pollueurs, on en vient presque bientôt au main en tentant d'éduquer la population. Bref, en proposant des activités ludiques comme le canyoning à des touristes et en essayant de prêcher la bonne parole, il y a toujours des problèmes. Et comme toujours plus de répression.

WWW