Accueil > Base de canyons > France > Hautes-Alpes > Oules de Freissinieres > Description

Oules de Freissinieres

Freissinières (Hautes-Alpes)

Oules de Freissinieres, Torrent des Oules

Fiche Technique
Pays France
RégionProvence-Alpes-Côte d'Azur
Départem.Hautes-Alpes (05)
CommuneFreissinières
MassifEcrins - Oisans - Champsaur
BassinDurance
Cours d'eau :Torrent des Oules
Alti Dép.1740m
Dénivelé300m
Longueur850m
Casc. max33m
Corde(*)50m*
Approche45min
Descente5h
Retour5min
Navettenéant
Cotationv5a6IV
RocheSchiste
Intérêtintérêt 3.8/4 (100 votes)
* : indication sur le minimum
de corde en simple.
Prévoir le rappel de corde,
la corde de secours, de quoi
faire face aux imprévus, etc...

Accès

RN 94, entre EMBRUN et BRIANCON, peu après LA ROCHE DE RAME, prendre à gauche sous la ligne de chemin de fer et remonter la D38 jusqu'a PALLON (gouffre de GOURFOURAN). remonter la vallée de FREISSINIERES par la D238 jusqu'au bout. Parking de fin de route (alti 1441 m) au pied des cascades de DORMILLOUSE et des OULES DE FREISSINIERES.

Approche

Jolie marche agréable. Du parking, remonter le sentier de Dormillouse et le quitter au milieu du pierrier pour prendre le sentier de gauche en direction du Col des Terres Blanches / Lac de Fangeas. A l'altitude 1740m, en sortant du bois, lorsque vous voyez le torrent, marchez encore une cinquantaine de mètres puis descendez par une sente peu marquée dans les framboisiers pour rejoindre le torrent.

Descente

Avant de partir, vérifier le débit au niveau du pont de bois au début du sentier de Dormillouse:
-1er : Observer la vasque ovale sous le pont, 3m en aval. L'écume ne doit pas occuper plus de 1/3 de la vasque ! Sinon, c'est "quasi-infranchissable", réservé aux experts connaissant le parcours. Pour trouver ce fameux 1/3, faites une ligne qui part du petit éperon RG vers la RD (Voir photo).
-2ième : repérer l'échelle graduée 50cm à droite du déversoir principal de cette même vasque, elle comporte 6 rangés de trous surmontés d'une flèche ;
- si les vaguelettes oscillent au niveau de la ligne 2 trous, le canyon ne présente pas de danger spécifique.
- de 3 à 4 trous, les mouvements d'eau deviennent de plus en plus marqués et le canyon devient de plus en plus sportif et impressionnant sans pour autant être réellement dangereux.
-au delà du niveau 4/4.5 trous, le canyon s'adresse à des pratiquants très confirmés et connaissant le parcours (certains passages pouvant s'avérer très techniques).

Sauts : Les Oules s'engravent et se désengravent au fils des années. Certaines vasques peuvent être très profondes certaines années et totalement engravées les années suivantes et inversement. Il est donc nécessaire de vérifier la profondeur de chaque vasque avant de sauter.

Équipement entièrement revu et corrigé en 2013.
INFO IMPORTANTE : les dénominations des obstacles (toboggans/cascades/ressauts...) utilisées dans cette fiche ne correspondent pas exactement à celles indiquées dans les topos Canyons des Hautes-Alpes (Henri Vincens) / Tour d'Europe des Canyon (Caracal). Pour plus de "clarté!..", pour les obstacles majeurs, les dénominations utilisées par ces auteurs seront précisées dans les lignes qui suivent ajoutées à celles de cette description ; exemple : pour le premier T5 : "T5/dc","T8/hv","T6/c", ce qui signifie, dans l'ordre, Descente-Canyon, Henri Vincens, Caracal (Tour de l'Europe).

La 1° partie de 1h30 à 2h est constituée de ressauts et de petits toboggans (T5, T10, T3, C5, C20, C12, et C6) où l'on se méfiera des mouvements d'eau. Si vous vous faîtes brasser fortement dans le toboggan "T5/dc","T8/hv","T6/c" (vasque écumante et drossage violent à gauche) vous pouvez encore vous échapper RG par un pierrier herbeux raide juste avant le "T10/dc","T14/hv","T10/c" (relais RD) (drossage violent par gros débit à l'arrivée). S'en suivent un petit toboggan de 2/3m puis un ressaut/cascade de 4/5m (relais RD/corde à nœuds/saut 4m obligatoire/drossage rive gauche). Le toboggan-cascade de 20m : "C20/dc","T18/hv","TC17/c" peut être dangereux (main courante + relais RG). Il peut-être facilement descendu si le jet écumant ne touche pas la rive opposée (sinon, drossage dangereux). Dans le cas contraire, vous pouvez réchapper RG (escalade facile/3m, au niveau du départ de la MC) puis faire un rappel de 20m à partir d'un relais situé sur le promontoire jouxtant la réchappe. La cascade suivante ne pose pas de problème, relais RG (2 points), rappel 10m + saut glissant. Pour l'obstacle suivant, saut 6m obligatoire dans une vasque (+/- profonde/années).
A partir de (l'ancien) menhir (très gros blocs dans le lit du canyon ) ; les choses sérieuses se poursuivent (c'est d'ailleurs ici la dernière échappatoire facile RG avant... bien des soucis... ).

La 2° partie, très sportive prend environ 3h et demande une grande attention.
On enchaine les rappels et un joli toboggan en "S", on négocie des désescalades parfois "chaudes", et on arrive au "clou du spectacle", le fameux "coup de canon" (geyser) ; une gerbe d'eau part à l'horizontale et forme une superbe queue de cheval.
Pour les aspects techniques ; après "le Menhir", la cascade de 5m se saute. La "C8/dc","C10/hv","C8/c" suivante peut se sauter aussi mais le départ est technique et glissant et il faut sauter loin pour ne pas tomber sur une margelle en contrebas. Mieux vaut faire un rappel du relais RD (2 points) (Attention vasque suspendue, en cas de gros débit, mieux vaut que le premier s'encorde pour atteindre le relais afin d'éviter d'être emporté)
Le relais du toboggan en S , "T3+6/hv","T5,T8/c", est plus difficile à trouver. Un mètre avant le 1er toboggan, escaladez le ressaut RD (ça glisse!...courte échelle plus ou moins obligatoire) pour trouver 2 points, quelquefois sous la végétation, deux mètres plus loin (mouvements d'eau violents et 2ème partie à éviter dans l'actif/ bise cheville!...). Le ressaut suivant présente une petite cascade (1m, qui rappelle fortement par gros débit) et envoie dans une vasque suspendue. La cascade suivante se désescalade RD derrière un bouquet d'arbres, saut après avoir testé le fond ou rappel depuis les arbres.
Ensuite, on atteint enfin les grands rappels. Un toboggan vous envoie directement dans une nouvelle vasque suspendue (assurage possible / 2 points en amont du toboggan / accès glissant) en direction de la 1ère MC câblée RG + relais RG : "C22/hv","C23/c" , rappel 22m ou 10m + saut 12m.
Là se situe la dernière échappatoire possible RG (corde fixe 80m) au cas ou vous seriez fatigué, congelé ou terrorisé...
On atteint alors la 2nd MC câblée RG au niveau du déversoir de la grande vasque suspendue (se faire assurer en cas de gros débit pour éviter une chute de 60m!...)
Le "coup de canon" se passe dans une C60. Pas trop de place et une magnifique photo à faire.
La MC câblée vous mène au relais RG de la "C21/hv","C27/c" pour un premier rappel (légèrement pendulaire) de 27m pour atteindre le relais RG de la "C25/hv","C32/c", (juste à la naissance du geyser, 10m sous un mélèze), rappel de 30m. Ensuite, au bas de cette fabuleuse cascade (sous une pluie battante), ne pas descendre jusque dans la vasque mais atteindre une 1ère micro-terrasse RD en pendulant, puis trouver un relais (monopoint) dans une petite niche 1,5 mètres sous cette 1ère terrasse. De là, descendre en rappel dans la vasque (toujours sous la pluie battante) pour contourner un ressaut RD et atteindre une 2nd terrasse RD (sous une pluie moins battante). Départ de la MC rappelable "MC10m/hv","MC D technique/c", (2 points), poser la MC rappelable (12m) pour atteindre un micro relais RD (4 maillons rapides/2 points) puis franchir la C18 qui suit hors d'eau.
Atteindre la 3ième MC câblée par une escalade glissante, puis un relais RD pour un rappel de 17m ou 10m + saut 7m. S'en suivent des toboggans "T15/hv","TC4,TC6/c", à sec à droite (2 point + 1 point + 1point), ou aquatiques à gauche + saut, qui mènent dans une grande vasque, puis un saut de 3m (rappel possible) dans une vasque étroite mène à un relais RG (+ MC rappelable).
La "C20/dc","C14/hv","C18/c" peut poser problème en cas de débit sportif du fait d'un drossage RD + rappel en bas de cascade. Le mieux est de faire une tyrolienne du relais intermédiaire. Ensuite on rencontre un toboggan ou saut.
La dernière cascade "C20/dc","C20/hv","C22/c" (relais RD) a aussi un fort drossage en cas de bon débit. Descendez RD puis passez sous la cascade en marchant sur la vire glissante pour atteindre une terrasse et sautez RG dans la vasque. Vous pouvez sortir à cet endroit par un sentier raide RG.

Si vous continuez dans le chaos, vous tomberez finalement sur une C13 en goulotte, relais RD ( 1 point) avant d'arriver au pont du départ du chemin. Cette dernière cascade présente une petite vasque suspendue particulièrement piègeuse hors très faible débit (ça tourne fort RG et c'est surcreusé à la sortie (drossage)). Même les spécialistes se sont faits avoir. Cette partie est donc déconseillée d'autant plus qu'elle est peu intéressante.

Retour

Sortir au niveau du pont et rejoindre la voiture.

Engagement

Relativerment engagé jusqu'au "menhir" et très, très engagé ensuite.

Historique

Première descente par Francis Elichabe et Henri Vincens.

Remarques

Faut il le rappeler?... Les Oules sont réservées aux équipes entrainées au "gros bouillon" et aux manips de cordes... certainement un des + durs canyons de métropole. Merci à Henri pour cette fabuleuse ouverture.
L'eau y est très froide (06° C en septembre ). Attention au niveau d'eau (que l'on vérifie au pont). Prévoir de rééquiper les mains courantes et les ancrages car les violentes crues et la glace l'hiver arrachent tout.
Attention aux mouvements d'eau et aux vasques qui "rappellent", "drossent", "plaquent"...
Cette course ne doit s'envisager qu'à l'automne; de septembre à novembre pour des raisons de niveau d'eau (à l'exception des étés particuliers comme 2003).
En bref, soyez plus que prudent . Même avec nos nombreux conseils ces derniers n'enlèvent pas la nécessité de votre propre vigilance, sachant qu'ils sont relatifs et peuvent devenir faux d'une année sur l'autre.


Livre(s) et Topoguide(s)

(2007) Les canyons des Hautes-Alpes
Henri VINCENS
Réf. 9782952944502 - Ed. auto-édition
Ce livre est référencé dans la 'Librairie Canyon'

(2007) Tour de l'Europe en Canyon - Les plus belles descentes
Caracal et les Sancho Panza
Réf. 978-2-9526024-1-7
Ce livre est référencé dans la 'Librairie Canyon'

Ouvrez l'onglet  Bibliographie pour consulter l'ensemble des ouvrages référencés

Carte(s)

  • 3437 ET Orcieres-Merlette (IGN TOP25) - 1/25000

Retour à l'accueil (résumé) de la fiche : Oules de Freissinieres.