Accueil > Base de canyons > France > Jura > Grosdar (supérieur) > Description

Cascades du Grosdar (supérieur)

St Claude (Jura)

Cascades du Grosdar (supérieur), Cascade de la Queue de Cheval, Le Grosdar

Fiche Technique
Pays France
RégionFranche-Comté
Départem.Jura (39)
CommuneSt Claude
MassifJura
BassinBienne
Cours d'eau :Le Grosdar
Alti Dép.820m
Dénivelé190m
Longueur700m
Casc. max70m
Corde(*)70m*
Approchenéant
Descente2h
Retour20min
Navette7.9km
Cotationv5a1II
RocheCalcaire
Intérêtintérêt 2.8/4 (12 votes)
* : indication sur le minimum
de corde en simple.
Prévoir le rappel de corde,
la corde de secours, de quoi
faire face aux imprévus, etc...

Accès

Aval : Depuis l’église de Saint-Claude, prendre la direction Chaumont/Stade de Serger (D430), puis suivre stade de Serger. Se garer sur le parking du stade ou sur le parking de l’école de deltaplane 50m plus haut sur la gauche.
Amont : Retourner en direction du centre ville, suivre la rue Lançon jusqu'à rejoindre la D304 (1,6km). Prendre à droite en direction de Chaumont, dépasser Chaumont et poursuivre sur la D304 jusqu'au Pontet (6,5km). Se garer au niveau du pont (parking en RD avant le pont).

Approche

ATTENTION ! Il est impératif de commencer la course au niveau du pont, et de ne plus faire la courte partie amont comme stipulé sur le topo (pb de propriétaire).

Descente

Partie amont peu aquatique, avec C25, C70 (fractionnée à -15m environ), mc20+C30.
Arrivée dans une partie champêtre et touristique avec un petit pont de bois, départ de la partie inférieure.

Retour

Continuer dans le lit de la rivière si vous souhaitez faire l'intégrale.
Pour revenir au parking aval, traversez la rivière par le petit pont et suivre sentier évident RD qui se transforme vite en route forestière et qui vous amène rapidement au stade de Serger.

Engagement

Pas d'engagement à l'exception de la C70 et de son relais.
Possibilité de la shunter par un très long détour par en sentier au sommet en RD

Période/caractère aquatique

Cette partie demande beaucoup d'eau pour avoir de l'intérêt, donc attendre des conditions plutôt humides pour descendre.
La partie inférieure demande un débit plus restreint pour profiter de la clarté de l'eau et de la beauté des bassins. Donc, le printemps est conseillé pour l'intégrale, en phase de décrue, où l'eau sera présente partout, en étant claire en aval. Attention aux crues qui peuvent être subites en cas d'orage en amont.

Historique

Première descente intégrale (sup et inf) par Dom et Sébastien Guyétand en 1991

Remarques

La partie supérieure s'enchaine facilement avec la partie inférieure plus ludique (voir Grosdar inférieur).


Livre(s) et Topoguide(s)

(1992) Cascades, gorges et canyons du Haut Jura
Dominique Guyetand, Jean-Luc Lacroix
Réf. ISBN 2-85744-590-3 - Ed. Edisud

Carte(s)

  • 3327 O - 1/25000

Retour à l'accueil (résumé) de la fiche : Cascades du Grosdar (supérieur).