Takamaka 3 Saint-Benoît, Bras-Panon (Réunion)

Barrage, prise d'eau, ouvrage hydroélectrique en amont ou sur la descente.
Attention ! Ce canyon est soumis à une réglementation spécifique. [> Plus d'infos...]

Accès

Quitter la N2 entre BRAS PANON et SAINT BENOIT, prende la direction de BOURBIER LES HAUTS, TAKAMAKA. Suivre la route jusqu'à son terme, le parking de la centrale E.D.F.
Se garer sans gêner car des camions viennent régulièrement livrer l'usine.

Approche

Du parking, prendre le sentier qui par Nord / Ouest le long des rembardes. A la première bifurcation, descendre sur la gauche . Le sentier s'enfonce dans le végétation.
On passe une dizaine de passerelles dont celle (peu large) qui enjambe le canyon de "BRAS PATIENCE".
On passe les panneaux d'expliquation des interdictions de pêche et on arrive au second barrage de TAKAMAKA.
Descendre en R.G. avant la passerelle du barrage.

Descente

Sous le barrage, se rendre en RD, remonter jusqu'à la végétation et installer une MC rappelable pour accéder en sécurité au premier rappel qui se situe un peu plus loin dans la végétation. Il n'y a ni point ni sangle, un arbre coudé sert de départ au premier rappel de 40m qui nous dépose dans la végétation et offre un saut de 4/6m.
En face de nous, un joli cirque dans lequel se jette "BRAS PATIENCE".
On sort du bassin de réception en nageant et on rejoint la RG (petites desecalades pour arriver au prochain rappel).
Le premier petit cassé s'offre à nous. Pour y acceder, deux vieux spits posés au sol servent de MC pour accéder au premier jet de 52m situé plus à gauche. Ce premier jet passé, on est sur un palier comfortable avec un relais qui sert à atteindre le départ pour les 40 prochains mètres, situé UN mètre sous nos pieds (afin déviter d'importants frottements).
Après avoir traversé le bassin de réception, on marche environ 300m et on se rend en RD ou on cherche deux points qui vont nous servir de départ pour les prochains relais. On va ainsi enchaîner R7 pour accéder au R16 suivi d'un R64 qui nous dépose dans le bassin de "LA CASCADE DE L'ARC EN CIEL" (récup. de la corde en nageant).
700m de nage et de marche nous séparent de l'arrivée en RD de "BRAS CABOT".
Une cabane de Braconnier et une marque bleue sur un bloc au millieu de la rivière marque la fin de ce canyon.

Retour

560m de grimpette...
Au niveau de la cabane de barconnier, sous un gros bloc, une petite escalade nous mène à une piste de braconnier qui reste peu évidente pendant 5 minutes puis nous amène à une plate forme de 4m x 4m (avec compresseur E.D.F. peut être enlevé depuis.)
De là, un chemin bien net s'élève rapidement et nous emène à la centrale E.D.F. (1h pour cette partie).
A ce niveau, il faut rentrer dans l'enceinte de la centrale, signaler poliment sa présence s'il y a du monde et remonter par les 1227 marches du monte charge. (30 min pour cet escallier....)
Il est à noter que l'accès à la centrale, ainsi qu'au monte charge est interdit par E.D.F. Mais que c'est la seule sortie possible et que tous les agents E.D.F. le savent et nous laissent passer (discussions avec des agents sur place qui ont expliqué la situation). Il nous est juste demandé de ne pas bouger si le monte charge est en mouvement et de faire attention à son passage!!!

Engagement

Pas d'échappatoires possible.
Tout le canyon est équipé hors crues (nombreux lâchers d'eau).
Equipement correct.
Canyon très très glissant sur tout son parcours.

Période/caractère aquatique

On est au pied d'un barrage et les lâchers sont fréquents.
C'est l'une des régions les plus humides du globe...
De multiples cascades ponctuents les parois alentours, ce qui augmente le niveau d'eau en permanence.

Historique

La compagnie des guides à ouvert cette belle descente les 21 et 25 décembre 1991 avec une équipe de deux femmes et 4 hommes dont: P. VEYRIER, E. VERHOEST, S. GRONDIN, J.P. PILOU, Y.SADECKI et P. COLAS.

Remarques

Ne pas perdre d’esprit que l’on se trouve sous un barrage avec tous les risques que cela comporte en cas de délestage.
Canyon très glissant.
Rester vigilant et courtois lors du passage dans l'usine E.D.F.
Tous les équipement sont hors de crues. et donc hors d'eau (ce qui ne veut pas dire qu'on ne se mouille pas).
Très belle ambiance.



Voir la version imprimable de cette fiche-canyon.

Retour à l'accueil (résumé) de la fiche-canyon : Takamaka 3.

Recherche d'une fiche-canyon