Clue de la Maglia Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes)

Attention ! Ce canyon est soumis à une réglementation spécifique. [> Plus d'infos...]

Accès

Depuis Nice ou Vintimille rejoindre Breil-sur-Roya et le pont sur l'ancienne route à la Giandola. Laisser un véhicule, revenir sur Breil et prendre la route du col de Brouis. Après deux lacets et un virage à droite, prendre à droite la route du hameau de Maglia. Un parking aménagé se trouve 100 mètres environ après le panneau indiquant le départ du sentier d'accès.
Etre discret et courtois aux parkings.

Approche

Revenez 100m en arrière et prenez à gauche la petite piste indiquée. Evitez la propriété privée par la piste du bas et empruntez le chemin qui descend raide vers la rivière (Panneaux).
Sans navette: du parking aval, en face du lavoir, le chemin démarre entre les maisons par des escaliers. Le suivre, couper le chemin de fer et la piste qui suit. A l'intersection suivante (balise 99), prendre à gauche et suivre ce beau sentier à flanc jusqu'à la passerelle (1h).

Descente

Après une courte marche en rivière, le festival commence. Les toboggans et sauts s'enchaînent. Mais attention des vasques sont piégeuses et certains sauts précis rendant le sondage obligatoire. Plus loin le toboggan de 11 m est une des curiosités de la Maglia. Pour ne pas taper RG il ne faut pas le passer avec une corde. Du fait de sa hauteur, seuls les sportifs qui maîtrisent bien cet exercice pourront le descendre ainsi en maintenant bien la tête en arrière. Le fond de la vasque peut aussi varier selon les années ce qui fait que les sauts sont déconseillés. Vous entrez dans la partie la plus encaissée par un rappel technique en cas de gros débit. Il nécessite une opposition tout en étant arrosé par la confluence avec Morghé. Un superbe bloc barre alors l’horizon, il faut passer en-dessous afin de sauter dans la vasque suivante (points au-dessus du bloc). Les biefs s’enchaînent. Juste avant la grotte, il faut se méfier d’une petite cascade de 2 m. En effet, le bouillon cache un rocher suffisant pour vous briser une jambe même si vous la passez en toboggan. Il faut pour cela se laisser glisser par le toboggan sec RG. Vous entrez dans la grotte, le passage le plus fantastique au milieu des gouttes des résurgences. Le tube en cas de débit important est technique en particulier pour les 4 premiers mètres. Mieux vaut préférer le tout aussi beau rappel (2x20 m) qui se termine en fil d’araignée que l’on rejoint par une MC en RD juste à l’entrée de la grotte. Après la grotte, commence une zone de marche où la fatigue commencera à se faire sentir. Juste avant le dernier encaissement, il y a une échappatoire RD. Attention au bloc de la C2. Les vasques suivantes peuvent être sautées après vérification. On entre dans un nouvel étroit. La cascade d’après est piégeuse malgré sa petite hauteur. La vasque de réception a peu de fond et le rappel peut-être très arrosé en cas de débit important (préférez l’équipement RD, puis passez sous le jet collé à la paroi). Les dernières difficultés sont passées. Barrage par la via ferrata RG, marche, dernière cascade. Méfiez-vous de sa vasque dont le fond varie chaque année.
Bien anticiper la fréquentation très forte de ce canyon, en particulier les WE avec départ entre 9 et 10 heures où l'affluence sera maximale. Les attentes peuvent devenir glaciales.

Retour

A la sortie de la vasque finale (confluence avec Vignourette, point côté 372m), prendre immédiatement une sente en rive gauche assez raide rejoignant rapidement un sentier jusqu'au parking de La Giandola.
Sans navette : Remonter au parking amont. Pour cela au lieu de descendre le sentier vers la Giandola, remontez le sans difficulté. Il est en partie ombragé et offre une superbe ballade (1h15).

Engagement

Canyon très engagé, une échappatoire bien marquée RD 200m après la grotte, qui remonte à la route.
Dans la grotte : 2 options pour le rappel
- 12m dans l'obscurité avec une cascade qui tabasse si il y a de l'eau, déviation rive gauche.
- 20m si on remonte en RD (plaquettes installées), rappel tout aussi joli, mais sans danger lié à l'eau

Période/caractère aquatique

La Maglia ne manque jamais d'eau, c'est un canyon estival. Cependant faisable de mi-mai à octobre au risque de rencontrer un débit nettement plus important et/ou de l'eau froide, voir très froide.

Historique

P. Don, M. Margaillan, P.P. Crozon et M. Koleckar.

Remarques

Merci de rester discret et courtois au départ et à l'arrivée. Les habitants ont droit au respect et à leur tranquillité !
Canyon très fréquenté.



Voir la version imprimable de cette fiche-canyon.

Retour à l'accueil (résumé) de la fiche-canyon : Clue de la Maglia.

Recherche d'une fiche-canyon