Cascades des Boisses Val-Buëch-Méouge (Hautes-Alpes)

Accès

Sortez de la A51 à Sisteron et rejoigniez Ribiers par la D948. Après le village au hameau du Plan prenez la direction de la vallée de la Méouge. Garez-vous sans gêner au niveau du carrefour allant au Pomet (2 parkings).

Approche

De là, rendez-vous au hameau du Pomet par la petite route qui est aussi un sentier balisé puis traversez le hameau jusqu'à un carrefour de pistes après la dernière maison. On prend alors la piste de droite (signalée interdite aux véhicules 700m plus loin) : il n'y a plus que 20 min d'approche. Ne vous arrêtez pas au premier vallon (ruisseau des Lauzettes) et rejoignez le 2ème vallon. La marche d'approche est relativement plate et exposée plein soleil, sans ombre...

Descente

Succession de petites cascades au soleil qui se termine par la grande cascade de 35m. Tout débute dans une marche en ruisseau encombré de végétation. Deux ou trois petits ressauts de 5 à 6 mètres ponctuent cette descente avant d'attaquer les cascades finales (C14, C35 et C25 finale). Il est à noter au milieu de ce canyon la lente fabrication naturelle de margelles en tuf qui sont très fragiles et qu'il convient de respecter. La vue sur la vallée de la Méouge est superbe.

Retour

Vous arrivez au niveau de la route. De là, rejoignez votre véhicule à 100 mètres.

Engagement

Peu engagé en haut. Difficile de s'échapper dans les cascades finales.
Peu se faire à sec, mais c'est moins intéressant.

Période/caractère aquatique

La période la plus propice est celle de la fonte des neiges ou après de fortes pluies, car ces cascades sont archi-sèches l'hiver.

Historique

Ouverture : Fabienne Borie (SC Cuges) + Thierry Saunier (Spéléolus) - Les ouvreurs ont aussi réalisé une description topo des Gorges.

Remarques

- Une navette (2x1,5km) est possible entre le parking aval et Pomet (deux foyers y vivent à l'année, prendre garde de ne pas gêner en stationnant) mais est peu utile. Autant ne pas déranger les habitants de Pomet et monter à pied...
- Inutile de venir ici, si vous tenez à redécouvrir la Maglia. Restez devant Nicolas Hulot. Pourtant, cet espace à plusieurs intérêts : tout d’abord, ces canyons sont un excellent moyen pour découvrir les jolies gorges de la Méouge ; en plus, ils sont faisables l’hiver puisque orientés plein sud.
La meilleure période est d’octobre à mai. Dans le cas contraire vous n’aurez pas d’eau.
- L'équipement est excellent : broches et goujons inox doublés



Voir la version imprimable de cette fiche-canyon.

Retour à l'accueil (résumé) de la fiche-canyon : Cascades des Boisses.

Recherche d'une fiche-canyon