Torrent de la Lance Colmars (Alpes-de-Haute-Provence)

Attention ! Ce canyon est soumis à une réglementation spécifique. [> Plus d'infos...]

Accès

Au départ de la Côte d'Azur (Nice, Cannes, etc.), rejoindre la vallée du Haut Verdon et monter jusqu'à Colmars. A l'entrée du bourg prendre à droite et se garer sur le parking situé en rive droite de la Lance (en face de la caserne des pompiers).
C'est le point de départ pour le sentier qui mène à la cascade de la Lance, et qui sera le sentier de retour.
Avec le second véhicule, reprendre la D908 et redescendre en direction de Beauvezer sur environ 700 mètres. Prendre à gauche à la patte d'oie, franchir le Verdon sur un pont et suivre à droite la route goudronnée sur 800 mètres. Prendre alors à gauche la piste qui mène au Pont de la Serre, et qui monte à travers la forêt. La suivre jusqu'au bout de la partie autorisée et se garer correctement sur le parking avant la barrière.
Il est possible de monter au départ à pied (sans navette) en prenant la piste qui monte derrière la caserne)

Approche

Du parking, descendre sous la piste et rejoindre aussitôt le torrent en amont de la 1ère cascade. Deux relais en place.

Descente

Cette descente se caractérise par deux parties étroites et encaissées, et reliées par une zone large et ouverte d'environ 800 mètres (large torrent ravinée).
La première partie plus longue est plutôt horizontale, mais possède sur la fin la fameuse C23 étroite et délicate avec beaucoup d'eau (+ de 150 l/sec par exemple).
La deuxième partie plus courte est plus intense et plus soutenue, en raison d'un encaissement plus profond et de la succession rapide des obstacles. La surprise se trouve au bout du dernier grand virage à gauche avec la superbe arrivée dans le grand cirque final.
Faites-vous beaux et souriez, car le public est là !

Retour

Du bas de la dernière cascade, remonter en rive droite à côté de la passerelle touristique et suivre le sentier, afin de rejoindre le parking de Colmars en 15 minutes.

Engagement

Débit : Attention, le débit du canyon peut-être très facilement important. Le passage des dernières cascades peut devenir problématique. La descente commence à être pratiquable correctement au mois de juillet s'il n'y plus de neige dans les hauts vallons ou s'il n'y a pas eu d'orages récemment.
Tous les obstacles peuvent être descendus hors d'eau.
L'équipement en place est de bonne qualité (broches). Certains ressauts de la première partie ne sont pas équipés (désescalade hors d'eau).

Période/caractère aquatique

Il s'agit d'un parcours très aquatique, et qui offre de nombreux sauts et des nages dans une eau abondante et froide.
En période d'étiage (juillet à septembre) le débit de la première partie est généralement faible (50 à 80 l/sec environ). Par contre, le débit de la deuxième partie (après la passerelle de Misson) augmente considérablement (presque du simple au double) en raison de résurgences (ce ne sont pas des affluents). D'ailleurs l'eau est également plus froide à partir de la C22.
La combinaison complète est donc indispensable.

Géologie

Calcaire en plaquettes.

Remarques

Le canyon se scinde en 2 parties. Une première qui est une sorte de rando aquatique dans un milieu ouvert. Il faut faire attention de ne pas coincer les cordes dans les rappels (les obstacles s'évitent facilement).
La 2ème partie est la plus belle avec un enchaînement de cascades esthétiques. La descente peut se commencer dès le pont de Misson. Attention aux mouvements d'eau.



Voir la version imprimable de cette fiche-canyon.

Retour à l'accueil (résumé) de la fiche-canyon : Torrent de la Lance.

Recherche d'une fiche-canyon